Connexion
Accueil / Jardinage / Arbres et arbustes / Fagus sylvatica : le hêtre commun ou fayard

Fagus sylvatica : le hêtre commun ou fayard

Fagus sylvatica - hetre - fayard
0

Le Fagus sylvatica ou hêtre commun est probablement l’un des arbres les plus majestueux de nos forêts, qu’il s’agisse de ses dimensions, de la grande diversité de ses formes et des nombreux charmes qu’il révèle au fil des saisons.

Fagus sylvatica en résumé :

Nom latin : Fagus sylvatica
Noms communs : Hêtre commun, Fayard
Famille : Fagacées
Type : Arbre
Feuillage : Caduc et marcescent

Port : Arrondi
Hauteur : Jusqu’à 25 m
Largeur : Jusqu’à 20 m
Exposition : Ensoleillée à mi-ombre
Sol : Tous types, bien drainé
Rusticité : Très rustique

Croissance : Moyenne à rapide
Floraison
 : Fin de printemps (insignifiante)

Présentation du Fagus sylvatica

Le hêtre commun est, avec le chêne, le charme et l’orme, un des grands classiques de nos forêts. Grâce à ses dimensions et son port majestueux, il n’est pas exagéré de dire qu’il s’agit de l’un de ses plus beau représentant.

Quelle que soit la période de l’année, le Fagus sylvatica contribue à l’esthétisme du jardin :

  • Au printemps, les jeunes feuilles se teintent d’un jaune orangé timide, qui se transforme progressivement en vert tendre. À la fin de la saison, les fleurs s’épanouissent, mais sont trop petites pour être marquantes.
  • L’été, le feuillage à l’aspect lisse et légèrement soyeux sur les bords, vire peu à peu au vert plus soutenu.
  • Durant l’automne, les feuilles prennent une couleur jaune profond à brun orangé, et les fruits du hêtre (les faines) font leur apparition.
  • Enfin, en hiver, le Fagus sylvatica n’est pas dénué d’intérêt, car son feuillage est marcescent. En effet, les feuilles fanées ne tombent que lorsque les nouvelles commencent à pousser.

Un autre avantage du hêtre commun est le grand nombre de variétés aux ports et aux couleurs multiples : ‘Pendula’, ‘Purpurea’, ‘Pupurea pendula’, ‘Dawyck Gold’, ‘Fastigiata’, etc.

Pour l’anecdote, la feuille du hêtre peut être facilement confondue avec celle du charme. Il existe néanmoins une différence notable entre les deux : la première est dotée de petits poils sur ses bords, tandis que la seconde est légèrement dentée. Un moyen mnémotechnique permet de s’en souvenir facilement : « Le charme d’Adam est d’être à poil » (charme à dents, hêtre à poil). Simple, mais efficace !

Plantation du hêtre commun

Peu difficile sur ses conditions de croissance, la seule exigence du Fagus sylvatica est d’être planté dans un sol bien drainé pour éviter d’avoir les racines dans l’eau. En dehors de cette contrainte, il peut pousser dans tous les types de sol, avec une exposition plutôt ensoleillée.

Quand le planter ?

Privilégiez le début de l’automne pour planter votre hêtre. Il aura alors tout l’hiver et le printemps suivant pour s’implanter et se créer un système racinaire capable de mieux résister au manque d’eau.

Comment planter un Fagus sylvatica ?

Fagus sylvatica plantationÀ l’achat, le hêtre peut se présenter sous deux formes : en conteneur ou en racines-nues. Ces différences de conditionnement auront une incidence lors de la plantation :

  • Si l’arbre est en pot, vous devrez bien évidemment ôter ce dernier, mais surtout désagrégez légèrement la motte pour libérer quelques racines et radicelles (sans les abîmer).
  • Pour les racines-nues, il sera nécessaire de tremper le pied dans un pralin, afin de faciliter sa reprise.

En dehors de ces deux spécificités, la plantation du Fagus sylvatica est simple. Il suffit de creuser un trou suffisamment volumineux, d’y incorporer des billes d’argile ou des graviers pour améliorer le drainage, et du terreau ou du compost bien décomposé pour aider la croissance de l’arbre. Rebouchez ensuite le trou en tassant bien la terre et arrosez copieusement.

Si votre arbre est formé sur tige, pensez à le maintenir droit en l’aidant avec un tuteur.

Enfin, pour une plantation en haie, chaque pied doit être espacé d’environ 30 cm chacun.

Entretien du fayard

Pour faciliter la reprise de votre arbre, surveillez l’arrosage lors des premières années suivant la plantation, et spécialement lors des épisodes secs.

Si vous avez créé une haie de Fagus sylvatica, taillez cette dernière une à deux fois par an, en été. Attention cependant, veillez à respecter la loi. En effet, afin de préserver leur faune, il est interdit de tailler les haies et les arbres entre le 1er avril et le 31 juillet selon le dernier alinéa de l’article D.615-50-1 du code rural et de la pêche maritime (Source : legifrance.gouv.fr).

Multiplication

La meilleure technique pour propager un pied de Fagus est de procéder par semis des faines en automne.

Maladies et ravageurs

Le Fagus sylvatica peut se montrer sensible au chancre, notamment les sujets adultes (suite à la taille d’une grosse branche par exemple).
En condition chaude et humide, le mildiou peut également poser quelques problèmes.

Du côté des insectes nuisibles, ce sont surtout les pucerons et les cochenilles que vous devrez surveiller.

boule rouge sur feuilles de hetre fagus sylvaticaOn trouve aussi fréquemment le moucheron Mikiola fagi, ou cécidomyie du hêtre. C’est un insecte dont la larve produit une petite galle pointue de couleur verte puis rouge sur les feuilles.

Emplois du Fagus sylvatica

Les dimensions imposantes du hêtre commun le destinent surtout à l’aménagement des très grands jardins ou des parcs. Malgré tout, comme il supporte bien la taille régulière, il est possible de l’utiliser dans la création d’une haie conduite.


©opakauafm, ©Hans Braxmeier, ©WikimediaImages


Écrit par Christophe Dutertre | Diplômé en aménagement paysager et amoureux des jardins, Christophe vous accompagne dans cette passion qui nous réunit. Découvertes, conseils pratiques et écologie sont au programme.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *