carre potager conseils

Que vous vouliez y faire pousser des aromatiques, des salades ou des tomates, le jardinage surélevé obéit à certains principes, gages de bons résultats, dont voici les rudiments.

A lire aussi :

1. Choisissez la structure

Les carrés potagers sont souvent réalisés en bois, un matériau intéressant pour construire des massifs surélevés, d’autant qu’il existe plusieurs options : bois de palette, bois lamellé, bois de charpente, dalles en bois, palettes et poutres recyclées, saule tressé également, kits prêts-à-monter… Appliquez une couche de lasure sur le bois, ou une peinture écologique et doublez l’intérieur d’une bâche étanche.   

Trois autres matériaux sont aussi utilisables : la pierre (pierre naturelle, béton, briques, dalles de jardin), le métal (isolez les parois internes avec des plaques de polystyrène) et le plastique.

2. Confectionnez un bon substrat de culture

carre potager terreauUne fois installé dans un endroit ensoleillé, remplissez votre carré selon la technique du « terreau de 3 couches »,  garantissant une croissance vigoureuse des légumes et aromates, grâce à un développement optimal des micro-organismes du sol, à une rétention satisfaisante de l’eau de pluie ou d’arrosage, et à un ancrage solide des racines. Remplissez d’abord 30 à 50 cm de matériaux grossiers et non décomposés (branches, rameaux, copeaux de bois, résidus de taille de haies) qui draineront le potager puis 20 à 30 cm de compost et de déchets végétaux plus ou moins décomposés qui constituent un stock d’élément nutritif et, enfin, un mélange de terre de jardin et de compost tamisé (ou de terreau pour plate-bande surélevée).

3. Envisagez une rehausse et une couverture

Pour prolonger la croissance des plantes donc la saison de production, un carré potager peut être accessoirisé d’une couverture en non-tissé, d’une couverture en plastique ou d’un châssis vitré qui transformera le carré potager en mini serre, augmentant la température et l’humidité.   

Évitez la vitre en verre qui risquerait de casser mais optez plutôt pour un film renforcé grillagé, ou du polycarbonate, un film plastique voire du voile d’hivernage. Pensez aussi à aérer régulièrement le massif pour éviter tout échauffement trop rapide et diminuer l’humidité de l’air qui peut favoriser la propagation des maladies.

4. Barrez l’accès aux gastéropodes

Les escargots et les limaces rampent facilement sur les parois verticales. Pour éviter qu’ils ne dévorent vos cultures, fixez un ruban adhésif tout autour du massif… « et si vous isolez votre bac en bois du sol en l’installant sur une couche de dalles de pierres ou de briques ou même sur un cadre en tôle galvanisée, prévoyez un rebord métallique biseauté et orienté vers le bas et l’intérieur », indique l’auteur Folko Kullmann. Dans le potager directement, des granulés anti-limaces biologiques à base de phosphate de fer lutteront contre les œufs d’escargot.

5. Entretenez votre potager carré

idee plantation carre potagerLes arrosages doivent être réguliers et suffisants, mais sans excès d’humidité. Dès les premières nuits froides, la pose d’un voile d’hivernage est une bonne protection pour le carré potager. En automne, une fois les bacs vides après les récoltes, installez un engrais vert (colza ou luzerne) qui poussera rapidement et évitera de laisser la surface du sol nue.   

Au bout de quelques années, pensez à renouveler le substrat au début d’une nouvelle saison.

Retrouvez les conseils de Folko Kullmann dans l’ouvrage Mon potager surélevé, aux éditions Delachaux et Niestlé.

Claire Lelong-Lehoang


Crédits des visuels :    Potager carré 1 à 3 : ©Coco – stock.adobe.com