Connexion
Accueil / Jardinage / Aromatiques / Thym serpolet  : aromatique et décoratif

Thym serpolet  : aromatique et décoratif

Thym serpolet - Thymus serpyllum
0

Le thym serpolet est une petite vivace rampante aussi aromatique que décorative.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Thymus serpyllum
Famille : Lamiacées
Type : Plante rampante, tapissante

Hauteur
 : 15 cm
Exposition : Ensoleillée
Sol : Léger, bien drainé

Feuillage : Persistant – Floraison : Été

Sa floraison rose et son feuillage persistant la rendent intéressante toute l’année.

Plantation du thym serpolet

thym serpolet plantationLe thym serpolet est une plante idéale en couvre-sol, rampante et tapissante. Elle s’adapte à la rocaille, aux bordures et massifs, mais aussi à la culture en pot, bac et jardinière.

A découvrir aussi : Le thym rampant, une plante aromatique et couvre-sol

Semis de thym serpolet :

Pour le semis du thym serpolet, il faut procéder à un semis en pépinière au printemps ou, mieux encore, directement en place dès la fin des risques de gelées.

Pour un semis en pépinière, vous pourrez mettre en place 5 à 6 semaines après la levée

Plantation du thym serpolet acheté en pot ou en godet :

Thym serpolet serpyllum plantationLe meilleur moment pour planter votre thym serpolet se situe au printemps ou en fin d’été.

  • Le thym serpolet aime les terre légères, voire pauvres, sableuses et/ou caillouteuses.
  • Une situation bien ensoleillée est indispensable pour bien fleurir

Multiplication du thym serpolet :

Vous pourrez multiplier le thym serpolet par division de la touffe au début du printemps.

Thym serpolet en pot :

Il est tout à fait possible de cultiver le thym serpolet en pot

Taille du thym serpolet

Le thym serpolet peut pousser sans aucun soin mais quelques geste d’entretien et de taille vous permettront d’améliorer et faire durer la floraison.

  • Supprimez les branches mortes au début du printemps.
  • Afin de garder un effet très compact, n’hésitez pas à tailler franchement avant l’automne et après la floraison.

Côté entretien, n’hésitez pas à nettoyer le pied du thym serpolet afin d’éviter la présence de mauvaises herbes.

Récolte du thym serpolet

thym serpoletVous pourrez couper les branches de thym serpolet dont vous avez besoin tout au long de l’année.

Il est préférable de couper sur du bois de l’année pour stimuler l’apparition de nouvelles pousses.

Il faut donc sélectionner les jeunes pousses et les cueillir le matin pour préserver l’arôme avant que le soleil ne perce.

Utilisation du thym serpolet en cuisine

thym serpoletOn utilise aussi bien ses feuilles que ses fleurs. On peut aussi bien les cuire que les manger fraiches et crues.

Les feuilles du thym serpolet, à l’instar du thym commun, agrémentent parfaitement les grillades, les plats en sauce, les poissons et même les infusions.

On utilise également les fleurs de thym serpolet pour leur arôme, bien que moins prononcé que les feuilles, mais surtout pour leur effet très décoratif sur tous les plats et particulièrement les salades.

Quelques fleurs dispersées sur une grillade ou dans une salade sont d’un bel effet !

Conservation du thym serpolet

Il existe 2 méthodes, soit de les faire sécher, soit de les mettre au congélateur.

Dans le 1er cas, installez vos branches de thym serpolet dans un lieu sec et aéré jusqu’à assèchement totale. Ensuite on peut les garder dans un pot durant plusieurs mois.

La congélation offre l’avantage de conserver tout leur parfum et permet aussi de conserver le thym durant plusieurs mois.

A savoir sur sur le thym serpolet

Thymus serpyllum - Thym SerpoletLe thym serpolet est l’une des plus jolies formes de thym. Il fleurit abondamment tout l’été, offrant ainsi de jolies petites fleurs aux tons rose pâle à rose carmin.

On l’utilise particulièrement en tisane mais aussi en cuisine pour parfumer les sauces et les soupes.

Originaire du bassin méditerranéen, le thym serpolet est très aromatisant et se prête particulièrement aux grillades de viandes et de poissons.

 

Conseil malin à propos du thym

Inutile d’arroser, le thym serpolet se contentera parfaitement de terres pauvres et sèches, il pousse d’ailleurs à l’état naturel dans des zones plutôt arides.


©bernswaelz, ©Ruckszio, ©Bernswaelz


Écrit par Jardiner Malin | La rédaction vous propose des conseils d'experts, une approche respectueuse de la nature, de beaux jardins et un potager fait de bons petits légumes cultivés au fil des saisons pour réaliser de belles recettes de chefs.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vos réactions
  • fanny a écrit le 10 août 2014 à 19 h 41 min

    merci pour tous ces conseils j’ai planté du thym serpolet en mai en le voyant sur jardiner malin et il a bien grandi et continue à fleurir tout les jours