Connexion
Accueil / Les Animaux / Rongeurs et petits mammifères / Cage de l’octodon degus : comment la choisir et l’aménager ?

Cage de l’octodon degus : comment la choisir et l’aménager ?

cage octodon degus
0

Pour l’octodon degus, le choix de la cage est indispensable pour lui créer un lieu de vie agréable. À l’état sauvage, le petit rongeur vit dans un terrier et passe son temps à explorer son territoire à la recherche de nourriture. Sa cage devra donc être la plus spacieuse possible pour répondre à ses besoins naturels et le garder en bonne santé.

Voici tous nos conseils pour bien la choisir et l’aménager.

Bien choisir la cage de l’octodon degus

Naturellement, l’octodon degus est très actif. Grégaire, il aime vivre en communauté. Sa cage doit donc être grande, haute et spacieuse pour pouvoir accueillir au moins 2 rongeurs. Un espace suffisant permettra de nombreuses interactions entre congénères et une absence de bagarre.

Un espace suffisant pour courir et grimper :

  • Avec une longueur minimum de 1,20 mètre et une largeur de 90 cm.
  • Une hauteur de 1,10 mètre pour pouvoir l’aménager avec des étages et des passerelles pour passer d’un niveau à un autre. Cela permet aussi d’y mettre une couche de litière suffisante.

La cage à barreaux métalliques est la plus adaptée :

Rusé, l’octodon cherche à s’échapper en quête de nouveaux terriers à creuser et de nouveaux territoires à explorer.

  • Le plastique est donc à proscrire, car il pourrait le mordre et en ingérer en essayant de se sauver avec pour conséquences une occlusion intestinale.
  • Le plexiglas et le verre sont aussi à éviter, car le petit rongeur pourrait avoir des problèmes respiratoires si sa cage n’est pas assez ventilée.

C’est la cage à barreaux métalliques qu’il faut privilégier. L’espace de ces derniers doit être au maximum  de  2 cm pour que l’octodon ne se blesse pas en cherchant à prendre la poudre d’escampette.

Autres avantages de la cage métallique :

  • une possibilité pour le rongeur de grimper et de se dépenser
  • la liberté d’y installer différents accessoires (biberon, râtelier à foin, etc.)

Aménager la cage de l’octodon degus

cage octodon degus aménagementPour le bien-être du rongeur, sa cage doit être bien équipée et placée au bon endroit.

Les accessoires indispensables :

  • Biberon à eau
  • Écuelle pour la nourriture
  • Un râtelier à foin

Le foin est indispensable à l’octodon pour lui apporter des fibres et réguler son transit. Privilégiez le foin de Crau.

  • De la ouatine
  • Des jouets (choisir différentes formes et matières)
  • Une roue pour faire de l’exercice
  • Un lieu de couchage en hauteur
  • Un bac avec du sable (l’octodon prend des bains de sable pour lustrer son poil)
  • De la litière pour tapisser le fond de la cage
  • Des tunnels en plastique pour créer l’illusion du terrier
  • Des passerelles pour passer d’un étage à un autre.

cage octodon degus accessoiresUne cabane ou autre dispositif pour se cacher sera le bienvenu pour le bien-être de l’octodon.

Où placer la cage ?

La cage de l’octodon degus est à placer dans une pièce lumineuse. Cependant, il faut éviter de l’installer près d’une fenêtre pour protéger le petit rongeur des courants d’air ou de la chaleur l’été.

Entretien de la cage de l’octodon degus

Pour préserver la santé du petit rongeur, l’hygiène de sa cage doit être irréprochable.

Les petites actions du quotidien :

  • Ajouter de la nourriture

L’octodon est prédisposé à l’obésité. Sa ration journalière ne doit pas excéder 20 grammes de nourriture par jour. La nourriture sucrée est à bannir sous peine de le voir développer du diabète.

  • Retirer les produits frais non consommés
  • Changer l’eau
  • Retirer le plus gros de la litière souillée
  • Observer son compagnon pour s’assurer de sa bonne santé

Un nettoyage complet hebdomadaire :

  • Changer entièrement la litière
  • Nettoyer la cage et tous les accessoires.

Ceci devrait aussi vous plaire :

Conseil malin

Vous pouvez choisir une volière à oiseaux pour accueillir votre octodon degus. C’est un choix très judicieux pour sa solidité et sa configuration.


©freepik, ©freepik, ©freepik

 

 

 


Écrit par Lydie Dronet | En immersion dans le monde animalier depuis une vingtaine d’années, Lydie partage son expérience et son expertise. Ses autres sujets de prédilection, la nutrition et les vertus des plantes.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *