Poissons de bassin : espèces, entretien et alimentation

poisson de bassin - jardin

Le mois d’avril est la période idéale pour peupler votre bassin de nouveaux habitants. Mais comment les acclimater ? Quelles espèces choisir ? Combien de poissons votre bassin peut-il accueillir ? Autant de questions auxquelles nous allons essayer de répondre.

L’introduction des poissons

Premières introductions de poissons

Après le remplissage du bassin, il est conseillé d’attendre environ 2 à 3 semaines et la mise en route de la filtration avant d’y introduire des poissons. En effet, pendant ce laps de temps, l’eau va recevoir les bactéries indispensables à la transformation de l’ammoniaque libéré par les poissons et les nitrites. On peut réduire cette période par l’ajout de solutions contenant des micro-organismes que vous trouverez dans votre animalerie. Un produit anti-chlore peut aussi être employé dans le cas d’un remplissage de votre bassin à l’eau du robinet.

Acclimater de nouveaux poissons dans un bassin déjà existant

Préférez une heure où le soleil n’est pas trop fort.

  • Faites flotter votre sac fermé dans l’eau pendant 15 à 30 minutes selon le volume d’eau du sac.

  • Ouvrez et triplez le volume du sac avec l’eau du bassin pendant 20 minutes.

  • Enfin, renversez doucement le sac et son contenu.

Le poisson ira se cacher, vous le verrez très peu au départ puis il viendra de plus en plus souvent lors de la distribution de nourriture.

Dans les deux cas, il est préférable d’introduire les poissons de manière progressive. Commencez par quelques individus d’une même espèce puis complétez les groupes formés si aucun problème n’est apparu.

Les principales espèces de poissons

Le Poisson rouge

poisson rouge bassinC’est le roi incontesté des bassins de jardin avec ses coloris variés jaunes, noirs, blancs ou multicolores. Ce lointain cousin de la carpe est connu pour sa résistance et son entretien facile. Il est le poisson idéal pour commencer le peuplement du bassin. Le poisson rouge atteint 30 cm et peut vivre jusqu’à 20 ans. Si votre bassin est assez profond, il résistera sans problème aux hivers les plus rudes.

Comptez 1 poisson rouge pour 100 l d’eau.

La Carpe koï

Carpe koï - bassin jardinIssues des sélections des Japonais, les carpes Koï sont caractérisées par une robe mélangée d’une multitude de couleurs allant du rouge au bleu en passant par le noir ou le jaune… Très adaptées à la vie en bassin, il leur faut cependant de l’espace pour atteindre leur taille maximale ( de 60 à 80 cm) et se reproduire. La cohabitation avec les poissons rouges se fait sans aucun problème. Attention cependant à ne pas trop surcharger votre bassin car la vie de vos poissons en dépend ! N’oubliez pas qu’une carpe koï peut vivre 50 ans.

Le volume recommandé est de 5 m³ pour une première koï et de 1 à 2 m³ de plus par koï supplémentaire.

Une nourriture spéciale Koï est recommandée.

L’Ide mélanote

Ide mélanote - Leuciscus idusAppelée aussi le gardon rouge, cette espèce atteint généralement 35 à 40 cm en grand bassin. L’ide est un poisson toujours en mouvement qui vit en banc de 5 individus minimum. Il a besoin d’une eau bien oxygénée. Il en existe de couleurs rouges, orange et bleues. Leur longévité est de 15 à 20 ans.

Ils cohabitent sans problème avec les poissons rouges adultes mais peuvent chasser les alevins.

L’alimentation des poissons de bassin

Des aliments sous forme de pastilles existent en Animalerie. Veillez cependant à ne pas trop suralimenter vos poissons, la nourriture distribuée doit être consommée dans les 30 secondes qui suivent la distribution. Demandez conseil à votre professionnel animalier car en fonction de la superficie de votre bassin, de sa profondeur et des espèces de poissons présentes, la nourriture et le dosage ne sera pas le même.

Pour aller plus loin :

Eva Deuffic


©eskaylim, ©Gerhard G., ©NatalieStamer, ©slowmotiongli