Le thym est à la fois une belle petite vivace et une formidable plante aromatique.

L’entretien et la taille sont des petits gestes qui participeront à la bonne croissance du thym.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Thymus
Famille : Lamiacées
Type : Plante condimentaire

Hauteur
: 20 à 40 cm
Exposition : Ensoleillée
Sol : Léger, bien drainé

Feuillage : Persistant
Floraison : printemps

Récolte : Janvier à décembre

Semis et plantation du thym:

On peut aussi bien semer du thym que planter de jeunes plants achetés en godet. A la fois robuste à la sécheresse et résistant à la chaleur, il est très facile de culture.

Bien semer le thym :

Pour le semis, il faut procéder à un semis en pépinière au printemps.

  • Semer le thym avec du terreau spécial semis.
  • Recouvrir légèrement les graines.
  • Arroser en pluie fine de manière à maintenir le substrat légèrement humide.
  • La levée a lieu en général 2 à 3 semaines après le semis.
  • Vous pourrez mettre en place 5 à 6 semaines après la levée

Bien planter le thym :

Une fois les jeunes plants bien développés ou si vous achetez directement le thym en godet, la plantation se fera idéalement au printemps et de préférence dans une terre légère et bien drainée.

  • Le thym a besoin de soleil pour se développer.
  • Il tolère tous types de sol, même pauvre et caillouteux.
  • Un arrosage régulier est recommandé la 1ère année suivant la mise en place mais sans excès et uniquement si il ne pleut pas.

Multiplication du thym :

Vous pourrez multiplier le thym par division de la touffe au début du printemps. Cette technique permet d’accroître la production de thym facilement mais aussi de régénérer les vieux pieds.

Taille et entretien du thym :

Le thym est une plante facile de culture et d’entretien.

Vous pourrez couper les branches dont vous avez besoin tout au long de l’année.

Il est préférable de couper sur du bois de l’année pour stimuler l’apparition de nouvelles pousses.
Il faut donc sélectionner les jeunes pousses et les cueillir le matin pour préserver l’arôme avant que le soleil ne perce.

  • Supprimez les branches mortes au début du printemps.

Côté entretien, n’hésitez pas à nettoyer le pied du thym afin d’éviter la présence de mauvaises herbes.

Pour garder une forme compact, attendez la fin de la floraison pour tailler en douceur.

Si, en revanche, vous faites pousser du thym pour le récolter, mieux vaut tailler avant la floraison.

Maladies et parasites qui touchent le thym :

Très peu sujet aux maladies, le principal ennemi du thym est un champignon qui provoque le pourrissement du thym.

  • Le thym se flétrit et finit par dépérir, d’abord par les racines.

Le thym est en général un très bon compagnon au potager où il a plutôt tendance à repousser insectes et maladies.

Espèces et variétés de thym

Il existe près de 350 espèces de thym ! Le thymus x citriodorus est fort apprécié pour son odeur de citron.

Certaines variétés sont estimées pour leur feuillage coloré doré, panaché ou argenté.

Récolte et conservation du thym :

thymRécolte du thym :

La récolte du thym a lieu tout au long de l’année mais c’est lorsqu’il est en fleur qu’il est le plus aromatique.

Des fleurs ont par ailleurs l’avantage de venir décorer les plats et salades d’été.

=> Éviter de couper la branche à la base.

=> Il est préférable de récolter le thym en coupant le thym sur du bois encore vert.

Conservation du thym :

Il existe 2 méthode, soit de les faire sécher, soit de les mettre au congélateur.

Dans le 1er cas, installez vos branches dans un lieu sec et aéré jusqu’à assèchement totale. Ensuite on peut les garder dans un pot durant plusieurs mois.

La congélation offre l’avantage de conserver tout leur parfum et permet aussi de conserver le thym durant plusieurs mois.

