Connexion
Accueil / Jardinage / Potager et légumes / Tomate ‘Saint Pierre’ : nos conseils pour bien la cultiver

Tomate ‘Saint Pierre’ : nos conseils pour bien la cultiver

Tomate saint pierre
0

Variété séculaire, la tomate ‘Saint Pierre’ fait partie des tomates riches en goût au même titre que la ‘Cœur de bœuf’. Proche de la tomate Grappe visuellement, sa chair est ferme et gustative.

Origines et caractéristiques

La tomate ‘Saint Pierre’ est une tomate traditionnelle française cultivée depuis la fin du XIXe siècle. Cette variété est à port indéterminé, c’est-à-dire qu’elle ne s’arrête jamais de pousser ; elle doit donc être tuteurée.

Vigoureuse, c’est également l’une des plus productives.

Ses fruits sont ronds, gros, charnus et ont la peau lisse. Ils sont regroupés sur le pied en bouquets de 4 ou 5.

Plantation de la tomate ‘Saint Pierre’

Les semis se préparent dès le mois d’avril à l’abri d’éventuelles gelées tardives. Quant à la plantation, elle s’effectue un peu plus tard, à la mi‑mai.

Semis :

Pour réussir vos semis :

  • la veille, faites tremper les semences ;
  • le lendemain, semez les graines dans un mélange de sable et de terreau ;
  • lorsque deux feuilles apparaissent, sélectionnez les plants les plus vigoureux et repiquez‑les en godets.

Plantation de la Saint Pierre :

Tomate Saint Pierre cultureUne fois que vous avez obtenu de beaux plants (ou que vous les avez achetés en jardinerie), la plantation est très simple.

Il suffit de creuser un trou d’une vingtaine de centimètres de profondeur et d’y installer le pied légèrement en biais.

Ensuite, enterrez la base de la tige jusqu’aux premières feuilles. Cette partie enfouie créera des racines supplémentaires offrant plus de vigueur à la plante.

Effectuez un premier arrosage abondant en évitant de mouiller le feuillage et tuteurez.

Culture et entretien

Les tomates ‘Saint Pierre’ sont assez simples d’entretien. Il faut surtout surveiller l’arrosage :

  • jamais sur les feuilles ;
  • sans excès, juste assez pour que les pieds ne manquent pas d’eau.

Tomate Saint PierrePour maintenir l’humidité du sol, n’hésitez pas à recourir au paillage.
Lorsque les premiers fruits apparaissent, vous pouvez faciliter le mûrissement de ces derniers en ôtant quelques feuilles à la plante. Cependant, n’en retirez pas trop au risque de voir le pied dépérir.

  • La tomate Saint Pierre mérite d’être tuteurée.

Pour aller plus loin

Maladies et ravageurs

Comme presque toutes les tomates, la ‘Saint Pierre’ peut être sujette au mildiou.

Les insectes quant à eux ne sont pas en reste. Les aleurodes (également appelées mouches blanches) ainsi que les chenilles de la noctuelle peuvent causer des dégâts aux pieds.

A lire aussi : Noctuelle de la tomate : C’est quoi ces trous dans mes tomates ?

Récolte et conservation

Une fois mûres, les tomates ‘Saint Pierre’ se récoltent à partir de mi-juillet jusqu’à mi­‑octobre.

L’idéal est de les cueillir au fur et à mesure. Ainsi, elles ne perdront ni en saveur, ni en bénéfices nutritifs.

Toutefois, s’il vous arrivait d’en récolter trop, sachez qu’elles peuvent se conserver environ 5 jours au réfrigérateur.

La Saint Pierre en cuisine

Tomate Saint Pierre en cuisine recette

La tomate ‘Saint Pierre’ peut se consommer crue en salade ou cuite en sauces, soupes ou tomates farcies.


©JagImages


Écrit par Christophe Dutertre | Diplômé en aménagement paysager et amoureux des jardins, Christophe vous accompagne dans cette passion qui nous réunit. Découvertes, conseils pratiques et écologie sont au programme.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *