Connexion
Accueil / Le Jardinage / Plantes grimpantes / Cultiver la passiflore en pot, les clés du succès

Cultiver la passiflore en pot, les clés du succès

Cultiver la passiflore en pot
0

Avec sa floraison exotique qui dure tout l’été, la passiflore est une liane très appréciée. Frileuse, on la cultive de préférence en pot dans nos régions, afin de la protéger plus efficacement du froid durant l’hiver.

Voici toutes les clés pour cultiver la passiflore en pot avec succès.

Un grand pot aéré pour la passiflore

Pour commencer, choisissez un pot suffisamment spacieux pour votre passiflore. Celle-ci a besoin d’un contenant de minimum 50 cm de diamètre pour une profondeur d’au moins 40 cm.

Par ailleurs, le genre passiflora apprécie les matériaux qui offrent une bonne aération des racines, comme les pots en terre cuite non vernissée et les caisses d’orangerie en bois.

Un terreau riche et sans calcaire

La passiflore apprécie les substrats riches et drainants. Un mélange de terre franche, de terreau universel, de terreau de feuilles, de compost mûr et de sable de rivière grossier est idéal.

Le fond du pot doit également être recouvert d’une couche de gravillons ou de billes d’argile afin d’assurer un meilleur drainage du substrat.

À noter : les passiflores sont très sensibles à l’excès de calcaire qu’elles ne tolèrent pas.

Une exposition mi-ombragée pour la passiflore

Au printemps et en été, installez le pot de votre passiflore en extérieur.

Offrez-lui alors une exposition abritée du vent et une ombre légère, car les excès de soleil et de chaleur peuvent ralentir la floraison.

Un arrosage régulier pour la passiflore en pot

Redoutant la sécheresse, la passiflore a besoin d’eau pour prospérer, à plus forte raison lorsqu’elle est cultivée en pot.

Arrosez la vôtre régulièrement, en laissant toutefois au substrat le temps de sécher entre deux apports d’eau.

Paillez également le pied de la passiflore, afin de limiter le phénomène d’évaporation.

À noter : les passiflores en pot hivernées en extérieur ne doivent pas être arrosées durant l’hiver.

Des apports d’engrais réguliers

Très gourmande, la passiflore a besoin d’un substrat riche, en particulier au printemps au moment de la reprise végétative. Durant cette période, utilisez un engrais riche en potassium pour soutenir la floraison.

Par la suite, utilisez du compost mûr pour surfacer le pot à l’automne.

Tailler la passiflore en pot à l’automne

Liane vigoureuse à croissance rapide, la passiflore doit être taillée afin de contenir sa végétation.

À l’automne, taillez votre passiflore en pot avant de l’hiverner :

  1. supprimez les tiges mortes ;
  2. rabattez les tiges mal positionnées ;
  3. raccourcissez les lianes trop longues.

Hiverner la passiflore en pot

Les passiflores résistent généralement assez mal au froid. Dans l’idéal, installez vos sujets en pot dans un local maintenu hors-gel offrant une très bonne luminosité.

Il est également possible d’hiverner cette plante en intérieur, à condition :

  • de l’installer dans une pièce offrant un très bon éclairage naturel,
  • de ne pas surchauffer la pièce ;
  • d’éloigner la plante au maximum des sources de chaleur (radiateurs, poêles à bois, cheminées, etc.)
  • d’arroser modérément la passiflore ;
  • de brumiser son feuillage de temps en temps.

Notez toutefois que votre passiflore doit rester le moins longtemps possible à l’intérieur de votre logement. Il est même conseillé de la sortir en journée lorsqu’il ne gèle pas (attention de ne pas l’oublier dehors pour la nuit). Lorsque le printemps revient, n’hésitez pas à réinstaller votre passiflore en pot en extérieur, et cela dès que le gel n’est plus à craindre.

À noter : dans les régions les plus au sud de l’Hexagone, où le froid ne va pas au-delà de -4°C, vous pouvez hiverner votre passiflore en pot en extérieur. Attention toutefois à protéger la plante du vent. Installez également une couche de paillis à ses pieds et recouvrez les parties aériennes avec un voile d’hivernage.

Ceci devrait aussi vous intéresser :


Photos : ©Claudy-o Cdy-o, ©crouz1


Écrit par Solenne Ricard | Diplômée d'Art et passionnée de botanique, Solenne a choisi d'utiliser sa sensibilité aux questions environnementales pour écrire sur les plantes et le jardinage. Cette amatrice de bonne cuisine cultive son potager en permaculture et utilise ses récoltes pour concocter quotidiennement de petits plats bio et écolos. Rédactrice confirmée, boulimique de littérature et amoureuse du beau, elle dévore tous les livres à sa portée.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *