Érable rouge : des feuilles éclatantes en automne

Erable rouge - Acer rubrum

À l’approche de l’hiver, apportez à votre jardin une superbe touche écarlate, grâce au feuillage de l’érable rouge.

En résumé :

Nom latin : Acer rubrum
Noms communs : Érable rouge, Plaine rouge
Famille : Sapindacées
Type : Arbre

Port : Colonne arrondie
Hauteur : 20 à 25 m en moyenne
Exposition : Ensoleillée à mi-ombragée
Sol : Tout type, bien drainé, acide à neutre
Rusticité : Rustique jusqu’à -20 °C

Croissance : Rapide – Feuillage : Caduc – Floraison : Printemps

Présentation de l’érable rouge

Acer rubrum est un grand arbre caduc originaire de l’est de l’Amérique du Nord. Selon les conditions de culture, il peut atteindre jusqu’à 30 m.

Les feuilles sont le principal atout de l’érable rouge. En effet, ce dernier doit son nom à la teinte rouge vif que prend le feuillage en automne.

Les fleurs s’épanouissent en tout début de printemps, avant l’apparition des feuilles. Petites et rouges, elles sont regroupées en glomérules sur les branches âgées.

Comme chez tous les érables, les fruits qui résultent de la floraison sont composés de deux samares ailées, jointes l’une à l’autre. Chacune d’elles mesure 2 cm de long et est teintée de rouge à sa base.

Le saviez-vous ?

Moins utilisée que celle de son cousin l’érable à sucre (Acer saccharum), la sève de l’érable rouge permet également de confectionner du sirop d’érable.

Plantation de l’Acer rubrum

S’il n’est pas exigeant sur la nature du sol, l’érable rouge apprécie les terres neutres à acides. C’est d’ailleurs sur les terrains au pH inférieur à 7 que ses couleurs seront les plus éclatantes.

Quand le planter ?

D’un point de vue écologique, économique et facilité de reprise, privilégiez une plantation automnale plutôt que printanière.

Comment planter un érable rouge ?

  • Plantation Erable rouge - Acer rubrumCreusez un trou volumineux (50 à 60 cm en tous sens).
  • Réalisez un mélange de terre de jardin, additionnée de terre de Bruyère (50 – 50) et commencez à remplir la fosse de plantation.
  • Ôtez le conteneur de la motte et dégagez une partie des racines.
  • Si votre érable rouge est en racines-nues, plongez-les dans du pralin.
  • Installez l’arbre dans le trou et positionnez un tuteur à proximité.
  • Arrosez copieusement.
  • Appliquez un épais paillage (au moins 5 cm) autour du pied. Les écorces de pin conviennent parfaitement à l’érable rouge, car elles maintiennent une légère acidité dans le sol.

Entretien de l’érable rouge

Comme souvent avec les végétaux nouvellement plantés, l’arrosage est important, surtout lors des premières années et pendant les épisodes de sécheresse. De même, le paillage doit être alimenté une fois par an, le temps que l’érable rouge se crée un système racinaire apte à capter l’humidité en profondeur.

Entretien Culture Erable rouge - Acer rubrumConcernant la taille, celle-ci n’est pas nécessaire, à moins de ne pas être satisfait de la structure de l’arbre et de vouloir la travailler, ou bien de vouloir supprimer une banche gênante. Dans ces cas-là, l’opération doit être réalisée en hiver, lorsqu’il ne gèle pas.

Multiplication

Acer rubrum, l’espèce mère de l’érable rouge, peut être propagée par semis en automne. En revanche, les différentes variétés sont à multiplier par la greffe ou le bouturage, si vous voulez retrouver toutes leurs caractéristiques.

Maladies et ravageurs

S’il est plutôt résistant aux maladies, l’érable rouge peut malgré tout être touché par la verticilliose.

Concernant les parasites, ce sont surtout les pucerons et les cochenilles qui s’attaqueront au jeune feuillage.

Emplois de l’érable rouge

Sans surprise, l’érable rouge est un arbre à réserver aux grands parcs et jardins. Planté seul, il apportera en automne une magnifique touche colorée à votre extérieur.

À noter que, le long d’une allée, il peut aussi faire un bon arbre d’alignement.

A découvrir :


©Joan Carles Juarez, ©har1224,  ©ForestSeasons