La cohabitation du lapin avec d’autres animaux

Cohabitation lapin et autres animaux

Puisque ce sont des animaux sociaux, les lapins solitaires sont davantage susceptibles d’être sujet à l’obésité et de développer des tics de comportement induit par l’ennui. Vivre en compagnie d’autres animaux leur est donc, à priori, bénéfique.

Mais attention, la cohabitation du lapin avec d’autres animaux ne s’improvise pas et répond à certaines règles. En effet, le lapin est un animal territorial qui ne s’entend pas nécessairement avec toutes les créatures domestiques.

Le lapin et le rat, une cohabitation impossible

Certes, le rat est plus petit, mais il n’en demeure pas moins qu’il s’agit là d’un prédateur redoutable pour le lapin ! De fait, la cohabitation entre le lapin et le rat est impossible. Aussi, si vous possédez déjà un rat, vos deux animaux doivent vivre dans des espaces séparés et ne jamais entrer en contact.

Le furet, un autre prédateur du lapin

Le furet est un autre grand prédateur naturel pour le lapin. Tenter de les faire cohabiter s’avère donc très dangereux pour ce dernier. Encore une fois, si vous élevez ces deux espèces chez vous, veillez à les faire vivre séparément et à ce qu’elles ne se rencontrent jamais.

Le cochon d’Inde, une cohabitation déconseillée

Cohabitation lapin et cochon d'IndeLa légende veut que les lapins et les cochons d’Inde puissent cohabiter ensemble. Si certains parviennent tant bien que mal à vivre dans le même espace, cette pratique est en réalité déconseillée, car elle comporte bien des risques :

  • ces deux espèces n’ont pas les mêmes besoins alimentaires et peuvent donc ingurgiter des aliments inadaptés.
  • Les animaux peuvent ne pas s’entendre et se battre.
  • Sans même être belliqueux, le lapin (plus gros) peut blesser le cochon d’Inde.
  • Les maladies se transmettent entre ces deux espèces, avec des conséquences dramatiques.

En résumé, mieux veut offrir des espaces de vie séparés à votre lapin et à votre cochon d’Inde.

Pour aller plus loin : Cochon d’Inde : l’animal de compagnie des enfants

Faire cohabiter un lapin avec un chien ou un chat

Cohabitation lapin et chienÉtonnamment, l’entente entre les chiens, les chats et les lapins est possible, mais toujours sous surveillance ! D’autant que les lapins sont bien plus fragiles et qu’ils restent originellement une proie pour les deux premiers.

La cohabitation entre deux lapins

La meilleure configuration est donc de faire cohabiter deux lapins stérilisés et de sexe opposé. En effet, deux lapins mâles, castrés ou non, auront beaucoup de mal à s’entendre et pourront s’infliger de graves blessures. Il en va de même avec deux lapines.

Mais attention, les lapins non stérilisés peuvent se reproduire dès l’âge de 3 mois ! Vous devez donc faire stériliser votre lapin et votre lapine pour permettre leur cohabitation. D’autant que la stérilisation réduit leur instinct territorial, ce qui limite les risques de bagarres. Par ailleurs, toute nouvelle cohabitation demande du temps et de la patience (parfois plusieurs mois) :

  1. Cohabitation lapinsne placez pas l’enclos du nouveau venu sur le territoire d’un autre lapin.
  2. Faites chaque jour se rencontrer vos animaux durant 20 à 30 minutes, en terrain neutre dans un premier temps.
  3. Au tout début, laissez le nouveau venu dans sa cage, et permettez à votre plus ancien lapin de se promener à proximité de cette dernière.
  4. Si l’entente semble cordiale, caressez longuement chaque lapin afin d’imprégner vos mains de leurs odeurs respectives. Vous pouvez alors les faire se rencontrer physiquement. Laissez votre lapin tourner autour du nouveau venu et montrez-vous encourageant (parlez-lui, caressez-le ou donnez-lui une friandise).
  5. En cas d’agressivité, criez votre désapprobation et séparez-les. Vous retenterez une rencontre plus tard, lorsque la tension sera redescendue.
  6. En cas d’indifférence, vous êtes proche du but ! Cela signifie que vos lapins sont d’accord pour cohabiter.

A lire aussi :

À noter : pour une cohabitation paisible, offrez à chaque animal son propre espace refuge. Attention à l’hygiène irréprochable de la cage afin de préserver la santé de vos lapins de compagnie.


Photos : Alexas Fotos, Elysian photo, scym


Écrit par Solenne Ricard | Diplômée d'Art et passionnée de botanique, Solenne a choisi d'utiliser sa sensibilité aux questions environnementales pour écrire sur les plantes et le jardinage. Cette amatrice de bonne cuisine cultive son potager en permaculture et utilise ses récoltes pour concocter quotidiennement de petits plats bio et écolos. Rédactrice confirmée, boulimique de littérature et amoureuse du beau, elle dévore tous les livres à sa portée.