Connexion
Accueil / Jardinage / Fleurs du jardin / L’Ipheion, une étoile au jardin

L’Ipheion, une étoile au jardin

Iphéion
0

Les fleurs étoilées et parfumées de l’Iphéion arrivent très tôt dans l’année, dès le mois de décembre. Leurs couleurs bleu, blanc ou mauve annoncent la gaieté du printemps à venir. Découvrez comment planter, entretenir et associer cette jolie fleur bulbeuse.

 En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Iphéion, Etoile du printemps
Famille
 : Liliacées
Type
 Plante à fleurs
Hauteur 
: Jusqu’à 30 cm

Exposition : Soleil ou mi-ombre
Sol : Argileux, calcaire, sableux, caillouteux, humus

Feuillage : Caduc – Floraison : De décembre à mai

 

Plantation de l’Iphéion

> Où planter ?

Vous n’avez que l’embarras du choix pour planter votre étoile du printemps. Celle-ci s’accommode en effet de tous les types de sols ou presque. Argileux, calcaire, sableux, caillouteux, humus… Elle a tout de même une préférence pour les sols frais et légers. Aussi, si votre terre est lourde ou argileuse, n’hésitez pas à ajouter du sable pour améliorer ses capacités drainantes. En effet, comme tous les bulbes, elle n’apprécie pas les excès d’eau.

ipheion plantationEn ce qui concerne l’exposition, la plante est encore une fois plutôt tolérante. Elle supporte facilement le plein soleil et la mi-ombre. Essayez malgré tout de la protéger des vents froids.

Ces faibles exigences en matières de sol et d’exposition font qu’on peut retrouver l’Ipheon partout ou presque : la plante se propage dans les pelouses, les prairies ou les massifs, s’épanouit en rocaille, en sous-bois ou le long des murs et peut très bien être cultivée en pot.

> Quand et comment planter ?

Vous pouvez planter votre Iphéion soit à l’automne soit a printemps. En septembre-octobre, vous le trouverez sous forme de bulbe « en sec » alors qu’il sera fleuri en godet au printemps.

L’iphéoion en pleine terre

Les iphéons se plantent généralement en groupe, de manière à profiter pleinement de la beauté de ses fleurs étoilés. Vous pouvez ainsi les planter par groupe de plusieurs dizaines de bulbes. Leur floraison précoce amènera couleur et gaieté rapidement dans vos jardins.

Pour les planter, procédez comme suit :

  • Travailler la terre pour l’ameublir. Si elle est trop lourde (argileuse par exemple), ajouter du sable ou des graviers pour améliorer la capacité drainante du sol.
  • Plantez vos bulbes à une dizaine de cm de profondeur, pointe vers le haut. Entre chaque, laissez quelques cm.
  • Rebouchez le trou de terre.
  • Arrosez quand le sol est sec.

L’iphéion en pot

L’Etoile du printemps peut également être cultivée en pot. Privilégiez pour ce dernier un emplacement au soleil, sur une terrasse ou un balcon par exemple. Procédez ensuite ainsi :

  • Au fond du pot, disposez une couche de billes d’argile pour assurer un bon drainage.
  • Remplissez le pot d’un mélange de terre, de terreau et éventuellement de pouzzolane.
  • A environ 10cm de profondeur, plantez vos bulbes, pointe vers le haut.
  • Arrosez au moins une fois par semaine pendant la période de croissance du bulbe.
  • Vous pouvez également amender régulièrement votre mélange d’un peu d’engrais liquide.

 

Entretien de l’iphéion

 

Comme beaucoup d’autres bulbes, l’iphéion ne demande que peu d’entretien. Pour qu’elle s’épanouisse complètement, soyez néanmoins vigilants sur les points suivants :

  • ipheion entretienS’il fait trop froid l’hiver (température inférieure à -10°), protégez votre plante en paillant au pied.
  • Pendant la période de dormance de la plante, ne l’arrosez pas du tout. Elle risquerait sinon de pourrir ou de perdre son feuillage pour l’été suivant.
  • Evitez de tailler ou de couper les feuilles, même si elles jaunissent ou fanent. Cela aidera une meilleure régénération du bulbe, synonyme de belle floraison l’année suivante.

Associer l’iphéion

 

Les iphéions amènent une fraîcheur sereine tôt dans l’année. Sa floraison précoce et lumineuse éclaire les zones d’ombre d’un jardin ou d’un sous-bois, un peu endormi pendant l’hiver. Ne nécessitant presque pas d’entretien, elle s’associe très bien à d’autres plantes qui, comme elle, demande peu de soin.

Souvent plantés en nombre, les iphéions forment des tapis florifères colorés magnifiques. L’association avec d’autres bulbes printaniers comme les narcisses, les jonquilles ou les Jacinthe des Bois peut être superbe.

Vous pouvez aussi les accompagner de vivaces comme le muguet ou les violettes qui, en fleurissant un peu plus tard dans l’année, prendront le relais les iphéions.


©Couleur, ©Pat_Photographies, ©Jirreaux Hiroé


Écrit par Audrey Chéritel
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *