coing

Vous en avez assez de la traditionnelle compote de pommes ou de la confiture de fraises tellement classique. Et si vous innoviez avec le coing ?

Issu du cognassier, un arbre de 4m à 6m, le coing est cultivé depuis au moins 4 000 ans. Originaire d’Iran, sa culture s’est développée dans le bassin méditerranéen dans l’Antiquité. Les Grecs le considéraient comme le fruit de Vénus. Chaque mariée devait déguster un coing avant sa nuit de noces. Certains historiens l’associent aux pommes du jardin des Hespérides. On l’appelait alors «pomme de Cydon» ou «poire de Cydonie», du nom d’une contrée au nord de la Crète. Encore aujourd’hui, les coings provenant de cette région sont les plus appréciés par les connaisseurs. En France, on cultive le cognassier dans de petits vergers dans le Sud-est et le Nord-est. Trois variétés dominent sur les étals de nos marchés : le Champion, le Géant de Vranja et le coing du Portugal.

A lire aussi : le coing prend soin de l’intestin 

A consommer cuit au four, en confiture ou en gelée  

Cru, le coing est trop astringent pour être mangé. Pour le cuisiner, vous devrez le débarrasser de sa peau.

Une astuce pour la ramollir : plongez les fruits dans l’eau bouillante pendant 15 min puis laissez refroidir. Le fruit s’épluchera alors facilement avec un économe.

Un filet de jus de citron pour qu’il ne noircisse pas. Gelées, pâtes de fruits, gâteaux ou tajines d’agneau ou de volailles, vous pouvez réaliser une foule de recettes sucrées ou salées.

La recette : poêlée de coings et magret au four. 

Pour 4 personnes : 2 gros coings ou 4 petits, ½ citron, 2 magrets de canard, 1 c. à soupe de miel, 20g de beurre, sel, poivres, cinq épices.

Préchauffer le four à 220°. Peler les coings. Retirer la partie centrale. Les tailler en fins quartiers et les citronner. Dans une grande sauteuse, faire cuire les tranches de coing au beurre. Ajouter le miel, les épices et mélanger. Couvrir et laisser confire 30 min en remuant de temps en temps. Quadriller la peau des magrets. Saler, poivrer des deux côtés et déposer dans un plat. Faire cuire au four d’abord sur la peau environ 8 min. Les retourner puis cuire encore 8 min. A la sortie du four, tailler les magrets en tranches d’1 cm et servir avec la poêlée de coing.

A découvrir : toutes nos recettes avec du coing

Crédit visuel : ©Philippe COLIN/Interfel