Hortensia ‘Annabelle’ : une floraison rayonnante

hydrangea annabelle hortensia

Hortensia Annabelle en résumé :

Nom latin : Hydrangea arborescens ‘Annabelle’
Noms communs : Hortensia ‘Annabelle’, Hortensia de Virginie ‘Annabelle’
Famille : Hydrangeacées
Type : Arbuste caduc

Port : Arrondi
Hauteur : 1 m à 1,20 m
Diamètre : 1 m à 1,20 m
Exposition : Toutes expositions
Sol : Acide à neutre, humifère, frais, mais bien drainé
Rustique : Oui

Floraison : Juin à septembre

L’hortensia ‘Annabelle’ a tout pour vous séduire et intégrer votre jardin : de jolies fleurs estivales blanc crème en forme de pompons, des feuilles ovales d’un beau vert vif, une simplicité de culture et une bonne résistance au froid.

Plantation de l’hortensia ‘Annabelle’

Vous pouvez planter votre hortensia aussi bien au printemps qu’en automne. Les dimensions de l’arbuste permettent également une plantation en pot ou en pleine terre.

Hortensia Annabelle en pot :

Pour la plantation en pot ou en bac, il n’y a aucune difficulté particulière :

  • choisissez un contenant suffisamment volumineux et stable;
  • si ce n’est pas déjà fait, percez le fond du pot ;
  • déposez une couche de drainage d’environ 5 cm ;
  • complétez avec de la terre de bruyère;
  • installez l’arbuste et tassez ;
  • arrosez

Planter en pleine terre :

Planter un hortensia ‘Annabelle’ en pleine terre est un peu plus délicat. En effet, tout dépendra du pH de votre sol.

Si votre sol est acide voire neutre, il n’y a pas de problème. Il suffit d’amender la terre par un apport de terreau ou de compost bien décomposé et ensuite de planter votre arbuste.

En revanche, si votre sol est plutôt calcaire, le meilleur conseil est de s’abstenir de planter votre hortensia en pleine terre. Si toutefois vous souhaitez le faire, alors il faudra aménager une fosse de plantation large et profonde et la remplir de terre de bruyère. De plus, pour maintenir un pH acide, un apport de terre de bruyère par surfaçage devra être appliqué en automne.

Entretien de l’hortensia ‘Annabelle’

Arrosage :

Pour prendre soin de votre hortensia, ce dernier étant sensible à la sécheresse, vous devrez veiller à ce qu’il ait toujours suffisamment d’eau. En général, le signal pour arroser est un affaissement des feuilles. Pour limiter les pertes en eau par évaporation, n’hésitez pas à appliquer une couche de paillage ; l’idéal étant l’écorce de pin qui contribue à maintenir l’acidité du sol.

Taille :

En ce qui concerne la taille, celle‑ci doit être réalisée en fin de l’hiver, début de printemps. Pour ce faire, éliminez le vieux bois afin de renouveler les tiges. Ensuite, supprimez les inflorescences fanées en coupant très court et au‑dessus d’une paire de bourgeons bien formés.

Multiplication :

Le meilleur moyen de multiplier un hortensia est de le bouturer au mois d’août.

Maladies et ravageurs

hydrangea annabelle hortensia floraisonLes maladies pouvant toucher l’hortensia ‘Annabelle’ sont la pourriture grise (botrytis) ou l’oïdium. L’arbuste est également la cible de nombreux parasites et ravageurs tels que les pucerons et les punaises. Néanmoins, le principal ennemi de cet arbuste reste la cochenille pulvinaire de l’hortensia. En très grand nombre, elle peut rapidement l’affaiblir.

Emploi et association

En fonction de vos inspirations, l’hortensia ‘Annabelle’ peut être planté aussi bien isolé qu’en massif, accompagné de plantes vivaces ou d’autres arbustes.

En termes d’association, les hostas, fougères ou bergénias feront d’excellentes compagnes pour votre hortensia.