pasteque

Fruit d’été par excellence, la pastèque se cultive bien lorsqu’elle profite de la chaleur estivale. Du semis à la récolte, voici les conseils de culture.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Citrullus lanatus
Famille : Cucurbitacées
Type : Fruit

Hauteur
: 20 à 50 cm
Exposition : Ensoleillée
Sol : Riche

Récolte : Juillet à octobre

A lire aussi : bienfaits et vertus de la pastèque pour la santé

Semis et plantation de la pastèque :

La pastèque a besoin de beaucoup de chaleur pour bien germer car les plantules ne supportent pas la moindre gelée.

Compte tenu de son besoin de la chaleur, il est préférable de la cultiver en climat méditerranéen ou ailleurs sous serre.

On réalise ainsi les semis en godet et à l’intérieur, dans une pièce chaude et bien éclairée. La température idéale se situe entre 22 et 24°.

La bonne période pour semer la pastèque :

En fonction du climat de votre région, le semis de pastèque a lieu à partir du mois de mars sous abri et en godet avec un repiquage au mois de mai après tout risque de gelée, ou directement en place à partir du mois de mai.

  • La pastèque redoute le froid et a donc besoin d’un climat tempéré à chaud pour lever correctement.
  • La pastèque aime les sols plutôt riches, n’hésitez pas à amender le sol de compost ou d’un fertilisant avant le la cultiver.

Le semis en godet doit se faire environ 3 semaines avant le repiquage en pleine terre. Il ne faut donc pas semer trop tôt.

  • Enfoncer légèrement 2 à 3 graines par godet.
  • Assurez vous que la température ne descende pas sous les 12° pendant la germination.
  • Une fois levée, on ne garde que la plante la plus vigoureuse.
  • 3 semaines après, on peut mettre en terre à condition que tout risque de gelée soit écarté.
  • Prévoir un espace de 1 m minimum entre chaque pied.

Semis de pastèque en pleine terre :

On peut aussi effectuer un semis directement en terre à partir du mois de mai à condition d’avoir une belle arrière saison après l’été dans votre région.

C’est le cas dans les régions méridionales.

  • La pastèque a besoin d’un sol riche pour une belle récolte.
  • N’hésitez donc pas à apporter du compost ou du fertilisant dès la plantation.
  • Bien ameublir la terre avant de semer la pastèque.
  • Prévoir un espace de 1 m minimum entre chaque pied.

Entretien et taille de la pastèque :

La pastèque ayant besoin de beaucoup de chaleur, il est recommandé de mettre des tuiles au pied qui chaufferont au soleil et répercuteront cette chaleur dans le pied.

Taille de la pastèque :

pastequeSi vous avez de la place dans votre jardin ou votre potager, il n’est pas indispensable de tailler ou de pincer votre plante pour obtenir de belles pastèques.

On procède à une taille d’entretien si vous devez contenir son développement et ainsi éviter qu’elle ne devienne envahissante.

  • Couper alors la tête de la pastèque après une fleur femelle (jaune clair), en coupant plusieurs feuilles après cette fleur.

Arrosage de la pastèque :

La pastèque a besoin de beaucoup d’eau pour grossir et pour bien se développer, surtout en cas de chaleur et/ou de sécheresse prolongée.

  • Un arrosage le matin sans arroser les feuilles est donc recommandé l’été.
  • Stopper tout arrosage environ 1 semaine avant la récolte car les pastèques se fendent prématurément.

Récolte de la pastèque :

La récolte de la pastèque a lieu environ 30 jours après la floraison et peut se prolonger pendant plusieurs semaines.

Comment savoir si la pastèque est mûre :

Il faut bien observer la pastèque car il n’est pas évident de déterminer son niveau de maturité. N’attendez pas que la pastèque se détache pour savoir si elle est mûre car ce n’est pas un bon indicateur.

On dit que la pastèque est mûre lorsque la chair passe du rose au rouge et doit être consommé sur une période de 15 jours maximum.

La pastèque redoute l’excès d’eau à l’approche de sa maturité et, en général, se fend prématurement.

Il vaut mieux éviter d’arroser les derniers jours avant la récolte et privilégier une récolte l’après-midi plutôt que la matin car elle est plus sèche.

  • Son poids est un bon indicateur, elle doit être lourde à l’approche de la maturité.
  • On voit aussi que la pastèque est mûre lorsque la vrille opposée à son pédoncule est complètement sèche

Conservation de la pastèque :

Après la cueillette, la pastèque ne murît plus et peut se conserver pendant plusieurs jours à plusieurs semaines selon les conditions de conservation.

La température idéale de conservation de la pastèque se situe entre 10 et 13°.

  • Évitez de conserver la pastèque en lieu humide car cela réduit considérablement le temps de conservation.
  • A l’ombre, les pastèques se conservent plus longtemps qu’au soleil.

Même si la pastèque ne murît plus après la cueillette, sa saveur et sa couleur continuent à s’améliorer sur une période d’une semaine environ, une fois placée à température ambiante.

Conseils et astuces en vidéo à propos de la pastèque :

A savoir sur la pastèque :

Originaire d’Afrique, la pastèque est appréciée pour son grand pouvoir rafraîchissant mais aussi pour sa forte teneur en vitamines.

Au même titre que le melon, le potiron, la citrouille et autres courges, la pastèque fait partie de la grande famille des cucurbitacées.

La pastèque fait partie des plus gros de la famille de cette grande famille des cucurbitacées.

On la trouve le plus régulièrement ronde mais peut aussi être de forme ovale et atteindre un poids record d’une trentaine de kilos.

Mais la plupart des pastèques pèsent 1 à 3 kg.

Elle est réputée pour sa grande teneur en eau (environ 92%), ce qui en fait l’un des fruits les plus chargés en eau durant l’été et naturellement très hydratant. Ce sont par ailleurs dans les pépins qu’on retrouve la vitamine C.

La pastèque est reconnu pour son grand pouvoir antioxydant.

A lire aussi : bienfaits et vertus de la pastèque pour la santé

Conseil malin à propos de la pastèque :

Le principal ennemi de la pastèque est le froid, assurez-vous qu’elle n’en souffrira jamais !

  • ELARIF MZEMBABA a écrit le 23 avril 2018 à 17 h 30 min

    je voulais connaitre l’itineraire normal ainsi que les méfaits avec le cycle

  • BOULOUMBA a écrit le 5 mai 2017 à 4 h 49 min

    j’aimerais connaitre le fertilisant biologique pour la culture de la pastèque?

  • koyou leonnel a écrit le 8 novembre 2016 à 10 h 14 min

    Bjr j’aimerais avoir les différents produit de traitement du semis à la récolte

  • koyou leonnel a écrit le 8 novembre 2016 à 10 h 11 min

    Bjr j’aimerais savoir les différents produits pour traité la plante de ses differents attaques

  • Menzan a écrit le 14 septembre 2016 à 18 h 07 min

    comment eviter les pourrutures des fruits de la pasteque et deuxiement comment obtenire de gros fruit.

  • nguele ngurlr alin a écrit le 17 août 2016 à 15 h 44 min

    bonjour à tous,je cultive la pastèque en demi-carré ici à bertoua au Cameroun.puis-je avoir les cultures amies de la pastèque ainsi que la composition des insecticides biologiques de la pastèque?
    MERCI

  • KPENI guigue a écrit le 7 juin 2016 à 0 h 23 min

    je produit plus de 10000 tonnes mais l’écoulement me pose problème. comment faire?

  • Gontrand a écrit le 6 juin 2016 à 11 h 22 min

    merci pour ces conseils encore une fois facile à comprendre, j’adore la pastèque et je vais la cultiver cette année

  • doriane Guey a écrit le 31 mai 2016 à 16 h 19 min

    Bonsoir et merci pour l’enseignement.les pastèques me passionnent, et je veux me lancer dans la culture, en tant que débutante, comment devrais-je faire pour réussir la première culture sans perte ?je suis en Afrique

  • Denis Terrier a écrit le 28 avril 2016 à 15 h 45 min

    la pastèque a surtout l’avantage de désaltérer et de rafraichir tout en réduisant les risque de cancer de prostate (mais il faut en consommer beaucoup) elle est excellente aussi pour l’hypertension.
    je le cultive et en récolte environ 100 kg chaque année elle se congèle très bien pour la conserver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mes pastèques : j'ai un doute. Ne s'agirait-il pas plutôt de melons ?
Posté par antoine24 le 06 octobre 2016

Potager : melon et pastèque
Posté par caramel34 le 08 août 2016

Sos pieds de pastèques et melons mangés
Posté par oberline le 01 juin 2016