Connexion
Accueil / Le Jardinage / Plantes aromatiques / Persil : une plante aromatique facile à cultiver

Persil : une plante aromatique facile à cultiver

persil
1

Le persil est une plante facile de culture et très aromatique en cuisine.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Petroselinum crispum
Famille : Apiacées
Hauteur : 25 à 30 cm

Exposition
 : Ensoleillée et mi-ombre
Sol : Riche et léger

Semis : Mars à août : Récolte : Du printemps à l’automne

Du semis et de la plantation à la récolte du persil voici tous les conseils d’entretien du persil au fil des saisons.

Semis et plantation du persil

Le semis de persil en extérieur peut commencer dès le mois de février dans la moitié sud et mars pour la moitié nord.

Bien planter le persil :

Si vous achetez votre persil en pot, il faudra prévoir de le rempoter assez rapidement dans un plus grand pot ou de le mettre en pleine terre après l’achat.

  • Le persil aime le soleil mais redoute les situations trop brulantes aux heures les plus chaudes.
  • C’est l’assurance que la plante se développe dans les meilleures conditions.

Semis de persil :

semis persilLe persil peut être semé en place dès la fin de l’hiver, tout au long du printemps et de l’été.

Si vous craignez de fortes gelées il est préférable de protéger vos semis avec un châssis, un voile ou un tunnel.

  • Ameublir la terre, c’est à dire la rendre légère en la décompactant au maximum.
  • Former des sillons tous les 10-15 cm environ.
  • Enfouir les graines dans 1 à 2 cm et couvrir de terreau.
  • Arroser régulièrement en pluie fine jusqu’à la levée qui peut durer jusqu’à 3 semaines.

Dès que les plants auront formé 4 ou 5 feuilles, éclaircir à environ 10 cm afin de laisser de l’espace pour permettre au persil de se développer.

Entretien du persil

Le persil est une plante aromatique facile d’entretien.

Une fois bien installé, il devrait pousser presque toute l’année mais quelques gestes d’entretien vous permettront de prolonger sa récolte.

  • persil entretienArroser en cas de fortes chaleurs ou de sécheresse prolongée. Le persil redoute en effet les coups de chauds qui ont tendance à le faire jaunir.
  • Protéger le persil avec un cloche ou une petite serre en hiver devrait vous permettre de le récolter tout au long de l’année.
  • Si vous protégez le persil en hiver, n’oubliez pas d’arroser de temps en temps car la pluie ne suffira pas.

A découvrir également :

Récolte du persil

persilLes feuilles peuvent être coupées au fur et à mesure des besoins et cela tout au long de l’année.

Il est préférable de cueillir les feuilles une par une, plutôt que d’arracher une multitude de tiges ou de couper plusieurs tiges à la fois avec un ciseau.

Vous pourrez récolter le persil durant toutes les saisons mais il est important de protéger votre persil en hiver avec une cloche par exemple ou de l’installer dans une serre non chauffée.

Veillez à consommer de préférence les feuilles les plus anciennes.

A savoir sur le persil

persil plat friseLe persil est une plante bisannuelle de 25 à 60 cm de haut, très aromatique au froissement.

Le persil plat ou le persil frisé, s’utilise principalement pour aromatiser salades, omelettes et plats en sauce. Notons d’ailleurs qu’en cuisson il ne faut pas hésiter à utiliser les queue de persil qui renferment bien plus d’arôme que les feuilles.

On l’utilise également en persillade pour agrémenter certains crustacés et grillades.

Il est de culture facile et résiste assez bien à la plupart des maladies.

Le cuisinier aura certainement une préférence pour le persil plat à l’arôme plus délicat.

Notons également que le persil est une plante riche en huile essentielle majoritairement constitué d’apiol, substance très présente dans les fruits mais aussi en vitamines A et C.

Conseil malin

Durant l’hiver, couvrez le persil à l’aide d’une cloche transparente afin de continuer la récolte jusqu’au printemps suivant.


Ceci devrait aussi vous plaire :


©Anechka


Écrit par Jardiner Malin | La rédaction vous propose des conseils d'experts, une approche respectueuse de la nature, de beaux jardins et un potager fait de bons petits légumes cultivés au fil des saisons pour réaliser de belles recettes de chefs.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vos réactions
  • jeanne a écrit le 7 mars 2023 à 20 h 54 min

    Il y à huit jours j’ai mis des graines de persil dans des petits pots avec du semis à 2 centimètres de la surface, et je me demande s’il faut le laisser de dans ma cuisine ou le mettre dehors,et comment faut-il l’arroser? Merci pour vos conseils!

    • soiz a écrit le 18 mars 2023 à 23 h 58 min

      Bonjour,

      Pour ma part, j’ai semé mon persil en pot après avoir laissé tremper les graines 24h dans de l’eau à température ambiante (légèrement tiède au départ).

      Attention : si les graines sèchent après avoir été trempées, elles meurent. C’est valable pour toutes les graines.

      Par contre, je ne l’ai pas semé si profond. J’ai lu qu’il faut recouvrir une graine d’une épaisseur égale à son diamètre : Si la graine ne fait qu’un millimètre d’épaisseur, il ne faut la recouvrir que d’un millimètre.

      Chez moi ça fonctionne bien. Je recouvre les graines d’un ou 2 millimètres de sable. Cela draine mieux l’eau, c’est favorable au semis du persil en particulier.

      Une fois les tiges assez grandes, vous pouvez installer vos plants en extérieur en jardinière ou en plein terre (plus favorable à son bon développement). Trop tôt, les jeunes plantules se feraient dévorer immédiatement par les limaces !

      Mes semis mettent, en intérieur, environ 10 à 15 jours à germer. Vous avez le temps avant de les sortir. La croissance du persil est un peu longue. Il faut être patient.

      Pour l’arrosage, j’utilise un vaporisateur depuis le stade du semis jusqu’à environ 5 cm de hauteur des tiges (voire plus, tant que les plantules sont fragiles).

      Bonne chance !