Cornus sanguinea : planter et cultiver le cornouiller sanguin

Le cornouiller sanguin Cornus sanguinea met le feu à votre paysage hivernal avec de la couleur! Beau dans le jardin paysager ou même dans un conteneur, il ajoute un intérêt visuel en hiver.

Nom : Cornouiller sanguin, Cornus sanguinea

Famille : Cornacées

Type : Plante vivace

Hauteur : 1 à 5 mètres

Exposition : Lumineuse

Sol : Léger, très drainé

Feuillage : Caduque

Floraison : printemps, début été

Description

Il existe de nombreux types de cornouillers (https://www.jardiner-malin.fr/fiche/cornouiller-cornus.html), mais ils peuvent généralement être classés comme ceux cultivés pour l’hiver et ceux cultivés pour leurs fleurs. Le cornouiller sanguin Cornus sanguinea est une espèce intéressante pour l’hiver, avec ses magnifiques tiges de couleur jaune, orange et corail.

L’envergure peut atteindre 4 mètres de diamètre : il faut de la place. Toutefois, la croissance est relativement lente. Ainsi, après 5-7 ans, la hauteur est d’environ 2 mètres et l’envergure est d’environ 3,5 mètres à maturité.

Dès que l’hiver approche, le feuillage caduque laisse apparaître les belles tiges colorées. Le port buissonnant propose plusieurs tiges en forme de brindille, densément groupées.

L’espèce est originaire d’Europe et, est ainsi rustique, parfaitement adaptée aux régions françaises même les plus froides.

Plantation

Tolérant à un très large éventail de conditions de sol, le cornouiller sanguin est l’un des meilleurs arbustes ornementaux pour l’ombre, Cornus sanguinea est un choix facile pour obtenir de la couleur presque sans effort.

  • Plantez en exposition de plein soleil à mi-ombre.
  • Exploitez un sol bien drainé pour cultiver.
  • Cultivez dans des sols riches en matières organiques.
  • Espacez deux cornouillers d’au moins 3 mètres en raison de leur envergure finale.

Suivez nos conseils de plantation des arbres.

Même s’il est très adaptable à une large gamme de sols, il préfère idéalement un sol bien drainé à l’ombre partielle.

Culture en conteneur

La culture en conteneur de grand format est possible, mais le diamètre (ou côté) du conteneur doit dépasser 1 mètre. N’oubliez pas que cet arbuste devient grand, même s’il faut quelques années pour atteindre la complète maturité.

  • Utilisez un terreau pour arbres et arbustes pour la plantation, en plus de terre végétale.
  • Drainez parfaitement le fond du conteneur pour éviter toute stagnation d’eau.

Utilisations

Les cornouillers d’intérêt hivernal comprennent des variétés de Cornus alba, Cornus sericea et Cornus sanguinea. Ils sont cultivés presque exclusivement pour la beauté de leur écorce colorée qui ajoute un intérêt tout au long de l’hiver à n’importe quel jardin.

Le cornouiller sanguin a une belle apparence lorsqu’il est cultivé à côté d’une variété à tige rouge.

Ce n’est pas un bon candidat pour une plante spécimen (unique). Veillez plutôt à l’utiliser dans une plantation en massif.

Les tiges peuvent être coupées pour les compositions florales d’hiver.

Voir l’article sur les cornouillers colorés : https://www.jardiner-malin.fr/fiche/cornouiller-ecorce-rouge-jaune-varietes.html

Culture et entretien

La belle couleur orange-corail apparaît sur les tiges d’un et deux ans; les tiges plus âgées deviendront liégeuses et brunes. Aussi, pour conserver des tiges colorées, vous pouvez faire l’une des deux choses suivantes:

  • Premièrement, coupez la plante entière en bouts courts tous les deux ans.
  • Deuxièmement, coupez un tiers des tiges les plus anciennes chaque année.

Cette dernière option est recommandée si vous avez planté votre cornouiller pour obtenir un effet couvre-sol.

Le début du printemps est le meilleur moment pour tailler. Toute perte de fleurs par taille printanière n’est pas terriblement significative puisque les petites fleurs de ce cornouiller sont plutôt ordinaires.

Retirez les drageons si vous le souhaitez pour éviter la propagation coloniale.

Si vous le souhaitez, appliquez un engrais granulaire formulé pour les arbres et les arbustes au moment de la taille.

Multiplication

Cornus sanguinea se propage par drageons (stolon souterrain) et, donc, division des nouveaux plants. Effectivement, l’arbuste produit des racines fibreuses qui drageonnent (production de stolons), aussi, il est plus que facile à transplanter.

Maladies et soucis

Le cornouiller fleuri, lorsqu’il est stressé, est sensible à un assez grand nombre de problèmes de maladies, dont le plus grave est l’anthracnose du cornouiller. Cette maladie peut causer des ravages considérables dans certaines plantations.

Les plantes sont également sensibles à l’oïdium, à la tâche des feuilles, au chancre, à la pourriture des racines et des feuilles et à la brûlure des rameaux. Les arbres stressés deviennent également vulnérables aux foreurs. La mineuse des feuilles est un insecte ravageur potentiellement moins grave.

Le feuillage peut être brouté par les cervidés (chevreuil, cerf) lorsque les arbustes sont près d’une lisière de forêt.

À savoir

Les fruits (de couleur rouge-bordeaux, mais ils ne sont pas voyants) attirent les oiseaux et les plantes fournissent des sites de nidification.

De plus, les insectes pollinisateurs comme les abeilles apprécient les fleurs printannières. Les fleurs blanc terne sont visibles de mai à début juin. Elles sont disposées en grappes à sommet plat (cymes).

Le nom du genre Cornus vient du mot latin cornu qui signifie « corne » en référence probable à la force et à la densité du bois. L’épithète spécifique vient du mot latin sanguineus qui signifie rouge sang en référence à la fois à la couleur rouge du feuillage d’automne et aux rameaux et jeunes tiges rougeâtres (orange à corail pour certaines variétés) de cet arbuste.