Connexion
Accueil / Le Jardinage / Arbres et arbustes / Le cornouiller mâle (Cornus mas), un arbuste à planter pour ses fruits

Le cornouiller mâle (Cornus mas), un arbuste à planter pour ses fruits

cornus mas
0

Trop peu connu, le cornouiller mâle (Cornus mas) est un grand arbuste ou un petit arbre aux multiples atouts. Il fleurit dès la fin de l’hiver en jaune, produit des baies comestibles riches en vitamine C, et se veut très facile à cultiver partout en France. Dans certaines régions, il est d’ailleurs considéré comme une espèce indigène.

En résumé, ce qu’il faut savoir

Nom latin : Cornus mas
Famille : Cornacées
Type : Arbuste ligneux

Hauteur : 4 à 11 m
Exposition : Soleil, mi-ombre
Sol : Ordinaire, sec et drainé

Feuillage : Caduc Floraison : Février-mars  Récolte : Septembre

Le cornouiller mâle et ses vertus

cornus masD’emblée, précisons que le cornouiller mâle (Cornus mas) produit bien des fruits. En effet, le terme « mas » ne fait pas référence à son sexe mais à son bois dur, autrefois destinée à la fabrication d’armes de guerre comme les lances et les javelots.

Le cornouiller mâle forme donc un grand arbuste ou un petit arbre ligneux, au port buissonnant et étalé, qui peut atteindre 4 à 11 m de hauteur et 2 à 4 m d’envergure suivant les conditions culturales. Il est doté d’un feuillage caduc, d’un vert soutenu, et fortement nervuré. En automne, il flamboie d’un rouge pourpre. Il est également doté d’une écorce brune très fissurée.

Ce cornouiller mâle est également intéressant par sa floraison précoce, qui intervient sur rameaux nus entre la fin février et mars. Cette abondante floraison en ombelles jaune d’or rappelle celle du mimosa. Les fleurs sont surtout très mellifères et nectarifères, ce qui fait le bonheur des insectes butineurs et pollinisateurs, à une période où les fleurs sont rares.

Les fleurs sont suivies de fruits charnus, évoquant les griottes de par leur taille, leur forme légèrement oblongue et leur couleur rouge rubis. Ces fruits apparaissent dès la fin de l’été (septembre) et font le bonheur des oiseaux du jardin en automne. À moins que vous les ayez déjà ramassés !

Cornus mas est un arbuste très robuste, à la longue longévité et doté d’une rusticité de l’ordre de – 30°C.

La plantation du Cornus mas

cornus masLe cornouiller mâle se plante en automne, mais la plantation peut se poursuivre jusqu’en mars, en période hors gel.

  • Il s’adapte facilement à tous les types de sol mais a une petite prédilection pour les sols calcaires, plutôt secs et parfaitement drainés. Et si le sol est fertile, c’est encore mieux !
  • Quant à l’emplacement, il doit être situé au soleil ou à mi-ombre.

De par ses dimensions et sa silhouette, cet arbuste de belle taille se plaît en isolé ou en fond de massif. Mais il peut aussi facilement intégrer une haie libre et champêtre ou une haie mellifère en compagnie d’arbustes à la floraison précoce comme le cognassier du Japon ou le forsythia. D’autant qu’il produit de nombreux rejets.

Quel entretien pour le cornouiller mâle ?

Arbuste indigène qui s’est naturalisé dans l’est de la France, le cornouiller mâle est très facile à vivre. Pour autant, on peut lui prodiguer quelques soins au jardin.

  • Quelques arrosages la première année après la plantation en cas de sécheresse ou de forte chaleur
  • Une petite taille en fin de floraison pour supprimer le bois mort ou abîmé.

La multiplication du cornouiller mâle 

La multiplication du cornouiller mâle se fait essentiellement par bouturage de tiges en août :

  • Prélever des tiges semi-ligneuses de 15 cm de long
  • Supprimer les feuilles inférieures pour n’en garder que trois
  • Remplir des caissettes de terreau spécial semis légèrement humidifiées
  • Planter les boutures et arroser en pluie
  • Au printemps, transplanter les boutures en godets puis les mettre en terre en automne

On peut aussi multiplier le cornouiller mâle par marcottage ou bouturage à talons.

Les maladies et parasites

Le cornouiller mâle est assez peu sensible aux maladies et parasites. Seule l’anthracnose peut le toucher. C’est une maladie cryptogamique, favorisée par l’excès d’humidité, qui se manifeste par des taches foliaires rougeâtres à brunes. Des chancres peuvent aussi se voir sur les rameaux. Des pulvérisations de décoction de prêle permettent de l’enrayer.

La récolte et la consommation des cornouilles

cornus masLe cornouiller mâle offre en septembre-octobre des drupes charnues, de la taille des olives ou des griottes, et d’un rouge vif. Pourvus d’un gros noyau, ces fruits sont comestibles, et se dégustent crus comme les baies de goji, secs ou cuits en gelées, confitures, jus ou chutney ou pâtes de fruits. Légèrement acidulés, ces fruits ont une saveur entre les cranberries, les framboises et les griottes.

Si vous les laissez sur l’arbre, les oiseaux du jardin s’en régaleront.

Ces fruits sont très riches en vitamine C, en minéraux et en antioxydants. Ils sont en outre dotés de vertus médicinales antipyrétiques, antiseptiques, tonifiantes, hépatoprotectrices et vermifuges.

Ceci devrait aussi vous plaire :


©Orestligatka.ukr ©Kabar ©Elena Rostunova ©Martina Unbehauen


Écrit par Pascale Bigay | L'écriture a ponctué la vie de Pascale. Tout comme la nature, la botanique, le jardinage... C'est pourquoi à travers ses mots, elle vous fait partager ses expériences et ses découvertes de jardinage, ses plantations de vivaces ou d'arbustes, ses recettes du potager, la vie de ses poules...
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *