L’oseille est une délicieuse plante aromatique dont on consomme les feuilles au goût acide et très reconnaissable.

Facile à cultiver et dotée d’une faculté à se multiplier toute seule, vous l’apprécierez aussi pour ses nombreuses vertus médicinales.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Rumex acetosa
Famille : Polygonacées
Type : Plante condimentaire

Hauteur
: 25/30 cm
Exposition : Ensoleillée, mi-ombre et ombre
Sol : Frais, plutôt riche

Récolte : Juin à février

Santé : bienfaits et vertus de l’oseille

Semis et plantation de l’oseille :

L’oseille se sème en lieu frais et où le soleil n’est pas trop chaud, c’est une plante qui se plaira particulièrement en lieu partiellement ombragé.

L’oseille se sème très bien en pot pour une terrasse ou un balcon.

Bien semer l’oseille :

Avant de vous lancer dans le semis d’oseille, gardez à l’esprit que cette plante est très envahissante car elle prolifère à grande vitesse.

  • La période pour semer l’oseille début à la fin de l’hiver sous abri ou au printemps en pleine terre.
  • Espacez les lignes d’au moins 30-40 cm.
  • Semer en poquet tous les 25 cm puis couvrir d’une fine couche de terre.
  • Maintenir le sol légèrement humide.
  • Éclaircir dès la levée pour ne garder que les plants les plus vigoureux.
  • Continuer à arroser régulièrement.

Bien planter l’oseille :

Achetée en pot ou en godet, vous planterez l’oseille au printemps ou à l’automne. L’exposition n’a pas d’importance car il se plait au soleil ou à l’ombre.

Préférez les sols frais et plutôt riches et évitez si possible les sols trop calcaires.

  • La plante repoussera d’année en année au même endroit.

Multiplier l’oseille :

La division de l’oseille est la méthode la plus facile et la plus rapide pour multiplier vos plants d’oseilles.

La multiplication d’oseille a lieu aussi bien au printemps qu’à l’automne.

  • Déterrer le pied d’oseille en prenant le maximum de la motte en place.
  • Séparer la souche à l’aide d’un outil tranchant ou d’une bêche.
  • Vous pouvez séparer la souche autant que vous le désirez, tant qu’il reste au moins une feuille à replanter.
  • Replanter chaque mini-souche portant au moins une feuille.
  • Arroser régulièrement.

La division de l’oseille est aussi conseillé pour les plants âgés de 3-4 ans afin de régénérer le pied qui s’épuise avec le temps.

Culture et entretien de l’oseille :

Facile de culture et d’entretien, l’oseille réclame quelques soins pour améliorer la récolte et faire durer chaque pied le plus longtemps possible.

La première règle consiste à éviter que l’oseille ne monte en graine.

  • Lors de l’apparition des fleurs, supprimez les tiges qui les portent pour assurer le développement des feuilles.
  • Biner et sarcler régulièrement autour de l’oseille pour éviter l’apparition de mauvaises herbes.
  • Arroser en cas de forte chaleur et/ou de sécheresse prolongée.
  • En hiver, apporter du compost ou du fumier afin d’amender le sol pour l’année suivante.

Culture de l’oseille en pot :

En pot, l’oseille craint d’autant plus le manque d’eau et devra donc être arrosé régulièrement, dès que la terre est sèche en surface.

Un rempotage tous les ans est préconisé pour satisfaire les besoins de la plante.

Maladies et parasites qui touchent l’oseille :

Assez rustique et résistante aux maladies l’oseille est assez peu sensible mais peu tout de même être envahie de pucerons ou dévorée par les limaces.

  • Les traitement habituels contre les pucerons et les limaces devraient vous permettre d’en venir à bout rapidement.

Récolte de l’oseille :

Cueillez les feuilles au fur et à mesure en privilégiant d’abord celles qui sont le plus développées.

Évitez de cueillir les feuilles dont la taille n’a pas atteint une dizaine de centimètre.

La 1ère année, attendez 3 mois après le semis avant de cueillir les premières feuilles.

Vous conserverez l’oseille dans le bac à légume du réfrigérateur pour les consommer dans les 3 jours après la récolte.

L’oseille se congèle aussi très bien et pourra ainsi être consommé durant tout l’hiver.

