Bouturage des rosiers : quand, comment ?

Le bouturage d'un rosier est facile et économique. Bouturer un rosier permet de le multiplier facilement. Période, technique pour tous rosiers, ancien, grimpant

Recevez tous les conseils en jardinage directement dans votre boîte mail


Vous avez aimé Jardiner Malin, partagez avec vos amis

Le bouturage d’un rosier est facile à réaliser, économique et procure une grande satisfaction lorsque le nouveau rosier se développe.

Bouturer un rosier permet de multiplier facilement les rosiers préférés de votre jardin ou ceux de vos amis.

C’est également l’occasion de faire un beau cadeau à vos proches car le fruit d’une bouture est aussi celui de la patience et de l’amour des plantes

Sans plus attendre, effectuez vos boutures de rosiers :



Période pour bouturer un rosier :

 

Le meilleur moment commence au milieu de l’été et s’étale jusqu’à la fin du mois de novembre.

Vous pourrez néanmoins vous essayer au bouturage durant une grande partie de l’été, si les chances de succès sont moins importantes, elles sont réelles.

 

Technique pour bien bouturer un rosier :

 

 

> Sélectionnez une belle tige de votre rosier, droite et vigoureuse, ayant poussé durant l’année.
Elle doit comporter au moins 3 yeux et 1 bourgeon naissant.
Vous pouvez en couper plusieurs, cela augmentera vos chances de succès

> Conservez seulement la partie centrale de la tige (environ 15 cm) en supprimant la tête que vous couperez juste au dessus d’une paire de feuilles

> Retirez délicatement toutes les feuilles, en ne conservant que les 2 feuilles du haut

> Supprimez les épines de la partie qui sera en terre (environ 1/3 de la tige).
.

> Trempez cette partie dans l’eau durant quelques minutes puis dans un mélange appelé hormone de bouturage qui se trouve en jardinerie.
Si l’hormone de bouturage n’est pas indispensable, elle améliore les chances de succès pour votre bouture

> Plantez cette (ou ces) bouture(s) dans un pot rempli de terreau spécial bouturage ou dans un mélange de terreau et de sable.

> S’il y en a plusieurs, respectez un espace de 5 à 10 cm entre chaque bouture.

Tuteurez chaque bouture pour lui permettre de bien rester debout.

> Arrosez régulièrement, mais pas trop afin de ne pas inonder les racines naissantes

  • Gardez vos boutures dans un endroit sec, frais et aéré.
  • Évitez le soleil direct et privilégiez la mi-ombre avec une bonne luminosité

Vous pourrez les mettre en pleine terre au printemps prochain.

D’autres conseils sur les rosiers :

Techniques de bouturage :

Rappel : La plupart des variétés de rosiers sont protégées.
Elles sont le fruit du travail des obtenteurs et ensuite éditées pour la commercialisation.
Le bouturage n’est ainsi toléré que pour un usage strictement privé.

Commentaires

Écrire un commentaire sur cet article

Une question ? utilisez notre forum

  • alain biard a écrit 25 juillet 2017 à 17 h 23 min

    vous oubliez,comme tous les //spécialistes //très littéraires une méthode simple :dans un verre d’eau ,à l’intérieur , un peu long ,2 mois au moins pour les rosiers de très nombreuses plantes réussissent avec ce système simple
    l’hormone de bouturage,pipo commercial ,on sait faire ou pas …nota 35 ans de terrain en jardinerie et depuis 10 ans (retraite ) affirmer mon savoir ,le faire connaitre par des balades florales locales et aussi encore apprendre

  • BENAZZOUZ Boutlélis a écrit 3 mai 2017 à 9 h 42 min

    Comment et quand greffer la vigne.

Afficher plus de commentaires

Besoin d'autres
informations ?

Recherchez d’autres articles sur Jardiner Malin


Ajouter un nouvel évènement :