Phyllostachys : le bambou phare du jardin

Phyllostachys bambou

Le Phyllostachys fait partie des genres de  bambous les plus utilisés au jardin. Géant, nain, vert, jaune, noir… Il y en a un pour chaque jardin ! Découvrez comment le cultiver facilement.

Attention, avant la plantation, il est primordiale de se renseigner sur la variété car certains bambous Phyllostachys peuvent devenir très envahissants et une barrière d protection s’impose alors.

A lire aussi :

Plantation du Phyllostachys

Où et quand planter ?

Le bambou se plaît en sol frais mais drainé, neutre à légèrement calcaire. Il redoute les espaces ventés et l’humidité stagnante. On le place au soleil ou sous une ombre légère. La plantation a lieu au printemps, une fois le risque de gelées écarté. Il est également possible de planter en début d’automne, avant les premières gelées.

Comment planter ?

  1. Phyllostachys plantationCreusez un trou d’au moins deux fois le volume de la motte
  2. Si vous avez choisi une variété traçante, placez une barrière anti-rhizome tout autour du trou
  3. Ajoutez une pelletée de compost à votre terre de jardin
  4. Placez une couche de graviers au fond du trou
  5. Recouvrez d’une couche de terre
  6. Placez la motte dans le trou, de manière à ce que le collet arrive au niveau du sol
  7. Rebouchez, tassez et arrosez.

Entretien du Phyllostachys

Phyllostachys entretienL’arrosage a lieu pendant la belle saison. En effet, en hiver on évite de faire des apports d’eau que le bambou n’apprécierait pas. En revanche, entre avril et octobre, les arrosages sont réguliers et généreux. L’objectif étant de garder un substrat frais.

Chaque printemps, faites un apport d’engrais naturel riche en azote. Vous pouvez opter pour de la corne broyée ou une couche de compost au pied des cannes des bambous.

Cultiver un Phyllostachys en pot

Phyllostachys en potPour profiter d’un bambou en pot, il faut pouvoir l’arroser dès que la terre sèche. Les bambous réclament de copieux apports d’eau, privilégiez un arrosage le soir, tous les jours pendant les périodes de fortes chaleurs. Sinon, dès que la terre est sèche en surface. Le pot doit être de diamètre suffisant pour que la plante se développe bien et percé au fond, afin que l’eau s’écoule correctement. Pensez à apporter un terreau pour arbuste ou pour plante verte au moment de la plantation. Au printemps, appliquez de l’engrais pour bambou ou pour gazon, afin de donner les nutriments nécessaires au développement du Phyllostachys. En effet, les bambous font partie de la famille des graminées, comme l’herbe de nos gazons !

Comment tailler le Phyllostachys ?

Les bambous n’ont pas vraiment besoin de taille. On se contente de retirer les chaumes qui ont séché, cela stimulera l’apparition de nouvelles. Les feuilles séchées tombées au sol ne sont pas obligatoirement ramassées, elles forment un paillage qui protège du froid en hiver et conserve la fraîcheur en été.

Variétés de Phyllostachys

Il existe de multiples variétés aux qualités ornementales différentes. En voici une petite sélection :

  • Phyllostachys varietesPhyllostachys aurea : voici une variété qui résiste jusqu’à -12°C et culmine jusqu’à 8-9m de haut. Son feuillage et ses chaumes sont d’un vert tendre. Exposées au soleil, ses chaumes virent au doré.
  • Phyllostachys aureosulcata ‘Spectabilis’ : se cultive bien en bac, mesure entre 5m et 8m de haut. Son feuillage vert brillant est rehaussé par des chaumes jaunes (pourpres au printemps).
  • Phyllostachys bissetii : cette espèce résiste jusqu’à -25°C ! Mesurant jusqu’à 8m de hauteur, elle offre des chaumes et un feuillage vert.
  • Phyllostachys humilis : chaumes vert foncé, s’éclaircissant petit à petit. La hauteur varie entre 2m et 5m, ce qui rend cette espèce idéale pour les petits jardins, ou la culture en pot.
  • Phyllostachys sp. ‘Tip Top’ : derrière ce nom rigolo se cachent de nombreux avantages : une variété résistante à la sécheresse, rustique et peu traçante. De plus, sa faible hauteur de 2m à 5m de haut la rend facile à cultiver.