Les différentes variétés d’oseille

« Large de Belleville » : à grandes feuilles

« Blonde de Lyon » : lente à monter en graines

« Sanguine » : à feuilles rouge vif.

L’oseille épinard, rumex patienta, s’avère moins acide.

La petite oseille, rumex acetosella, se trouve dans les lieux secs et sablonneux partout en France. D’autres espèces voisines poussent en montagne telles que l’oseille en écusson, rumex scutatus, et l’oseille verte ou l’oseille des Alpes, rumex alpestris. Elles s’utilisent toutes comme l’oseille de prés.

Toxicité de l’oseille

L’oseille est riche en sels de l’acide oxalique, certains malades doivent donc s’en abstenir. Les goutteux, les arthritiques, les rhumatisants et les personnes sujettes aux calculs doivent les supprimer de leur régime alimentaire.

Acide, l’oseille est interdite aux patients qui souffrent d’ulcères ou d’hyperacidité de l’estomac. Cependant, retenez que les jeunes feuilles sont beaucoup moins acides, elles peuvent donc être consommées de temps en temps et en petite quantité.

Santé : bienfaits et vertus de l’oseille

A savoir sur l’oseille :

Originaire d’Europe et d’Asie, l’oseille est à la fois riche en vitamine C et particulièrement aromatique. L’oseille se cultive facilement dans la plupart des climats tempérés.

On lui prête des vertus médicinales dans le traitement des rhumatismes, ainsi que pour l’amélioration de la digestion.

On retrouve 4 grandes variétés d’oseille,

  • L’oseille commune : elle est la plus courante et offre les plus grandes feuilles.
  • L’oseille épinard ou oseille perpétuelle : proche des feuilles d’épinard en forme et en taille.
  • L’oseille ronde : Très verte et très ronde, c’est une oseille plus originale.
  • L’oseille des bois : Elle a des feuilles vertes avec des nervures pourpres.

Conseil malin à propos de l’oseille:

Il est conseillé de couper les tiges lorsqu’elles commencent à monter en graine afin d’éviter une prolifération excessive de la plante.

  • Aymen a écrit le 10 décembre 2016 à 21 h 43 min

    j’ai pu avoir quelques graines de Bissap ( origine Sénégal )je voudrai faire un éssai,je sollicite vos conseils je suis aud Algérie Ghardaia il fait trés chaud ,pluies rares Merci .

  • Gueye a écrit le 4 août 2015 à 13 h 50 min

    conseils très intéressant on attend tout de même quelques recettes avec oseille car ma récolte est tellement bonne que je ne sais plus quoi en faire

    • collignon a écrit le 26 avril 2016 à 10 h 53 min

      Soupe avec pomme de terre + crème fraiche + jaune d’oeuf battu….
      pain de campagne en morceaux trempées dans potage …..
      un régal…. repas de pauvre.

  • jeanne a écrit le 18 mai 2015 à 19 h 12 min

    probles avec mes feuilles d oseille elles ont des galeries et un petit ver a l interieur que faire merci

  • myriam Dubois a écrit le 19 octobre 2014 à 8 h 58 min

    mes pieds d’oseille ont été envahis tout l’été par la crysomèle qui en dévore toutes les feuilles. J’ai lu que préventivement, il vaut mieux déplacer l’oseille tous les 4 ans. Puis-je le faire en octobre ou dois-je attendre le printemps? Merci. Myriam

  • susana maya a écrit le 27 juin 2014 à 0 h 36 min

    si je laisse la plante monter en graines quand dois-je les couper pour m,assurer de receuillir les graines..? merci

  • sophie a écrit le 14 juin 2014 à 20 h 18 min

    j’ai entendu et lu exactement le contraire de ce que vous affirmez à propos de l’oseille: il ne faudrait pas trop en consommer quand on a des problèmes de rhumatismes. Alors?? qui dit vrai??

  • Durandeau a écrit le 9 avril 2011 à 16 h 05 min

    Comment prévenir l’oseille de maladies. Quelles sont-elles?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Groseiller, framboisier, myrtillier : pailler avec une toile ?
Posté par Floris le 14 octobre 2017

Oseille : peut-on la cuire à la façon des épinards ?
Posté par Floris le 21 avril 2016

RUMEX
Posté par dam56 le 28 novembre 2011