Connexion
Accueil / Jardinage / Arbres et arbustes / Cornus alba : le cornouiller blanc

Cornus alba : le cornouiller blanc

Cornus alba - cornouiller blanc
0

Grand classique des jardins, le Cornus alba est un arbuste à la fois simple à cultiver et particulièrement décoratif.

En résumé :

Nom latin : Cornus alba
Nom commun : Cornouiller blanc
Synonymes : Swida alba, Cornus tatarica
Famille
 : Cornacées
Type : Arbuste

Hauteur : 2,50 m
Exposition : Ensoleillée à mi-ombragée
Sol : Tous types
Rusticité : Très rustique (- 15 °C)

Croissance : Rapide – Feuillage : Caduc – Floraison : Printemps

Présentation du Cornus alba

Le cornouiller blanc est un arbuste à la croissance rapide. Il est remarquable à plus d’un titre :

  • ses fleurs plates et blanc crème qui s’épanouissent de la fin du printemps jusqu’en été et sont suivies par des grappes de petites baies blanches ;
  • son port arqué typique ;
  • ses tiges juvéniles teintées de rouge en hiver ;
  • son feuillage ovale et vert vif qui vire au rouge-orangé à l’approche de l’automne.

Ces caractéristiques font du Cornus alba un allié précieux dans l’aménagement d’un jardin, car il regroupe à lui seul de nombreux éléments décoratifs.

Parmi les variétés les plus connues du cornouiller blanc, on retrouve :

  • Aurea’ et son feuillage doré au printemps virant progressivement au vert ;
  • Elegantissima’ et ses feuilles vertes, marginées de blanc crème ;
  • Sibirica’, dont les tiges arborent un rouge plus vif que les autres Cornus ;
  • et enfin, le cultivar ‘Sibirica variegata’, qui est un magnifique mélange d’’Elegantissima’ pour les feuilles et de ‘Sibirica’ pour les tiges.

Attention, le Cornus alba est une plante toxique dont les fruits peuvent provoquer des maux d’estomac en cas d’ingestion. Le feuillage peut également s’avérer irritant chez certaines personnes.

Plantation du cornouiller blanc

Le Cornus alba peut être planté aussi bien en automne qu’au printemps. Peu exigeant, il se contentera de tous les types de sol, pourvu que celui-ci soit bien drainé.

Si toutes les variétés s’accommodent de la mi-ombre, celles au feuillage décoratif révéleront mieux leurs couleurs en plein soleil.

La plantation ne requiert pas de préparation particulière, il suffit de :

  • Cornus alba plantationCreuser une fosse de plantation d’environ 20 à 30 cm en tout sens.
  • Amender le sol avec un peu de terreau pour soutenir la croissance du cornouiller blanc.
  • Dépoter la motte et la désagréger pour en séparer quelques racines.
  • Installer l’arbuste dans le trou et reboucher ce dernier en tassant bien la terre.
  • Arroser copieusement.

À noter que le port compact du Cornus alba et sa grande tolérance à la taille lui autorisent une culture en pot. Dans ce cas, il suffit de l’installer dans un conteneur assez volumineux et doté de trous pour l’évacuation de l’eau. Ensuite, avant de planter votre arbuste, déposez une couche de drainage au fond du pot, sans boucher les trous. Vous pouvez utiliser des billes d’argile, du gravier, des tessons de poteries, etc. L’important, c’est que l’eau ne stagne pas.

Entretien du Cornus alba

Peu chronophage, le cornouiller blanc ne vous demandera pas beaucoup d’attention. Surveillez simplement l’arrosage en été sur les jeunes sujets et guettez les feuilles qui se flétrissent, signe d’un manque d’eau.

Cornus alba taille - cornouiller blancEn ce qui concerne la taille du Cornus alba, celui-ci la tolère parfaitement.

  • Vous pouvez donc le tailler tous les ans, en fin d’hiver, si vous souhaitez lui maintenir un port compact.
  • Privilégiez aussi l’élimination du vieux bois directement sur la souche, afin de stimuler l’apparition de nouvelles tiges.

Multiplication du cornus alba :

Le Cornus alba drageonne naturellement. En effet, il n’est pas rare de voir apparaître de nouvelles tiges pousser à proximité du pied mère. Ce caractère peut le rendre invasif si l’on n’y prend pas garde, mais c’est également le meilleur moyen pour créer de nouveaux plants. Il suffit pour cela de couper le jeune drageon juste sous les racines et de le replanter ailleurs.

Sachez qu’il est également possible de pratiquer d’autres techniques comme le bouturage ou le marcottage.

Maladies et ravageurs du Cornus alba

Si les insectes nuisibles ne semblent pas s’intéresser au cornouiller blanc, ce dernier peut néanmoins souffrir d’anthracnose du cornouiller (Discula destructiva), maladie provoquée par un champignon. Les symptômes apparaissent d’abord sur les feuilles, sous la forme de taches brun-roux et de taches nécrotiques. Par la suite, celles-ci peuvent migrer vers les jeunes pousses et les tiges.

La solution consiste à éliminer et brûler les parties malades, voire le sujet complet s’il est trop infecté.

Emplois et associations

Passe-partout, le Cornus alba peut être utilisé dans presque toutes les situations :

  • Isolé, au milieu du jardin ou dans un massif fleuri ; privilégiez alors une variété au feuillage ou au bois décoratif.
  • En groupe, dans un massif arbustif ; il pourra alors être accompagné d’arbustes décoratifs comme le saule tortueux à bois jaune (Salix X sepulcralis ‘Erythroflexuosa’) ou encore d’autres cornouillers à écorces colorées en multipliant les espèces et les variétés.
  • Pour la décoration d’une terrasse, en le plantant en pot.

Cornus alba en hiver ecorce tige rouge
Ceci devrait aussi vous plaire :

 


©TatianaFoxy, ©MichelR45, ©AHatmaker, ©Hans Braxmeier


Écrit par Christophe Dutertre | Diplômé en aménagement paysager et amoureux des jardins, Christophe vous accompagne dans cette passion qui nous réunit. Découvertes, conseils pratiques et écologie sont au programme.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *