L’estragon est une délicieuse plante aromatique, tout à fait adaptée à nos climats.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Artemisia dracunculus
Famille : Asteracées
Type : Vivace semi-persistante

Hauteur : 40 à 150 cm
Exposition : Ensoleillée
Sol : Riche et léger

Récolte : Mai à octobre

Santé : bienfaits et vertus de l’estragon

L’entretien, de la plantation à la récolte est facile et saura agrémenter la plupart de vos plats, sauces et salades.

Semis et plantation de l’estragon :

L’estragon aime les situations bien ensoleillées et les sols relativement légers et bien drainés.

Plantation de l’estragon :

Si vous achetez votre estragon en pot, il faudra prévoir de le rempoter assez rapidement dans un plus grand pot ou de le mettre en pleine terre après l’achat.

  • C’est l’assurance que la plante se développe dans les meilleures conditions.

Semis d’estragon :

Soit vous semez sous abri en fin d’hiver ou début du printemps, soit vous semez en pleine terre à partir de mi mai.

Seul l’estragon de Russie peut-être semé en place tout au long du printemps et de l’été.

  • Enfouir les graines dans 1 à 2 cm de terreau
  • Espacez vos rangs de 20 cm
  • Arroser régulièrement en pluie fine jusqu’à la levée qui peut durer jusqu’à 2 semaines.

Dès que les plants auront formé 4 ou 5 feuilles, éclaircissez à environ 20 cm afin de laisser de l’espace pour permettre à la plante de se développer.

  • Ils arriveront à maturité environ 2 mois après le semis

Multiplication de l’estragon :

Il est très facile de multiplier l’estragon par drageon, bouturage ou marcottage.

  • Pour le drageon, on prélève une tige avec la racine
  • On plante cette tige dans du terreau humide

Récolte de l’estragon :

Les feuilles peuvent être coupées au fur et à mesure des besoins et cela jusqu’aux premières gelées.

Il est préférable de cueillir les tiges une par une, plutôt que d’arracher quelques feuilles au fur et à mesure.

  • Veillez à consommer de préférence les tiges les plus anciennes.
  • Si il gèle dans votre région, l’estragon disparaîtra pour réapparaître au printemps
  • Protégez le pied si les températures descendent sous les -5°

Conserver l’estragon :

A l’automne, afin de garder votre estragon le plus longtemps possible, coupez à raz et conservez la congelée en bocal en gardant les feuilles entières.

Faire sécher l’estragon :

Pour une longue conservation de l’estragon, on peut aussi laisser sécher les feuilles dans un local sec et aéré.

  • Pour faire sécher l’estragon, mieux vaut des feuilles n’ayant pas fleuries.
  • Broyer les feuilles jusqu’à réduction en poudre.
  • Les conserver dans un bocal hermétique

Plutôt que de les réduire en poudre, on peut tout simplement les faire sécher et les ciseler puis les conserver dans un bocal hermétique.

A savoir sur l’estragon :

estragonL’estragon est l’une des herbes aromatiques et condimentaires les plus parfumées.

On aime l’utiliser pour aromatiser un assaisonnement de salade, une omelette, mais aussi et surtout pour parfumer la volaille tel que le fameux poulet à l’estragon.

Il entre aussi dans la préparation de l’incontournable sauce béarnaise.

A noter enfin, que les bienfaits et vertus de l’estragon sont nombreux. Il est notamment antioxydant et permet de prévenir le vieillissement.

> Santé : bienfaits et vertus de l’estragon

Conseil malin à propos de l’estragon :

Afin de régénérer votre estragon, procédez à la division de la touffe au printemps tous les 3 ans environ.

A lire sur les plantes aromatiques :

  • Trouillet a écrit le 14 avril 2018 à 21 h 26 min

    Je confirme et prolonge le commentaire très utile de Vincent. L’estragon de Russie est insipide et n’a aucune des qualités de l’estragon. J’irai jusqu’à affirmer qu’en vendre des graines sans préciser qu’il est sans intérêt gustatif est une tromperie. Qu’on le vende alors sous un autre nom pour éviter la confusion dans l’esprit de ceux qui ne sont pas au courant.
    L’estragon vrai ne produit pas de graines et ne peut donc se multiplier que par division ou bouturage. Je ne comprends pas qu’on puisse parler de semis d’estragon sur un site de jardinage. On devrait au contraire mettre en garde les jardiniers contre tout achat de graines, sauf s’ils désirent manger du mauvais foin. Même dire qu’il a un léger goût qui rappelle un peu l’estragon serait exagéré parce que ce n’est vrai qu’en mâchant un bonne bouchée fraîche dans le jardin, et qu’il n’en reste plus rien une fois mis dans une sauce ou une salade.
    Pour ne pas rester sur ces notes pessimistes je confirme aussi que l’estragon vrai dit estragon français est un merveilleux aromate. Outre ce qui est mentionné sur le site sur les méthodes de conservation, ma préférée est le vinaigre. Tous les ans lors du maximum de pousse je récolte les tiges en surplus et je les plonge entières dans des bouteilles de vinaigre après un simple lavage. Après moins d’un mois le plus banal des vinaigre devient un superbe vinaigre aromatisé qui peut se garder toute l’année et s’utiliser dans des sauces ou des salades. Une tige de 20-25 cm peut suffire pour un litre, mais si on apprécie comme moi les saveurs prononcées on peut aller jusqu’à cinq tiges. Cela fonctionne aussi avec l’huile, mais il faut faire attention a bien sécher l’estragon après lavage sinon la durée de conservation est réduite par des moisissures qui peuvent apparaître en quelques semaines.

