rhipsalis

Voilà un cactus qui pique immédiatement la curiosité ! Sans épine, il arbore un look échevelé qui se prête à toutes sortes d’effets déco inattendus. On se laisse inspirer ! 

Le rhipsalis cache bien son jeu ! En effet, à la différence des autres cactées, il ne possède pas d’épine. On le dompte donc aisément sans se piquer. Et ça tombe bien ! Car sa tignasse d’un beau vert donne envie de le suspendre, de le poser sur une table, de le mettre en scène en solo ou en tribu. Cette succulente éveille immédiatement un appétit de créativité !  © Irina84

Le rhipsalis fait bande à part

Le rhipsalis ne fait rien comme les autres ! Cactus sans épine, il est aussi le seul de cette famille de plantes à s’épanouir naturellement en dehors de l’Amérique du Nord et du Sud. Il est ainsi originaire des forêts pluviales d’Amérique Centrale et du Sud, d’Afrique et de quelques îles de l’océan Indien. Épiphyte, il y grandit à son aise sur les troncs des arbres sans les importuner. 

Ainsi installé, il peut produire de nombreuses petites fleurs blanchesjaunes, oranges ou rouges qui, une fois pollinisées, se transforment en baies. 

On voit rarement apparaître de petits fruits quand il est placé à l’intérieur. Mais on se console en savourant la qualité de l’air de sa maison : le pouvoir de purification du rhipsalis ayant été prouvé par des études de la NASA.

Rhipsalis, une famille étonnante

De la part du rhipsalis, on peut donc s’attendre à toutes sortes de surprises. On ne le reconnaît pas toujours au premier coup d’oeil ! Pas de panique, il n’y a rien de plus normal.

Il en existe, en effet, une soixantaine de variétés. Difficile donc d’identifier tous les membres de cette grande famille à moins d’être un expert. On peut cependant distinguer les vedettes de la tribu grâce à quelques détails très caractéristiques de leur personnalité. Le rhipsalis pilocarpa est compact et ses tiges sont très typées car elles évoquent du corail.

Impossible également de ne pas repérer le rhipsalis cassutha avec sa chevelure indomptable et le rhipsalis bacciferra avec ses longues tiges retombantes et ses feuilles qui rappellent des spaghetti verts et bouclés ! Trois stars de la déco d’intérieur grâce à leurs looks incomparables.

NOUVELLES PERSPECTIVES

RhipsalisDrôle de personnalité, le rhipsalis inspirera tous les amateurs de détails inattendus et originaux. Ils détourneront sa perruque souvent teintée d’un léger dégradé de verts en jungle d’intérieur.

Ils dompteront sa coupe pour créer des chemins de tables végétaux du meilleur effet et cela dans des échelles multiples, toutes les variétés de rhipsalis se déclinant de la taille S à la taille XL !

Enfin, quel que soit son format le rhipsalis est facile à vivre. Il ne perd pas ses feuilles même si on oublie parfois de l’arroser ! La plante idéale…

Entretien du rhipsalis

Certes, il ne demande que peu d’attention… Mais le rhipsalis mérite tout de même quelques gestes d’affection. Une façon de lui montrer qu’il tient une place importante dans la maison !

Plantation du rhipsalis :

Quelque soit le pot que vous utiliserez pour votre rhipsalis, il doit absolument être percé au fond pour éviter tout risque de stagnation des racines dans l’eau.

  • Au fond du pot, mettez un un lit de graviers ou de billes d’argile afin que l’eau ne stagne pas au niveau des racines.

Côté substrat, choisissez un terreau pour plantes cactées que vous pourrez mélanger avec un peu de sable.

Rhipsalis suspension

Bien choisir l’emplacement :

• On le place dans un endroit éclairé, même en plein soleil… Mais comme, il est facile à vivre, il s’épanouira aussi dans des lieux plus ombragés.

Attention à l’arrosage :

• On essaie de l’arroser une fois par semaine même si sa motte peut légèrement se déshydrater entre chaque douche. Certaines variétés comme le rhipsalis retombant, surtout s’il est suspendu au soleil, on besoin d’un peu plus d’eau. On n’hésite pas non plus à le vaporiser de temps en temps.

• Une fois par mois, on offre à sa plante un peu d’engrais.

• Ses tiges sont trop longues ? On les coupe tout simplement à la longueur souhaitée !

Crédit photo : maplantemonbonheur.fr / Rhipsalis