Comment faire un petit potager ?

faire un petit potager

Vous rêvez de cultiver vos légumes mais vous n’avez qu’un petit extérieur ? Pas de panique, même sur un balcon il est possible de cultiver ! Superficie, légumes, astuces… Découvrez comment créer votre petit potager.

Un petit potager sur le balcon

potager sur un balconAménager un potager sur son balcon, c’est possible ! Qu’on se le dise, vous ne serez probablement pas autosuffisant à l’année avec votre production de légumes. Mais, vous pourrez régulièrement déguster des produits frais cultivés par vos soins. L’idéal est de choisir un potager sur pied que vous placez où vous voulez dans votre extérieur.

Vous pouvez aussi ajouter des pots pour avoir encore plus d’espaces de plantation et varier les expositions.

Si les tomates demandent beaucoup de soleil, les épinards quant à eux, poussent facilement à l’ombre.

Pour remplir votre contenant, pensez à verser une couche de billes d’argile au fond pour un bon drainage. Ensuite, recouvrez d’un terreau pour potager, riche en nutriment et assez léger. Il ne vous reste plus qu’à planter !

Un potager dans un petit jardin

potager dans petit jardinIl est tout à fait possible de consacrer 10m2 à 30m2 pour un potager. Pour structurer votre petit potager et pour ne pas partir dans tous les sens, optez pour des carrés potagers. À l’aide d’un cadre en bois, vous formez des petites parcelles cultivables.

Pour être faciles à cultiver, les carrés doivent mesurer environ 1,20m de côté et avoir 80cm de distance entre chaque, afin de se déplacer facilement de l’un à l’autre. Ainsi, si vous installez quatre carrés potagers, vous utilisez à peine plus de 10m2 de surface.

Mieux vaut commencer par quatre carrés et agrandir par la suite si vous êtes à l’aise. Avec 10m2 de surface de culture, vous pourrez récolter des légumes pendant toute la belle saison et laisser reposer et enrichir votre terre en hiver. Avec 30m2, il est possible de déguster vos récoltes tout au long de l’année.

Miser sur les plantes grimpantes

potager vertical pour petit jardinLes courges s’étalent et prennent beaucoup de place au sol. On aurait tendance à dire qu’elles n’ont pas leur place dans un petit potager.

Bien au contraire ! Il suffit de mettre en place un palissage ou un grillage et de les faire grimper. Vous pouvez alors vous permettre de planter des potimarrons, des concombres, des haricots à rames mais aussi des petits fruitiers comme les framboisiers.

Au moment de la plantation, accrochez les tiges entre les fils de fer du grillage. Vous pouvez aussi les attacher délicatement à l’aide d’un lien en raphia. Une fois hissés, les fruits seront baignés de soleil et la récolte n’en sera que plus aisée !

Des associations de culture

legume facile pour petit potagerDans un petit espace on a tendance à planter serré. C’est l’occasion de faire des associations de culture afin de cultiver des plantes amies côtes à côtes.

L’une des plus connues est l’association des « trois sœurs ». Ce compagnonnage ancestral réunit le maïs, les haricots grimpants et la cucurbita maxima. Le maïs sert de tuteur au haricot grimpant qui enrichit le sol en azote. La courge maintient un sol frais avec ses grandes feuilles.

Dans le cas d’un petit potager, on peut seulement associer le haricot au maïs et réserver la fraîcheur du sol grâce à un paillage. Ceci afin d’éviter d’utiliser trop de place au sol avec une courge. On associe également couramment les oignons et les carottes qui éloignent leurs mouches respectives.

Optimiser l’espace

optimiser espace petit potagerNe laissez pas de vides dans votre mini potager ! Utilisez tout l’espace grâce aux cultures rapides. Si vous avez prévu de planter des salades, semez des radis entre les plants.

Le radis pousse vite, certaines variétés donnent leurs premières récoltes trois semaines après le semis. Ainsi, lorsque vous récolterez vos radis, vos salades semées en même temps seront encore petites et n’auront pas été gênées par ces derniers. Une fois les radis récoltés, les salades auront désormais la place de s’épanouir.

Pensez aussi aux variétés primeur qui sont récoltées tôt et laissent ensuite la place à une seconde culture. N’hésitez pas à glisser ça-et-là des aromatiques comme de la ciboulette lorsque vous avez un peu de place.