1247044665scarification

La scarification permet d’obtenir une pelouse plus résistante et plus dense.

L’opération consiste à enlever les mousses ainsi que le feutre végétal qui a tendance, au fil des ans, à s’installer à la place de votre gazon.

Cela évite aussi la propagation des maladies et garantie d’avoir une pelouse plus verte tout au long de l’année.

Suivez nos conseils et vous obtiendrez rapidement un gazon comme neuf qui fera votre fierté !


Bien choisir son scarificateur

En fonction de la surface à scarifier :

  • Manuel : pour une superficie de moins de 100 m2
  • Électrique : jusqu’à 500 m2
  • Thermique : au delà de 500 m2

Certains modèles sont équipés d’un système de ramassage, ce qui facilite beaucoup le travail.

La meilleure période de scarification

  • Deux fois par an : au Printemps après les premières tontes et en automne pour fortifier le gazon avant l’hiver et éliminer le paillis ( herbes sèches)
  • Avant toute opération de rénovation de votre pelouse.

La bonne technique pour une pelouse bien scarifié

  1. La scarification doit se pratiquer sur un terrain légèrement humide, ni détrempé, ni trop sec.
    Au besoin, il peut être nécessaire d’arroser la pelouse avant.
  2. La scarification doit se faire par passages croisés pour éviter toute zone non scarifiée.
  3. La profondeur de scarification est entre 2 et 4 mm, une opération trop profonde risque d’arracher les racines.
  4. Les déchets doivent être impérativement et soigneusement ramassés, soit par le scarificateur muni d’un bac de ramassage soit par la tondeuse.

En vidéo : bien rénover sa pelouse

A lire aussi sur l’entretien de la pelouse :