helenie

L’hélénie est une vivace de la famille des marguerites, qui orne nos jardins et terrasses de juillets jusqu’aux premières gelées.

De culture facile, elle est très décorative grâce à sa floraison unique.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Helenium
Famille : Asteracées
Type : Vivace

Hauteur
 : 50 à 120 cm
Exposition : Ensoleillée
Sol : Ordinaire

Floraison
 : Juin à novembre

Plantation de l’hélénie

L’hélénie se plante idéalement au printemps car, même si elle ne fleurira qu’en été, elle sera bien enracinée et résistera beaucoup mieux à la rigueur de l’automne et de l’hiver.

Bien ensoleillée et protégée du vent, l’hélénie peut fleurir jusqu’aux premières gelées.

  • Mettre en place les jeunes plants au printemps
  • Privilégier un sol amendé et bien drainé (ne retenant pas l’eau)
  • Choisir un endroit bien ensoleillé afin de favoriser la floraison.
  • Arroser régulièrement après la plantation

Taille, entretien, arrosage de l’hélénium

L’helenium réclame peu de soin si ce n’est d’arroser régulièrement s’il ne pleut pas.

  • Supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure, cela favorise l’apparition de nouvelles fleurs.
  • Arrosez lorsque le sol est sec, surtout pour l’utilisation en pot car le chrysanthème réclame un sol humide pour bien se développer.
  • Il ne faut pas mouiller le feuillage afin d’éviter l’apparition de maladies comme la rouille ou l’oïdium.
  • Après les premières gelées, lorsque les fleurs commencent à noircir, coupez les tiges au ras du sol.

Tous les 2 à 3 ans, vous pouvez diviser la touffe au printemps ou à l’automne afin de régénérer la plante et lui redonner de la vigueur.

Maladies fréquentes chez l’hélénie

L’hélénie est assez résistante mais parfois sujet à quelques maladies et parasites qui sont toutefois évitable, surtout en évitant de mouiller le feuillage et en espaçant suffisamment chaque plant pour ne pas qu’il se touchent.

  • Oïdium : une pellicule blanchâtre recouvre les feuilles et les tiges
  • Rouille : des pustules apparaissent sur la face inférieur des feuilles
  • Pucerons : les feuilles s’enroulent et finissent par tomber.

A savoir sur l’hélénie

Originaire d’Amérique du Nord où on la trouve généralement au bord des marécages, les hélénies sont connues pour leurs teintes roses, rouges, oranges et jaunes.

Elles ont l’avantage de fleurir dès l’été et relativement tardivement, jusqu’au mois de novembre ou décembre, et de venir ainsi garnir avantageusement nos jardins lorsque les fleurs commencent à se faire rares.

L’hélénie a une grande capacité d’adaptation et sera aussi bien en massif, en pot ou en bac mais aussi pour orner une plate bande.

Parmi les variétés les plus courantes, nous retrouvons helenium ‘Bruno’, helenium ‘Waltraut’, helenium ‘Goldrausch’, helenium ‘Kanaria’ ou encore ‘Moerheim Beauty’.

Si vous cherchez des hélénies à fleurs jaunes, vous choisirez ‘Pumilum Magnificum’, ‘Pumilum Magnificum’ ou encore ‘Waltraut’

Conseil malin à propos de l’helenie

Si vous souhaitez choisir la couleur, achetez-les en pot (conteneur) lorsqu’ils commencent à fleurir et plantez les dans votre jardin.