Chitalpa : un arbre à la floraison généreuse

Chitalpa

Création de l’Homme, le chitalpa n’en est pas moins un arbre magnifique, avec son port esthétique et ses fleurs aussi belles qu’abondantes.

En résumé :

Nom latin : x Chitalpa tashkentensis
Famille : Bignoniacées
Type : Arbre

Hauteur : 8 m
Largeur : 3 m
Exposition : Ensoleillée
Sol : Tout type, bien drainé
Rusticité : Rustique jusqu’à -10 °C

Croissance : Rapide – Feuillage : Caduc – Floraison : Été

Présentation du chitalpa

x Chitalpa tashkentensis est un arbre à fleurs aux dimensions modestes pouvant atteindre 3 m de large pour 8 m de hauteur. Comme le « x » présent dans son nom scientifique l’indique, il s’agit d’un hybride. En effet, le chitalpa est le résultat de l’association de deux arbres :

Le feuillage du chitalpa est caduc, mais avant de tirer sa révérence, il prend de belles teintes jaunes.

Chitalpa tashkentensisLa floraison s’étale de la fin du printemps jusqu’au début de l’automne. Elle se manifeste par des grappes de fleurs roses, ponctuées de jaune et avec de fines lignes violette. Leur silhouette est en forme de clochettes au bord irrégulier.

Comme tous les hybrides, le chitalpa est stérile et ne donne donc pas de fruits.

Le saviez-vous ?

Le nom chitalpa de Tashkent vient de la contraction de Chilopsis et Catalpa. Quant à Tashkent, il ne s’agit pas de son créateur, mais du lieu où l’hybride est né : le Jardin botanique de Tashkent, capitale de l’Ouzbékistan.
Le botaniste à l’origine du croisement est russe, Nicolaï Federovitch Rusanov.

Plantation du Chitalpa tashkentensis

Pour se développer convenablement, le chitalpa réclame quelques conditions de culture :

  • une exposition chaude et ensoleillée ;
  • un espace protégé du vent ;
  • un sol bien drainé et relativement fertile.

Quand le planter ?

Même si le chitalpa est un arbre rustique, il est préférable d’adapter la période de plantation au climat de votre région :

  • Pour les hivers doux, la plantation se déroulera en début d’automne.
  • En revanche, pour les hivers plus rudes, il vaut mieux opérer au printemps.

Comment planter le chitalpa ?

  • Chitalpa plantationCommencez par creuser une fosse de plantation large et profonde (50 à 60 cm en tout sens).
  • Déposez ensuite une épaisse couche de graviers ou de billes d’argile au fond, pour le drainage.
  • Complétez avec du terreau.
  • Dépotez la motte et extrayez quelques racines, sans les abîmer.
  • Installez le chitalpa dans le trou et placez un tuteur le plus près possible du tronc.
  • Rebouchez le trou avec un mélange de terre de jardin et de terreau.
  • Tassez bien le sol et arrosez copieusement.
  • Reliez le tronc et son support avec une ceinture de tuteurage. Celle-ci doit être placée en « 8 », le nœud du chiffre se situant entre l’arbre et le tuteur.

Entretien du chitalpa de Tashkent

En dehors de l’arrosage lors des premières années de croissance, le chitalpa ne demande pas de soins particuliers.

La taille n’est pas obligatoire. Elle peut être envisagée dans 2 cas :

  • la taille de formation en début de développement ;
  • l’élimination de branches gênantes, mortes ou dangereuses.

L’opération doit alors avoir lieu en fin d’hiver.

Multiplication

Le caractère stérile lié à l’hybridation du chitalpa rend la propagation par semis impossible. Le seul moyen est donc de procéder par bouturage de bois tendre en début d’été.

Maladies et ravageurs

Plutôt résistant aux maladies et aux insectes, le chitalpa peut néanmoins être touché par l’oïdium ou la verticilliose, en particulier en cas de non-respect des conditions de culture.

Chitalpa entretien

Emploi du chitalpa

Entre ses dimensions assez larges, son port intéressant et surtout sa magnifique floraison, le chitalpa est indéniablement un arbre à planter seul dans son jardin. Il pourra toutefois être accompagné de quelques plantes vivaces à son pied si vous le souhaitez.


©Bakusova