Les différences entre pamplemousse et pomelo

Différences pamplemousse et pomelo

Le pamplemousse et le  pomelo sont deux agrumes qui appartiennent au genre Citrus. Si on les confond la plupart du temps, ils sont pourtant bien différents l’un de l’autre. Aussi, en France, celui que nous appelons communément le pamplemousse est en réalité un pomelo, dont la saveur est mieux adaptée à nos palets occidentaux.

Ainsi, si ces deux fruits offrent une chair riche en vitamine, et donc de nombreux bienfaits pour la santé, ils n’ont pourtant ni les mêmes origines, ni les mêmes formes et couleurs, et encore moins la même saveur ! Découvrez les différences entre le pamplemousse et le pomelo et apprenez ainsi à les distinguer l’un de l’autre.

Des origines différentes pour le pamplemousse et le pomelo

Pour commencer, ces deux agrumes ne viennent pas de la même région du monde.

  • Ancêtre du pomelo, le pamplemousse serait apparu en Malaisie ou en Indonésie. C’est aujourd’hui en Asie du sud-est qu’il est le plus cultivé et le plus consommé. On l’apprécie particulièrement aux Antilles et à Tahiti où il est appelé chadèque (ou shadek), ainsi qu’en Martinique et en Guadeloupe. En revanche, il n’est quasiment pas cultivé en Europe.
  • Pour sa part, le pomelo est le seul agrume à ne pas être originaire d’Asie, mais des Caraïbes. De nos jours, il est très cultivé en Floride, où il est même devenu un fruit emblématique.

Pamplemousse et pomelo, des différences botaniques

PamplemousseLa fructification du pamplemousse, Citrus Maxima, s’étend du mois de décembre au mois de mars. Il produit alors des fruits en forme de poire et majoritairement de couleur verte, bien qu’ils puissent aussi virer au jaune pâle en période de froid. Il est notamment pourvu d’un épiderme très épais, ainsi que de sacs à jus que l’on isole facilement.

Le pomelo, Citrus paradisi, est le résultat d’une hybridation naturelle entre le pamplemousse et l’oranger. Il fructifie entre janvier et mai, et se distingue de son ancêtre par son épiderme plus fin et de couleur jaune orangé. Sa chair est également plus juteuse, et elle prend différentes couleurs en fonction de la variété rencontrée. On trouve ainsi des pomelos à chair rouge, rose ou blonde.

L’un comme l’autre poussent sur un arbre épineux. En revanche, le pomelo pousse en grappes là où le pamplemousse est généralement solitaire. On peut aussi les distinguer à leurs pousses et à leurs fleurs qui sont duveteuses chez le pamplemoussier.

Une différence de taille entre le pamplemousse et le pomelo

Le pamplemousse est un agrume bien plus gros que le pomelo. En effet, il pèse au minimum 500 g et jusqu’à 8 kilos, et il mesure entre 13 et 20 cm de diamètre. Pour sa part, le pomelo pèse en moyenne entre 440 g et 590 g, pour un diamètre compris entre 9 et 10 cm.

Pamplemousse et pomelo, une différence de goût

PomelosEn France, c’est le pomelo que l’on retrouve majoritairement sur les étals du marché. Une popularité qu’il doit à sa chair plus sucrée, mais aussi moins acide et amer que le pamplemousse. Il est généralement consommé en dessert, cru et saupoudré de sucre, ou intégré à une salade de fruits. Le pomelo s’accommode aussi très bien dans les plats salés : dans les salades de crevettes, d’avocat ou d’endives, dans les plats de poissons, de porc ou de volaille.

À noter : la saveur du pomelo dépend aussi beaucoup de la variété. Ainsi, les pomelos rose et rouge (Ruby, Bloody red et Pink marsh) offrent la pulpe la plus sucrée, alors que le pomelo jaune (Royal, Marsh et Seedless) offre une saveur plus acidulée.

De son côté, avec sa chair naturellement amère et acide, le pamplemousse n’est pas consommé crue. Il est surtout utilisé par les cuisiniers pour son jus et son zeste.


Photos : Engin Akyurt, begonvilliev