Connexion
Accueil / Le Jardinage / Fleurs du jardin / Hibiscus moscheutos, l’hibiscus des marais

Hibiscus moscheutos, l’hibiscus des marais

Hibiscus moscheutos - Hibiscus des marais
0

Hibiscus moscheutos est une plante de marais sculpturale avec de grandes feuilles, des fleurs grandioses et de nombreuses tiges verticales robustes.

Résumé technique :

Nom latin : Hibiscus moscheutos
Famille : Malvacées
Type : Plante vivace de zone humide

Hauteur : 1,20 à 2 mètres (et plus)
Exposition : Lumineuse
Sol : Riche, Humide

Feuillage : Caduque – Floraison : Fin d’été

Plante vivace à feuillage caduque, l’hibiscus des marais Hibiscus moscheutos est une plante de berges pour étang ou bassin de jardin. En été, les plantes sont couronnées de fleurs frappantes en forme de soucoupe (15 cm et plus de diamètre!), qui sont généralement blanches avec un centre cramoisi, mais aussi rouges ou rosées. De nombreux coloris sont disponibles dont des hybrides avec des fleurs de 22 cm.

Plantation de l’Hibiscus moscheutos

La plantation de l’hibiscus des marais ne s’envisage qu’en extérieur, sur les berges d’un plan d’eau (eau généralement acide).

Hibiscus moscheutos est une plante importante (imposante) à placer de manière isolée, dont la valeur réside dans la floraison tardive (septembre). Néanmoins, il est possible de constituer des massifs de plusieurs plants si la place le permet, mais chaque plant doit disposer d’un espace au sol  de plus d’1 mètre de côté.

  • Exposez en plein soleil.
  • Cette espèce prospère dans les sites ensoleillés humides où elle est recherchée par de nombreux pollinisateurs.
  • Plantez en sols riches humides (riches en matières organiques).
  • Faîtes juste un trou de dimension suffisante pour y insérer le contenu du pot d’achat.

Elles tolèrent également l’argile, la boue et l’eau stagnante peu profonde. Les plantes sont assez tolérantes à la sécheresse une fois bien installées.

Utilisation paysagère

Hibiscus des maraisEn raison des fleurs voyantes, Hibiscus moscheutos est un point focal pour un jardin aquatique. Les plantes sont également utilisées dans les conteneurs, comme plantes à nectar de papillons et dans les jardins de chalets, les jardins pluviaux, les paysages aquatiques, les plantations à faible entretien, les bordures pérennes, et des zones humides.

Essayez d’associer Hibiscus moscheutos avec Asclepias incarnata, Eupatorium fistulosum, Helianthus angustifolius, Lobelia cardinalis et Panicum virgatum.

Attention aux dimensions de cette plante : elle peut facilement faire de l’ombre aux cultures à proximité.

Culture et Entretien des Hibiscus des marais

Les pousses buissonnantes (non ramifiées) sortent de la racine et meurent en hiver. En hiver, le plant doit être recouvert d’une couche de feuilles, surtout en cas de gel. Relativement rustique, lorsqu’elle est paillée, elle supporte des gelées à -5 °C (ou un peu plus ponctuellement).

Les tiges sont robustes et ont rarement besoin de tuteur. Coupez les tiges au niveau du sol à la fin de l’hiver pour favoriser la repousse de croissances fraîches.

Les touffes d’hibiscus commencent à pousser tard dans la saison. Les jeunes plants de moins d’1 an demandent un arrosage régulier en profondeur sans desséchement.

Multiplication des Hibiscus moscheutos :

Hibiscus moscheutos se propage par semis de graines, division de touffe et bouturage.

  • Semis : les capsules mûrissent et virent au brun dans les 4 à 5 semaines suivant la floraison. Les graines sont prêtes à être récoltées lorsqu’elles sont brun foncé. Si nécessaire, séparez les bonnes graines de celles infestées de charançons et conservez-les dans des conteneurs au frais pour un semis au milieu du printemps prochain. Semez dans un terreau constamment humide, très riche en nutriment, mais pas mouillé (juste humide).
  • Division : la division de touffes est faisable, mais difficile à cause des racines qui plongent assez profondément dans le sol.
  • Bouturage : les boutures (aoûtées) prélevées au début de juillet s’enracinent facilement directement sur place.

Les fleurs solitaires sont situées à l’aisselle des feuilles supérieures. Chaque floraison ne dure qu’un jour, mais elles sont produites à plusieurs reprises pendant environ un mois et sont suivies de capsules de graines de 3 à 5 cm.

Maladies et soucis

L’hibiscus des marais peut être attaqué par des coléoptères japonais et par des larves de tenthrède qui « squelettisent » les feuilles. Si les ravageurs sont un problème, recherchez des contrôles biologiques qui ne nuiront pas aux pollinisateurs utiles.

Cette grande plante a une certaine sensibilité aux taches foliaires, aux brûlures, aux rouilles et au chancre.

  • Les aleurodes, les pucerons et les cochenilles sont des insectes visiteurs occasionnels.
  • Une brûlure des feuilles se produira si les sols se dessèchent.

Les plantes saines cultivées dans un environnement approprié n’ont généralement pas besoin de tuteur.

Bon à savoir

Hibiscus des marais - MoscheutosLes fleurs s’ouvrent toujours entre 9h et 11h. Pour cette raison, Hibiscus moscheutos a été utilisé comme « horloge florale » au Jardin Botanique de New York.

Les fleurs surdimensionnées d’apparence exotique sont pollinisées par des abeilles indigènes. Les plantes abritent des chenilles de divers papillons, dont plusieurs papillons de nuit.

Hibiscus coccineus est un substitut digne avec des fleurs et des besoins de culture similaires. Les formes roses d’Hibiscus moscheutos qui n’ont pas le centre pourpre étaient autrefois classées comme Hibiscus palustris. Actuellement, ces plantes sont considérées comme étant simplement une forme colorée d’H. moscheutos.


©PantherMediaSeller, ©Robert Balog


Écrit par Jardiner Malin | La rédaction vous propose des conseils d'experts, une approche respectueuse de la nature, de beaux jardins et un potager fait de bons petits légumes cultivés au fil des saisons pour réaliser de belles recettes de chefs.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *