Comment traiter la pourriture brune due à Monilinia fructicola

Monilinia fructicola - moniliose - pourriture des fruits

Monilinia fructicola est le champignon responsable de la pourriture brune. Elle est répandue sur les fruitiers produisant des fruits à noyau et à pépins.

En résumé :

Nom latin : Monilinia fructicola
Nom commun : Pourriture brune
Famille : Sclérotiniacées

Symptômes : les fruits pourrissent sur l’arbre

Présentation de Monilinia fructicola

La pourriture brune est l’une des maladies les plus destructrices des fruits à noyau. Par exemple, le pêcher, le nectarinier, l’abricotier, le cerisier et le prunier sont attaqués. Lorsque les conditions environnementales favorisent cette maladie, les pertes de récoltes peuvent être dévastatrices.

Le champignon Monilinia fructicola est un exemple d’agent pathogène nécrotrophe. De plus, cet agent pathogène de la pourriture brune peut hiverner dans des chancres. Il est difficile à éradiquer !

Signes de la pourriture brune sur les fruits

Les dommages causés par la pourriture brune sont généralement observés sur les fruits. Toutefois, le champignon peut également infecter les fleurs, les feuilles et les pousses. Les fleurs flétries brunissent et collent aux pousses comme une gomme.

Les pousses infectées par la pourriture brune développent des chancres creux et bruns qui peuvent devenir gommeux. Mais les zones d’infection sont généralement limitées aux nouvelles pousses, elles apparaissent généralement à mesure que la maladie progresse à partir des fleurs infectées. Si une pousse est ceinturée par un chancre, la pousse mourra et les feuilles bruniront. En revanche, elles resteront attachées à la branche pendant quelques semaines.

Symptômes de Monilinia fructicola

Les symptômes sur les pêches et les nectarines en cours de maturation peuvent d’abord apparaître sous forme de petites taches circulaires (5-8 mm). Ensuite, elles s’agrandissent et vont jusqu’à fusionner.

Mais, sur les fruits mûrs, ces lésions se développent et s’élargissent rapidement. Avec certaines conditions environnementales, les fruits mûrs pourrissent complètement en deux jours. Finalement, les fruits malades se ratatinent et virent du brun au noir, tombent au sol ou restent attachés à l’arbre.

Traitement de la pourriture brune

Il est important d’enlever autant de matériel végétal infesté que possible. Les pratiques d’élagage favorisent une bonne circulation de l’air. Ainsi, la pénétration de la lumière du soleil dans le haut des arbres peut aider à prévenir le développement de la pourriture brune.

  • Monilinia fructicola - moniliose - traitementPendant la saison de dormance, retirez tous fruits « momifiés » pour réduire la production du champignon avant la floraison. Cela peut être plus facile à faire avec les pêches (gros fruit), contrairement aux cerises (petites et moins visibles).
  • Taillez le bois faible ou mort au printemps en prenant soin d’éliminer les pousses avec des chancres.
  • Ouvrez la cime (canopée) des arbres en élaguant soigneusement. Cela augmentera la pénétration de la lumière du soleil, ce qui réduira la durée de mouillage (humidité). Autre avantage : cela améliorera la coloration des fruits.

Lors de l’éclaircissage des fruits, prenez les précautions suivantes :

  • Faites en sorte que les fruits mûrs ne se touchent pas. Les zones de contact entre les fruits offrent des environnements idéaux pour les maladies et les insectes nuisibles.
  • Enlevez les fruits rabougris, qui peuvent être plus sensibles à la pourriture brune.
  • Si les fruits sont tombés au sol, retirez-les du site.
  • Récoltez les fruits avec soin! Ainsi, essayez d’éviter les blessures qui prédisposent les fruits à la pourriture brune pendant le stockage.
  • Récoltez tous les fruits afin qu’ils ne pourrissent pas in situ. De cette façon, ils ne forment pas d’infections pendant la dormance (ou hivernation).

Surveillez les cultures de fruits à noyau pour détecter les symptômes de la brûlure des fleurs quelques semaines après la floraison. Si les symptômes sont évidents, un programme de pulvérisation fongicide préventif contre la pourriture brune sera justifié.

Différentes espèces de champignons

Trois espèces de Monilinia provoquent des pourritures brunes :

  • Monilinia fructicola colonise les fleurs, les rameaux et les fruits, principalement sur Prunus spp., mais aussi sur fruits à pépins ou autres Rosacées.
  • Monilinia laxa peut coloniser les fleurs, les brindilles et les fruits, mais est généralement considéré comme un problème plus important pour les fleurs et les brindilles.
  • Monilinia polystroma provoque la pourriture brune dans les régions tempérées sur les membres des Rosacées.

À savoir sur Monilinia fructicola

Dans le monde entier, la pourriture brune, causée par les trois espèces de Monilinia, est responsable de graves pertes dans d’importantes cultures commerciales.

Les pertes dépendent des conditions météorologiques et sont particulièrement graves si une humidité élevée, des températures chaudes et des précipitations abondantes existent avant la récolte.