Connexion
Accueil / Le Jardinage / Arbres et arbustes / Les cornouillers à écorces colorées

Les cornouillers à écorces colorées

0

Les cornouillers à écorce colorée illuminent le jardin en hiver avec leurs rameaux nerveux qui accrochent le givre et la moindre lumière. Leur port graphique ajoute une note contemporaine au jardin.

Ils sont faciles à faire pousser et jouent un rôle important au niveau de la biodiversité de votre jardin. Ils se marient aussi avec bonheur à d’autres arbustes à fleurs pour former des haies variées éclatante, évoluant au cours des saisons, qu’il n’est pas nécessaire de tailler souvent.

Les qualités du cornouiller à écorce colorée

Cornouiller variétésLes cornouillers forment une vaste famille d’arbustes qui se distinguent soit par leur floraison (Cornus florida, kousa…) soit par leur écorce très colorée. Plantés en masse devant un bâtiment ou une haie persistante, ces derniers offrent leurs rameaux nus imbriqués qui brillent de tous leurs feux quand vient l’hiver.

En outre, ce sont des arbustes faciles à cultiver, plus ou moins vigoureux selon les cultivars (1 à 3 m). Ils s’adaptent dans tous les sols humides à secs, calcaires ou non.

En saison, leur présence demeure assez discrète mais leur floraison mellifère et leurs baies sont un festin pour la faune. En outre, les formes à feuillage panaché de blanc ou de jaune peuvent servir à éclairer un coin sombre du jardin. A l’automne, le feuillage offre souvent de belles tonalités rouge pourpre ou jaune d’or.

Comment reconnaître un cornouiller ?

Les feuilles, marquées de nervures bien apparentes, sont opposées (en vis-à-vis), de forme ovale terminée en pointe. Une feuille pliée en deux, puis délicatement étirée montre des filaments de gomme qui retiennent les deux parties.

 

Un choix d’écorces rouges, orange ou jaunes

Cornus alba

Le cornouiller blanc (Cornus alba) au nom trompeur présente une écorce rouge aux côtés d’autres espèces comme Cornus sanguinea et stolonifera. Originaire de Chine du Nord et de Sibérie, il est d’une rusticité exemplaire. Ses rameaux dressés partent directement du sol du fait de sa tendance à drageonner. Il atteint rapidement 3 m de haut au bout de 5 à 7 ans mais les cultivars sont d’une moindre vigueur comprise entre 2 m et 2,50 m. Il supporte les sols humides. Des inflorescences aplaties couleur crème s’annoncent en mai. Elles sont suivies de baies blanches (d’où son nom), ou bleutées qui persistent d’août à novembre.

Les Cornus alba ont tous une écorce rouge voire couleur acajou à l’instar de ‘Kesselringii’ dont le feuillage est pourpre de surcroît.

  • Cornouiller - Cornus albaElegantissima’ a des feuilles panachées de blanc et ‘Gouchaultii’ un feuillage bordé de jaune et de rose au débourrement.
  • ‘Aurea’ offre un feuillage doré au printemps qui verdit en été pour finir dans les tons rosé avant de tomber.
  • ‘Sibirica’ est peu drageonnant, ses feuilles sont petites, arrondies, rouges à l’automne s’accompagnent de baies bleues. Il présente une écorce rouge corail spectaculaire.
  • ‘Sibirica Variegata’ s’en distingue par son feuillage panaché de blanc, vert cuivré flammé de rose à l’automne, magnifique sur une terrasse.

Cornus sanguinea

Cornouiller - Cornus sanguineaLe cornouiller sanguin, arbuste indigène est surtout apprécié pour ses couleurs automnales flamboyantes. Il présente également des rameaux fins d’un rouge luisant très vif.

Il existe une forme vraiment spectaculaire  Cornus sanguinea WINTER FLAME® ‘Anny’ aux rameaux très lumineux jaune orangé mêlé de rouge, surnommé le « Cornus fluo ».

Cornus sericea

Cornus sericeaLes cornouillers à bois jaune nord-américains font partie de l’espèce Cornus sericea anciennement baptisée stolonifera.

  • ‘Flaviramea’ enfin, est doté d’une écorce jaune clair qui offre un joli contraste avec des cornouillers rouges. Ses fruits sont blancs en automne. Cependant  il a tendance à drageonner.

A l’origine, l’espèce est à bois rouge. On retrouve ce coloris chez les cultivars :

  • ‘Kelseyi’ : bon couvre-sol formant un dôme régulier, excellent pour cultiver en pot,
  • ‘Baileyi’ : non drageonnant, dont l’écorce verte au départ vire au rouge sombre puis au brun en hiver.
  • ‘Cardinal’ est un magnifique cultivar aux rameaux corail.

Entretien de cornouiller à écorce colorée

Peu exigeants, ces cornouillers acceptent une exposition au soleil direct lorsque le climat n’est pas trop sec. Préférez une exposition mi-ombragée dans le Midi.

Le seul soin à réaliser régulièrement pour mettre en valeur les jeunes rameaux est de pratiquer une taille courte au début du printemps, à 10 cm du sol. La souche émet alors des pousses de 1,50 m à 2 m dont la jeune écorce se distingue par ses coloris vifs, révélés par les froids hivernaux lorsque les feuilles chutent. Cette taille annuelle très simple à réaliser, a aussi l’avantage de maintenir l’arbuste à une hauteur modérée.

>> Pour aller plus loin : Conseil de culture et entretien du cornouiller

Conseil malin

Plantez les cornouillers en groupe de 3 à 5 et n’hésitez pas à mêler des teintes pour renforcer les contrastes.


Ceci devrait aussi vous plaire :


©Andrew Fletcher, ©BasieB, ©Hans Braxmeier, ©Simona Pavan


Écrit par Eva Deuffic | Eva est une passionnée de jardins et de jardinage et c'est avec sa plume qu'elle nous emporte et nous fait rêver.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *