Haricot d’Espagne : plantation et entretien

Haricot d'espagne - Phaseolus coccineus

Tout le monde connaît le haricot vert, le haricot blanc ou encore le haricot plat, mais connaissez‑vous le haricot d’Espagne ?

Cette vivace grimpante est doublement avantageuse : au début de l’été, sa floraison abondante offre un magnifique spectacle et ses gousses vertes sont également comestibles.

Se cuisinant comme les haricots verts, découvrez vite ce légume vivace aussi original qu’esthétique.

Le haricot d’Espagne en résumé :

Nom latin : Phaseolus coccineus
Nom commun : Haricot d’Espagne
Famille : Fabacées
Type : Légume vivace, grimpante

Hauteur : 10 cm à 4 m selon variétés
Distance de plantation : 50 cm à 1 m
Exposition : Ensoleillée à mi‑ombragée
Sol : Alcalin à neutre, drainant et riche en humus

Plantation : Fin mai, début juin – Récolte : À partir du mois d’août

Plantation du haricot d’Espagne

Préparation du sol :

Le haricot d’Espagne appréciant les sols riches en humus, il convient d’effectuer quelques travaux préparatoires avant d’envisager de le planter. L’opération se déroule en automne de la manière suivante :

  1. Déposez une fumure organique à la surface de la zone de plantation. Il peut s’agir de terreau, de compost ou encore de fumier bien décomposé.
  2. À l’aide d’une fourche‑bêche ou d’une grelinette, travaillez la terre sur une vingtaine de centimètres de profondeur. Pour ne pas trop perturber la structure du sol et sa faune, l’usage d’une bêche n’est pas recommandé.
  3. Nivelez si besoin.

Haricot d'espagne - Phaseolus coccineus - Plantation - SemisAu milieu du printemps, vers la fin avril début mai, vous pouvez retravailler légèrement le sol en superficie à l’aide d’une griffe.

Semis :

À partir de la fin mai, début juin, lorsque la terre est suffisamment réchauffée, il est temps de passer à la plantation. Pour cela, il suffit de semer 6 à 8 graines dans des poquets de 3 cm de profondeur et distants d’au moins 50 cm.

La culture en pot du haricot d’Espagne est envisageable, mais peu recommandée. En effet, les haricots ont des besoins nutritionnels élevés et épuisent rapidement le substrat.

Les cultiver en pleine terre reste donc la meilleure solution et la moins chronophage.

Culture et entretien

Sans être contraignant, le Phaseolus coccineus demande certains soins pour développer tout son potentiel :

  • Haricot d'espagne - Phaseolus coccineus - entretienLorsque les plants sont bien installés et font une vingtaine de centimètres de hauteur, buttez‑les légèrement et installez des supports de fixation (treillis, tuteurs, rames, etc.) pour que les tiges puissent y grimper.
  • L’arrosage doit être modéré, mais régulier et particulièrement au moment de la floraison. C’est lui qui conditionnera la production de la plante.
  • Le haricot d’Espagne est sensible aux froids trop vifs, notamment au niveau du pied. Pour contrer les effets d’un hiver rigoureux, vous pouvez protéger ce dernier en déposant un paillage naturel (feuilles mortes, paille, écorce, etc.).

Conseil malin : même s’il ne fait pas partie de la catégorie des paillis, le terreau est une excellente alternative. Appliqué en couche épaisse (3 à 4 cm), non seulement il protégera le pied de votre haricot d’Espagne, mais en plus, il alimentera la terre en matière organique.

Maladies et ravageurs du haricot d’Espagne :

Phaseolus coccineus peut être la cible de l’appétit des limaces et des escargots. Les pucerons noirs sont également susceptibles de poser des problèmes s’ils sont présents en trop grand nombre.

En ce qui concerne les maladies, l’affection principale du haricot d’Espagne est le mildiou.

Récolte

Elle intervient lorsque les gousses sont encore bien vertes et qu’elles commencent à gonfler. En règle générale, la cueillette se déroule 2 mois après la plantation. En fonction de la date de cette dernière, vous pouvez ramasser le haricot d’Espagne de début août jusqu’aux premières gelées.

Le haricot d’Espagne en cuisine

Légume polyvalent, le Phaseolus coccineus se cuisine de plusieurs façons :

  • Découpé en tronçons, il se prépare de la même manière que son cousin le haricot vert.
  • Écossé, il est possible d’accommoder les grains comme des haricots secs.  Veillez toutefois à n’utiliser que les graines de couleur blanche. En effet, celles qui sont colorées sont toxiques lorsqu’elles sont ingérées en trop grande quantité.