A savoir sur sur le thym :

Originaire du bassin méditerranéen, le thym est très aromatisant et se prête particulièrement aux grillades de viandes et de poissons.

On l’utilise également pour parfumer les sauces et les soupes ou alors en infusion pour ses vertus digestives.

C’est une plante assez rustique qui résiste très bien aux températures inférieures à zéro ainsi qu’aux maladies.

Le thym dont le nom latin, thymus officinalis, indique qu’il a des vertus médicinales,i favorisent la digestion et calme l’organisme.

Conseil malin à propos du thym :

Inutile d’arroser, le thym se contentera parfaitement de terres pauvres et sèches, il pousse d’ailleurs à l’état naturel dans des zones plutôt arides.

  • Gueye a écrit le 10 juin 2016 à 22 h 25 min

    Bonsoir,j’ai acheté des pieds de thym.j’ai fait 70km de voyage dans un sac bien protégé et cela une semaine.ces plants bien arrosés,mon problème est que certains pieds une partie commence à mourir.quelle solutions pour les sauver?

  • Nicole a écrit le 28 septembre 2015 à 21 h 41 min

    Je voudrais conserver mon thym et romarin à l’intérieur pendant l’hiver. Est-ce possible. L’an dernier les 2 sont morts. J’habite Montréal Canada

  • Masciave a écrit le 22 septembre 2015 à 13 h 01 min

    Bonjour. j’ai acheter un pot de thym que j’ai mis sur ma fenêtre quand doit je le rentrer? car je vous écris de l’est de la lorraine, il y fait très froid certains hivers. J’avais pensé le rentrer pendant l’hiver. Quand penser – vous? Merci

  • BRUGERON a écrit le 11 mai 2014 à 11 h 51 min

    Bonjour,
    Je voudrais savoir si je peux déplacer le thym actuellement car il est en fleurs. Sinon, vers quelle période, en Bretagne.
    Merci

  • camelas a écrit le 16 mars 2012 à 12 h 07 min

    on dirait que mon thym est sec ou gelé faut il le tailler

    • monsieur Pillon a écrit le 9 septembre 2014 à 12 h 08 min

      Je voudrais savoir si on laisse le thym dehors il gèle ou pas

  • laurence a écrit le 16 mars 2012 à 9 h 52 min

    bonjour je viend de planter du thym dans mon jardin mais j’aimerai qu’il reste petit pour pas qu’il prend trop de place comment je peut faire merci

  • Laureline a écrit le 24 mars 2011 à 11 h 04 min

    le thym en pot est-il plus difficile à entretenir que le thym en pleine terre car le mien sèche chaque année malgré mes arrosages

    • richi a écrit le 26 août 2011 à 16 h 18 min

      c’est fort probable car comme toutes les plantes en pot le thym aura des besoins en eau plus régulier car la terre a tendance à s’assécher beaucoup plus vite en pot.
      Et puis en terre on peut mettre le thym au soleil il pousse beaucoup mieux

  • marie a écrit le 7 octobre 2010 à 11 h 35 min

    j’en ai en terrasse dans un très grand pot et c’est trop bien ça pousse à qui veut en voilà et j’en utilise même en hiver

    • Delpierre a écrit le 9 mars 2011 à 20 h 03 min

      j’aimerai moi aussi m’essayer à la culture du thym ces onseils sont fort pratique merci

  • Aude Morilles a écrit le 25 septembre 2010 à 11 h 37 min

    le thym est super bien en pot sur une terrasse car en plus ça embaume ! j’adore cette plante et en effet elle est belle été comme hiver

    • Servane Le Bihan a écrit le 26 septembre 2010 à 15 h 45 min

      surtout pour les bons plats d’hiver en sauce c’est parfait, l’idéal c’est de faire pousser à côté du laurer sauce et du romarin et hop le bouquet garni est disponible toute l’année

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Thym dont les feuilles portent des taches blanches
Posté par Floris le 23 novembre 2017