Connexion
Accueil / Jardinage / Potager et légumes / Culture sur buttes : avantages et inconvénients

Culture sur buttes : avantages et inconvénients

avantage inconvenient culture butte permaculture
0

La culture sur butte consiste à créer littéralement une butte en superposant des éléments : grosses bûches de bois, puis branches, branchages, compost, terre et paillage. Mais pour quelles raisons choisir ce type de culture ?

À lire aussi :

Les avantages de la butte de culture

Si vous souhaitez cultiver votre grand jardin mais que votre terrain est peu fertile : la culture sur buttes est faite pour vous ! En effet, outre les avantages pour votre dos, les bienfaits sont nombreux.

La fertilité

  • avantage butte culture permacultureEn cultivant sur buttes, vous allez recréer du sol fertile . Vous pourrez cultiver même si votre terrain est rempli de cailloux !
  • La butte est plus ou moins permanente. Le sol n’y est jamais labouré permettant à la microfaune de mieux s’y développer.
  • Vous apporterez plus de profondeur de terre pour les racines : cette surélévation offre plus de terre meuble aux racines des légumes qu’on va y planter. Le système racinaire sera plus important et les plantes en meilleure santé.
  • Jamais piétinée : la butte est parfaitement visible et l’absence de piétinement évite le compactage de la terre qui pourrait entraîner des saturations en eau et/ou un manque d’aération du sol.
  • La butte est toujours paillée : le sol est nourrit, sa biodiversité est entretenue et le désherbage limitée. Toutes les matières organiques de votre jardin pourront être utilisées (herbe, feuilles mortes…) vous n’aurez plus à vous demander quoi en faire.
  • Le sol est toujours plus riche : la décomposition des éléments de la butte par les champignons décomposeurs ainsi que les excréments de la microfaune n’ont de cesse d’enrichir le milieu.

À lire aussi : 

Meilleure gestion de l’eau

La surélévation de la butte offre également de nombreux avantages :

  • un meilleur drainage de la zone de culture : puisque la butte est surélevée par rapport au niveau du sol cela évite qu’il ne soit saturé en eau .
  • un bon taux d’absorption en eau : grâce aux bûches situées à la base de la butte ainsi qu’au paillage ; l’humidité est conservée.

Richesse écologique

Le volume de la butte apporte du relief à votre jardin. Mais ce n’est pas là son seul atout !

  • La butte est un milieu à part entière avec ses différents horizons. Placez les plantes exigeantes et qui aiment le soleil sur le haut de la butte (les tomates) et les moins exigeantes qui préfèrent l’ombre sur le bas et sur les côtés (les salades).
  • Elle augmente la surface de production : en donnant du volume au sol.
  • La saison de culture est plus longue : le réchauffement de la terre y est plus rapide qu’au ras du sol.
  • On peut débuter la saison de jardinage plus tôt et la finir plus tard (au début de l’automne).

Les inconvénients de le culture sur butte

Faire de la permaculture, cela ne veut pas dire absolument faire une butte de culture. Tout dépend du contexte de votre espace de culture et de l’énergie que vous êtes prêts à y mettre. Pensez que la butte :

  • inconvenient culture sur butte permacultureest un support de culture énergivore à mettre en place avec de la maintenance à prévoir ;
  • nécessite une quantité de matière non négligeable. Même en creusant les allées, l’apport de terre et de terreau est conséquent : il faut un minimum de 20 cm de terre bien tassée !
  • n’est pas permanente. Elle va se tasser et nécessite un entretien tous les 3 à 5 ans (bordures à refaire, terre à remonter des allées) ;
  • peut être contreproductive dans certains contextes : dans des régions sèches l’évaporation sur une butte sera plus importante qu’au sol et le milieu sera trop sec pour vos cultures. Il en va de même si le vent est fort : sur une butte les plantes n’en seront pas du tout protégées ;
  • est un milieu à maintenir fertile. Sur les buttes, l’espace de culture est très sollicité ; il faut veiller au maintien de sa fertilité et nourrir le sol fréquemment, c’est un point à surveiller !
  • exige d’être rigoureux dans les rotations : il est préférable de savoir ce qui a été cultivé dans ce même espace les saisons précédentes pour éviter les maladies.

Bon à savoir avant de créer une butte :

Lasagnes ou buttes de culture ?

La technique sur butte se rapproche bien plus du mode de fonctionnement naturel des sols en respectant la biodiversité alentour.

Elle reste pertinente dans la mesure où vous pouvez disposer sur votre terrain d’une grande quantité de terre à prélever sur place.

Elle reste efficace si vous avez des parcelles assez grandes et la culture en lasagne sur des surfaces plus modestes. La butte de culture est contre-productive si votre terre de départ est très bonne.

Ces deux types de culture permettent d’exploiter des terres ingrates .

Ceci devrait aussi vous plaire :

Pauline Sutter


©Kaliantye


Écrit par Pauline Sutter
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vos réactions
  • Andréas a écrit le 26 avril 2022 à 9 h 36 min

    Merci pour cet article.

    J’ai également pu observer de mon coté que les buttes où j’avais enfoncé le bois le plus profondément, celui-ci ne se décompose quasiment pas au bout de plusieurs années, à cause des conditions anaérobies ( sans oxygène) qui ne sont pas favorables aux micro-organismes et autres champignons décomposeurs.

    Par contre, j’ai testé d’ensemencer certaines buches enterrées avec des pleurotes. Elles poussent bien si le bois n’est pas trop en profondeur, par contre cela accélère clairement sa dégradation, mais ce n’est pas plus mal pour relarguer l’azote aux plantes de la surface.

    Bien cordialement