  • Vincent a écrit le 20 mars 2018 à 20 h 22 min

    Ca serait bien de préciser dans l’article que l’estragon de russie n’a aucun intérêt gustatif, parce que là c’est totalement contradictoire avec les conseils disant que l’estragon est une des plantes les plus parfumées ! Bref, supprimer la partie « semis » et préciser que la plante aromatique connue sous le nom d’estragon est l’estragon français, plante stérile, qu’on ne peut avoir que par division des touffes etc…

  • Claudine. Parello a écrit le 5 juillet 2017 à 18 h 41 min

    Où trouver de l’estragon j’ai fait les jardineries je n’ai pas trouvé merci.

  • enjolras liliane a écrit le 20 juin 2017 à 11 h 11 min

    très bon article mais me manque la fréquence de l’arrosage une fois transvasé du pot en pleine terre. Vous indiquez seulement l’arrosage des semis. Merci me répondre par mail. Bonne journée

  • Michel a écrit le 31 mars 2015 à 13 h 13 min

    D une année sur l autre ca repousse. La elle et déjà sortie. 31 mars je prépare. Mon vinaigre avec

  • Annick a écrit le 17 février 2015 à 7 h 59 min

    fiche très complète et intéressante sur l’estragon je vais le mettre dans des jardinières cette année car j’en raffole

  • Meta a écrit le 22 septembre 2014 à 17 h 05 min

    J’aime bien l’estragon c’est vraiment une aromatique par excellence son parfum est délicieux et son gout tout aussi savoureux

  • morgui a écrit le 22 juillet 2014 à 21 h 53 min

    Marc, peut-être avez-vous planté de l’estragon dit « de Russie »(Artemisia dracunculoides). Si c’est le cas il est normal qu’il n’ait pas de saveur….

  • ciboule a écrit le 25 mai 2014 à 1 h 35 min

    bonjour, c’est parce que ce n’est pas de l’estragon mais une autre plante médicinale ancienne bien connue dont j’ai le nom sur le bout de la langue mais que je n’arrive pas à trouver. il y en a plein sur les marchés du sud-ouest. Dans les campagnes ils l’appellent estragon mais ça n’en est pas.
    Désolée le nom ne me revient pas, c’est agaçant, j’en ai vu il y a quelques jours au marché.

  • estragon terrible a écrit le 17 février 2013 à 22 h 50 min

    on a eu estragon et autres plantes aromatiques mais l’estragon est la seule qu’on garde tout l’hiver avec le persil en mettant une simple cloche en verre l’hiver pour le protéger du froid
    quoi de meilleur qu’une béarnaise à l’estragon ou un poulet à l’estragon l’hiver quand rien ne pousse
    j’adore 🙂

  • galliot a écrit le 22 juillet 2012 à 8 h 26 min

    je suis exactement dans le même cas, mon estragon a bien poussé mais il n’a aucun goût, j’hésite à tout arracher ou attendre encore un peu.

  • Noisette a écrit le 3 juin 2012 à 19 h 30 min

    J’ai exactement le même problème concernant l’odeur, et en plus le mien ne pousse pas. Mais la faute peut-être à la terre trop compacte.

  • marc a écrit le 16 mai 2012 à 9 h 04 min

    j’ai acheté un estragon qui pousse bien mais qui n’a ni l’odeur ni le gout de l’estragon, pourquoi?

  • lestac a écrit le 16 mars 2012 à 8 h 10 min

    j’adore l’estragon et c’est la seule herbe que je cultive chaque année mais heureusement elle repart au printemps

  • vert a écrit le 17 mai 2011 à 11 h 52 min

    en effet elle peut prendre l’aspect d’un petit arbuste, un peu comme le romarin mais jamais aussi gros surtout que les tiges restent assez fines.
    estragon c’est facile de culture c’est certain

  • pintos a écrit le 11 mai 2011 à 19 h 07 min

    on dit que l’estragon est une plante arbustive ce que je découvre depuis que le mien a des branche d’1/2 cm de diamètre et presqu’un mètre de haut

  • minette a écrit le 25 mars 2011 à 12 h 02 min

    je croyais que l’estragon ne repoussait pas d’une année sur l’autre mais à ma grande surprise il vient de repartir, quelle joie j’adore ça

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

taille d'un estragon assez ancien
Posté par evasion le 27 avril 2014

COMMENT TRAITER CIBOULETTE ET ESTRAGON ?
Posté par hortensia le 07 mai 2012