coccinelle

Selon une légende du Xème siècle, un homme condamné pour meurtre alors qu’il clamait son innocence a été épargné par la hache de son bourreau grâce à la présence d’une coccinelle posée sur son cou.

Le bourreau a tenté de la chasser plusieurs fois sans succès.

Le roi de l’époque (Robert II) y a vu une intervention divine et a décidé de gracier l’homme.

Quelques jours plus tard, on a retrouvé le coupable. Depuis, on appelle la coccinelle « la bête à bon Dieu », considérée comme un porte-bonheur.

La coccinelle

Elle appartient à la famille des coléoptères qui ont la particularité d’avoir des élytres (ou dômes) pour protéger leurs ailes.

  • On dénombre plus de 5000 espèces aux couleurs et formes variées à travers le monde.
  • La présence de points noirs sur leur dos permet de différencier les espèces. Elles peuvent avoir entre deux et vingt-quatre points.
  • La plus commune dans nos jardins est rouge avec sept points sur le dos.
  • Elle peut vivre trois ans.

Particularités physiques de la coccinelle

  • La coccinelle possède deux antennes qui lui servent à sentir et à goûter pour pallier sa vue qui est très mauvaise.
  • Ses pieds lui permettent de se déplacer, bien sûr, mais également de sentir.
  • Si sa couleur vive ne suffit pas à éloigner ses prédateurs, elle peut libérer un liquide dégoûtant ou faire la morte.

Le saviez-vous ?

On dit que si une coccinelle se pose sur votre épaule, il faut faire un vœu, car elle porte chance. Le nombre de points noirs qu’elle porte sur son dos vous indiquera combien de mois la chance vous accompagnera. On ne risque rien à essayer !

Cycle de vie de la coccinelle

Après s’être accouplée, la femelle pond entre cinquante et cent œufs de couleur orange.

  • Après trois à sept jours, les œufs deviennent noirs. Les larves se libèrent.
  • Pour grandir, elles font des festins de pucerons. Après un dernier repas, elles se fixent sur une feuille et s’enroulent dans un fil de soie pour se transformer en nymphes (étape de la métamorphose).

Quelques jours plus tard…

  • La coccinelle s’extirpe de la nymphe.
  • Elle est entièrement jaune et sans points. Ses élytres sont mous.
  • Peu à peu, les points inférieurs apparaissent et les ailes sont déployées.
  • Suivent les points supérieurs, les ailes sont repliées, la coccinelle est de couleur orangée.

Ces transformations se succèdent en un peu plus d’une heure…Quelques jours plus tard, elle devient rouge.

Bienfaits de la coccinelle au jardin

Si vous cherchez une alternative aux traitements chimiques pour chasser les parasites, la coccinelle est l’insecte que vous devez inviter dans votre jardin, car elle se nourrit essentiellement de pucerons. Cette source de protéines lui est indispensable pour grandir.

  • Une larve peut manger 80 pucerons par jours, une coccinelle 100 pucerons par jours.

Si les pucerons viennent à manquer, elle se nourrira de cochenilles, de thrips et d’aleurodes.

Réintroduire des coccinelles au jardin

Si votre jardin est déserté par les coccinelles, vous pouvez les réintroduire en achetant des larves chez un détaillant (comme Truffaut).

Il vous suffira de les disposer délicatement à l’aide d’un pinceau sur une zone infectée de pucerons (une rose par exemple).

Elles doivent être manipulées avec précaution, car le liquide odorant qu’elles dégagent pour se défendre est allergisant pour certaines personnes.

  • Attention, si votre jardin pullule de fourmis, vos coccinelles seront en danger, car les fourmis protègent et défendent les pucerons.
  • Les fourmis récoltent le miellat qui correspond à leurs déjections après s’être nourris de la sève des plantes (contient du sucre, des protéines, des vitamines, des minéraux et des acides aminés).

Conseils malins

Installer une maison à insectes dans votre jardin pour retenir les coccinelles.


À méditer : « Grâce à vous mes roses sont belles,

                             Débarrassées des pucerons,

                              Qui n’en font que de la dentelle

                             Qui les transforment en napperons. »

Michelle flamme

L.D.