Achillea umbellata : une belle achillée pour votre jardin

Achillea umbellata

Achillea umbellata en résumé :

Nom latin : Achillea umbellata
Nom commun : Achillée
Famille : Astéracées
Type : Vivace persistante

Port : Coussin tapissant
Hauteur : 5 à 15 cm
Densité de plantation : 6 à 8 pieds au m²
Exposition : Ensoleillée voire mi‑ombre
Sol : Tous types, mais bien drainé

Floraison : Mai à septembre

L’Achillea umbellata fait partie du genre des achillées. Elle se distingue néanmoins de ses congénères par ses petites fleurs blanches espacées et son feuillage gris-bleu parfumé.

Plantation de l’Achillea umbellata

À l’instar des autres achillées, l’Achillea umbellata s’épanouit parfaitement en plein soleil. Elle tolère également la mi‑ombre. Privilégiez un sol sec ou bien drainé afin d’éviter les excès en eau.
Pour un effet couvre‑sol rapide, plantez 6 à 8 pieds par m². Cette vivace ne nécessite pas de préparation particulière du sol avant la plantation.

Entretien de l’Achillea umbellata

L’Achillea umbellata n’est pas une plante qui nécessite beaucoup d’entretien. Deux gestes sont néanmoins conseillés afin de s’assurer une bonne floraison :

  • Coupez les fleurs fanées, afin de favoriser une nouvelle floraison. Cette dernière sera un peu moins importante que la première. On parle de remontée florale.
  • En fin de saison (fin septembre, début octobre) rabattez le coussin de feuilles à 5 ou 10 cm de haut environ.

Multiplication de l’Achillea umbellata :

Pour multiplier votre plante, le plus simple est de la diviser. Pour ce faire, déterrez le pied d’achillée et fractionnez‑le en plusieurs morceaux. Choisissez les plus vigoureux et replantez‑les.

Maladies et ravageurs :

De manière générale, les achillées sont sensibles à l’oïdium qui se traduit par un léger feutre blanc sur le feuillage.
En ce qui concerne les ravageurs, ce sont les pucerons qui posent problème. Ils affaiblissent la plante et facilitent le développement d’une maladie cryptogamique sans conséquences graves, mais fortement inesthétique : la fumagine.

Emploi et association

L’Achillea umbellata peut être utilisée dans toutes les situations : massifs, bordures, rocailles et même comme couvre‑sol dans un grand pot en accompagnement d’un arbuste par exemple.
À ce titre, elle pourra être associée avec un althéa (Hibiscus syriacus) ou bien un Cornus alba ‘Sibirica’. Ces deux arbustes tolèrent bien la culture en pot et les tailles sévères.
Pour les autres utilisations, vous pourrez opter pour :

  • Ophiopogon planiscapus ‘Nigrescens’ dont le feuillage noir contrastera à merveille avec les fleurs blanches et le feuillage gris-bleu de l’Achillea umbellata. Toujours dans l’idée du contraste, vous pouvez également opter pour l’Ajuga reptans ‘Atropurpurea’.
  • Persicaria affinis ‘Superba’ ou Persicaria bistorta ‘Superba’ qui sont également d’excellents couvre‑sol et qui apporteront du volume à votre plantation grâce à leur inflorescence.

Si vous souhaitez apporter de la lumière à votre plantation, alors associez l’Achillea umbellata avec le Carex hachijoensis, la Potentilla megalantha ou l’Hakonechloa macra ‘Aureola’.