Saule pleureur

Le saule pleureur est un arbre ornemental absolument magnifique.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Salix babylonica
Famille : Salicacées
Type : Arbre

Hauteur : 5 à 25 m
Climat : Tempéré
Exposition : Ensoleillée
Sol : Humide

Feuillage
 : Caduc – Floraison : Mai-juin

La culture et l’entretien du saule pleureur, de la plantation à la taille, participeront au bon développement de l’arbre.

Plantation du saule pleureur

On plantera de préférence le saule pleureur à l’automne pour faciliter l’enracinement avant les premières gelées et la reprise au printemps suivant.

  • Le saule a besoin d’eau et s’adaptera donc parfaitement au bord d’une rivière, d’un bassin ou d’un étang.
  • Il aime le soleil mais tolère la mi-ombre.
  • Suivez nos conseils pour bien planter un arbre .

N’hésitez pas à pailler le sol après la plantation pour conserver le maximum d’humidité dans le sol car le saule pleureur en est friand.

Multiplication du saule pleureur :

La meilleure technique pour multiplier le saule pleureur est le bouturage.

Taille du saule pleureur

Il est recommandé de tailler le saule pleureur en février/mars sur toutes ses branches.

Ceci favorisera d’autant plus la venue de nouveaux rameaux et lui donnera de la vigueur.

Inutile de tailler trop sévèrement, préférez une taille douce mais quasi annuelle.

Les maladies s’en verront aussi d’autant plus rares que votre saule pleureur deviendra dense et vigoureux.

Maladie du saule pleureur

saule maladeLes feuilles du saule pleureur jaunissent et brunissent, sont tachées et finissent par tomber. Les rameaux prennent également une teinte brun-marron puis sèchent.

Il s’agit de la tavelure qui est une maladie due à un champignon qu’on appelle marssonina.

Cette maladie est souvent causée par un printemps humide, comme la plupart des maladies cryptogamiques d’ailleurs..

Solution :

  • Ramasser les feuilles et rameaux qui tombent au sol pour limiter la propagation
  • Effectuer une pulvérisation à base de bouillie bordelaise

Autres maladies et parasites présents chez le saule :

  • L’Anthracnose : Tâches noires au niveau des nervures sur les branches
  • La rouille : Tâches jaunes sur le devant des feuilles et pustule brun au dos.
  • Chancre : Les branches et éventuellement le tronc se déssèchent puis meurent

A savoir à propos du saule pleureur

D’origine asiatique, le saule pleureur est majestueux par sa taille, mais également par ses branches qui tombent jusqu’au raz du sol lorsqu’il est pleureur et que le vent le fouette.

saule pleureurOn le reconnait à son port retombant et ses longues branches en forme de lianes. C’est d’ailleurs de là que vient le nom de saule pleureur. Mais une autre explication est parfois évoquée pour expliquer l’adjectif de pleureur, cette fois liée au fait que l’eau de la rosée ou de condensation lorsqu’il fait plus chaud s’écoule régulièrement des feuilles et tombent au sol comme des larmes.

En été, il vous apportera ombre et fraîcheur.

Ami des zones humides, il se développe parfaitement au bord de l’eau ainsi que dans des zones marécageuses.

On retrouve aujourd’hui le saule pleureur sur tous les continents du globe.

Si vous aimez les saules mais que la taille de votre jardin en s’y prête pas, optez pour un joli saule crevette, un arbuste très décoratif avec son feuillage panaché de blanc et de rose.

Conseil malin

Ne plantez pas le saule trop près d’une maison car il prend beaucoup de place et fait beaucoup d’ombre !


Crédit photo : Photoerick – Fotolia.com