Connexion
Accueil / Jardinage / Fruitiers / Le pacanier : un arbre qui ne manque pas de pécan

Le pacanier : un arbre qui ne manque pas de pécan

arbre noix de pécan - pacanier
0

Plus connu pour ses fruits que pour son nom, le pacanier est l’arbre qui produit les fameuses noix de pécan.

En résumé :

Nom latin : Carya illinoinensis
Famille : Juglandacées
Type : Arbre
Feuillage : Caduc

Hauteur : Jusqu’à 30 m
Exposition : Soleil à mi-ombre
Sol : Fertile, frais, non-calcaire
Rusticité : Rustique jusqu’à -5 °C

Croissance : Rapide – Floraison : Printemps – Récolte : Fin d’été, automne

Présentation du pacanier

Noms communs : Pacanier, Carya de l’Illinois – Synonymes : Carya pecan, Carya oliviformis

Grand arbre originaire du centre-sud des États-Unis et du Mexique, le pacanier est à réserver aux grands jardins.

Les fleurs insignifiantes s’épanouissent au printemps, en même temps que la foliation. Elles se présentent sous la forme de chatons de 3 mm pour les mâles, et d’épis courts pour les femelles.

Le feuillage du Carya illinoinensis est caduc. Avec une longueur de 70 cm et une largeur de 30 cm, les proportions démesurées des feuilles sont à l’image de l’arbre. Elles ont une silhouette proche de celle de certains frênes : allongées, elles sont composées de nombreuses folioles ovées à lancéolées.

Mais ce qui fait la popularité du pacanier, ce sont ses fruits, les célèbres noix de pécan. Ces dernières sont de formes oblongues et ont une coque mince. À l’image de nos noix, elles se développent dans des bogues lisses, marquées par quatre lignes saillantes.

Plantation du Carya illinoinensis

Malgré sa rusticité, le pacanier préfère les climats tempérés. Le sol est également important : il doit être riche en matière organique, frais et non-calcaire (pH compris entre 0 et 7).

Les différentes espèces du genre botanique Carya supportent difficilement les transplantations lorsqu’ils sont âgés. La culture du pacanier doit donc se faire de préférence en pleine terre et à son endroit définitif. D’ailleurs, au moment de choisir son emplacement, ayez bien en tête les dimensions de l’arbre à maturité.

Quand planter le pacanier ?

Carya illinoinensis appréciant d’avoir les pieds au frais, plantez-le de préférence en début d’automne, a fortiori si vous résidez dans une région aux hivers cléments.

La plantation peut également avoir lieu en tout début de printemps, mais il faudra alors être très vigilant sur l’arrosage.

Comment le planter ?

  • Plantation arbre noix de pécan - pacanierRéalisez une fosse de plantation de 60 à 80 cm minimum, en largeur et en profondeur.
  • Déposez un peu de terre de bruyère au fond du trou et travaillez ce dernier avec une fourche-bêche.
  • Remplissez en partie la fosse avec un mélange de terre de jardin et de terre de bruyère.
  • Dépotez le pacanier et émettiez délicatement la motte, de sorte que les racines soient en partie dégagées.
  • Installez l’arbre dans le trou en veillant à ce que le collet soit au même niveau que la surface du sol.
  • Disposez un tuteur à proximité, sans abîmer les racines.
  • Rebouchez la fosse de plantation en tassant bien la terre.
  • Reliez le tronc à son support à l’aide d’une ceinture de tuteurage.
  • Arrosez abondamment.

Conseil malin : L’ajout d’un paillage de 4 à 5 cm d’épaisseur au pied du pacanier permet de conserver l’humidité dans le sol et d’économiser les apports en eau. Les écorces de pin maritime sont idéales, car elles maintiennent une certaine acidité dans le sol en se décomposant.

Entretien du pacanier

Seuls l’arrosage en période de sécheresse et le renouvellement du paillis sont à prévoir pour entretenir Carya illinoinensis.

Taille

En principe, le pacanier est un arbre qui ne se taille pas. En revanche, pour des raisons esthétiques, une taille de formation est possible en début de croissance.

Par la suite, ne coupez les branches que si elles sont gênantes, dangereuses ou mortes.

Multiplication

Avec de la patience, il est possible de propager le pacanier par semis sous abri en automne. Il faudra alors compter au moins 10 ans avant d’avoir vos premières noix de pécan.

Maladies et ravageurs du Carya illinoinensis

Si les insectes ne vous poseront pas de soucis, l’oïdium pourra s’attaquer au feuillage et la galle du collet (Agrobacterium tumefaciens) au tronc.

Récolte et conservation des noix de pécan

recolte noix de pecanLes premières noix de pécan arrivent en général 3 à 4 ans après la plantation.
Elles peuvent être cueillies à partir de la fin de l’été et tout l’automne.

Une fois récoltées, faites sécher les noix comme pour les fruits du noyer. Lorsqu’elles sont bien sèches et encore dans leur coque, les noix de pécan se conservent un an dans un espace sec et aéré.

Si elles ont été décortiquées, la durée de conservation est de deux semaines, dans une boîte hermétique.


Ceci devrait aussi vous intéresser :


©PublicDomainPictures, © adifferentbrian, ©sunnysun0804


Écrit par Christophe Dutertre | Diplômé en aménagement paysager et amoureux des jardins, Christophe vous accompagne dans cette passion qui nous réunit. Découvertes, conseils pratiques et écologie sont au programme.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *