Absinthe

L’absinthe est plus connue et renommée pour sa liqueur que pour ses nombreux avantages au jardin.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Artemisia absinthium
Famille : Asteracées
Type : Vivace semi-persistante

Hauteur : 40 à 150 cm
Exposition : Ensoleillée
Sol : Riche et léger

Récolte : Mai à octobre

Pourtant elle est aromatique, elle a de nombreuses vertus médicinales et s’avère être un bon répulsif au potager.

L’absinthe permet en effet de lutter contre les pucerons, la mouche de la carotte, les altises ou encore la piéride du chou.

Semis et plantation de l’absinthe

L’absinthe aime les situations bien ensoleillées et les sols relativement légers et bien drainés.

Plantation de l’absinthe :

Si vous achetez votre absinthe en pot, il faudra prévoir de le rempoter assez rapidement dans un plus grand pot ou de le mettre en pleine terre après l’achat.

  • C’est l’assurance que la plante se développe dans les meilleures conditions.
  • Arroser généreusement au début et régulièrement la 1ère année, surtout en cas de forte chaleur.

Bien semer l’absinthe :

L’absinthe peut-être semée en place tout au long du printemps et de l’été.

  • Enfouir les graines dans 1 à 2 cm de terreau
  • Espacez vos rangs de 20 cm
  • Arroser régulièrement en pluie fine jusqu’à la levée qui peut durer jusqu’à 2 semaines.

Dès que les plants auront formé 4 ou 5 feuilles, éclaircir à environ 20 cm afin de laisser de l’espace pour permettre à la plante de se développer.

  • Ils arriveront à maturité environ 2 mois après le semis

Multiplication de l’absinthe :

Il est très facile de multiplier l’absinthe par division des vieilles souches.

  • Il faut séparer les vieux pieds
  • Replanter immédiatement puis arroser pour une reprise rapide

Récolte de l’absinthe

Les fleurs et les feuilles peuvent être coupées au fur et à mesure des besoins et cela jusqu’aux premières gelées.

Il est préférable de cueillir les tiges une par une, plutôt que d’arracher quelques feuilles au fur et à mesure.

  • Veillez à consommer de préférence les tiges les plus anciennes.

Conservation de l’absinthe :

A l’automne, afin de garder votre absinthe le plus longtemps possible, coupez à raz et conservez la en bocal au congélateur en gardant les feuilles entières.

On peut aussi laisser sécher les feuilles dans un local sec et aéré, broyer les feuilles et les conserver dans un bocal hermétique.

A savoir sur l’absinthe

absintheL’absinthe est une plante vivace herbacée qui peut mesurer  jusqu’à 1 m de haut est qui est bien connue pour avoir donné son nom à un célèbre alcool.

Recouverte d’un poil blanc argenté, elle donne de jolies petites fleurs jaunes durant tout l’été.

On l’utilise aussi bien au jardin pour ses effets positifs sur la croissance des plantes mais aussi comme répulsif contre certains parasites. On en fait pour cela du purin ou on la plante au milieu du potager.

L’absinthe a aussi des vertus médicinales et des bienfaits sur notre santé. Elle a souvent été utilisé dans le traitement des maux d’estomac, pour lutter contre la fatigue mais aussi pour lutter contre le mal de mer ou des transports.

Préparation de l’infusion d’absinthe

Il faut commencer par faire sécher les fleurs d’absinthe à l’ombre. On peut ajouter les feuilles en période de pleine floraison.

Recette de l’infusion d’absinthe :

  • Laisser infuser 5 à 6  g de fleurs séchées pour 1 litre d’eau bouillante.
  • Boire 2 à 3 tasse d’infusion d’absinthe par jour, pas plus

Conseil malin à propos de l’absinthe

Afin de régénérer votre absinthe, procédez à la division de la touffe au printemps tout les 3 ans environ.

L’absinthe a un pouvoir répulsif contre les puces de chien, surtout en dehors de la floraison. Une astuce consiste à poser quelques feuilles d’absinthe dans la panier du chien afin de servir d’anti-puces.

A lire sur les plantes aromatiques