Connexion
Accueil / Jardinage / Reportage / Le sarcloir, l’outil indispensable pour éliminer les mauvaises herbes

Le sarcloir, l’outil indispensable pour éliminer les mauvaises herbes

Sarcloir - sarcleuse
0

Parfois nommé ratissoire, le sarcloir est un outil de jardinage qui a pour utilité d’éliminer les mauvaises herbes au potager ou au jardin d’agrément. Doté de différentes formes, cet outil limite les efforts du désherbage entre autres dans les allées, les massifs ou les bordures.

Pour en savoir plus :

C’est quoi exactement un sarcloir ?

Souvent appelé ratissoire, le sarcloir est un outil de jardinage qui permet de sarcler. Le verbe « sarcler » désigne le fait de supprimer les mauvaises herbes, les fameuses adventices. Assez proche de la binette, le sarcloir s’en distingue pourtant car il ne permet pas de décompacter et d’aérer le sol. En effet, le sarcloir a une action assez superficielle, à la surface de la terre.

sarcloirLe sarcloir est donc réservé aux plantules d’adventices, encore peu enracinées et développées.

Composé d’un manche et d’une lame en U tranchante en acier trempé, voire en cuivre, de différentes largeurs, le sarcloir coupe les mauvaises herbes au niveau du collet. Il n’est donc absolument pas adapté pour la suppression des adventices aux rhizomes traçants comme le liseron ou le chiendent. En revanche, c’est l’outil idéal pour sectionner les toutes petites mauvaises herbes au système racinaire fragile et superficiel, à peine visibles. Aujourd’hui, certains fabricants proposent des sarcloirs à lame oscillante.

De plus, le sarcloir s’utilise surtout dans les sols légers et bien décompactés. Il est moins efficace dans les sols lourds. En revanche, il est parfait pour les allées, gravillonnées ou pas.

Les avantages du sarcloir

Le sarcloir présente plusieurs avantages pour le jardinier qui souhaite désherber son potager, ses massifs ou ses allées :

sarcloir

  • Il évite les efforts. En effet, parce qu’il est doté d’un manche, le sarcloir évite de se baisser et permet de faire l’impasse sur le mal de dos, incontournable lors du désherbage manuel
  • Il simplifie la suppression des mauvaises herbes naissantes, difficiles à atteindre par un désherbage manuel
  • Il est très efficace sur les surfaces peu profondes où les mauvaises herbes sont peu enracinées, par exemple les allées recouvertes de gravillons ou de sable, les cours…
  • Il est également très pratique au potager entre les rangs de plantes potagères ou d’ail, d’oignon et d’échalotes
  • Il permet surtout d’éviter les herbicides et est donc plus respectueux de l’environnement, de la flore et de la faune.

Son principal inconvénient réside dans son usage même : il n’élimine que les adventices superficielles. Un désherbage plus profond doit être fait à la binette.

Comment et quand utiliser le sarcloir ?

Il existe deux modèles de sarcloir : les sarcloirs à tirer ou les sarcloirs à pousser. Et, en termes d’efficacité, le sarcloir à pousser est à plébisciter. En effet, avec un sarcloir simple, le geste le plus naturel consiste à tirer vers soi. Et logiquement, la terre sarclée recouvre la terre non sarclée. Dès lors, les adventices, même superficielles, ne sont pas toutes supprimées. En poussant, le travail de sarclage est plus efficace.

 

sarcloir

Sarcloir à pousser

Quoi qu’il en soit, le geste doit être léger et rapide.

L’usage d’un sarcloir dans un sol lourd, gorgé d’eau et trop humide, n’est pas recommandé car on risque de plus compacter le sol.

Le sarcloir est parfait au tout début du printemps au tout début du développement des mauvaises herbes. Le sarclage sera renouvelé plusieurs fois dans la saison avant la croissance complète des adventices. Intervenez plutôt le matin pour permettre aux mauvaises herbes arrachées de sécher au soleil.

Comment nettoyer votre sarcloir ?

Un bon entretien est synonyme de longévité :

  • Supprimer la terre collée à la lame après chaque usage
  • Aiguiser la lame tranchante en automne avant le remisage du sarcloir
  • Toujours en automne, laver la lame avec soin à l’eau savonneuse, puis la sécher attentivement. Avant de la stocker, il est recommandé de désinfecter votre outil à l’alcool à brûler
  • Ranger votre sarcloir dans un endroit sec, hors gel et à l’abri de la lumière.

Pour aller plus loin :


©Pascale Bigay

 


Écrit par Pascale Bigay | L'écriture a ponctué la vie de Pascale. Tout comme la nature, la botanique, le jardinage... C'est pourquoi à travers ses mots, elle vous fait partager ses expériences et ses découvertes de jardinage, ses plantations de vivaces ou d'arbustes, ses recettes du potager, la vie de ses poules...
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *