Connexion
Accueil / Jardinage / Potager et légumes / La pomme de terre ‘Ratte’ : culture et utilisation en cuisine

La pomme de terre ‘Ratte’ : culture et utilisation en cuisine

ratte pomme de terre
0

La ‘Ratte’ est une variété peu productive, fragile qui se conserve difficilement. Mais cela est largement compensé par ses qualités gustatives.

En résumé :
Nom latin : Solanum tuberosum ‘Ratte’
Famille : Solanacées
Type : Légume-racine (tubercule)
Exposition : Ensoleillée
Sol : Travaillé en profondeur et riche

Chair : Ferme

Plantation : Printemps – Récolte : Été, automne

Présentation de la pomme de terre ‘Ratte’

Noms communs : Pomme de terre ‘Ratte’, ratte du Touquet®, corne de bélier

Si son origine est inconnue, on sait malgré tout que la pomme de terre ‘Ratte’ est inscrite au catalogue français depuis 1935. On peut la retrouver sous d’autres noms comme « ratte du Touquet », ou encore « corne de bélier ».

Les plants de ‘Ratte’ sont peu productifs (65 % de ‘Bintje’). Ils produisent des tubercules facilement reconnaissables, grâce à leur forme oblongue, noueuse et souvent recourbée.

En fonction du calibre des pommes de terre, on les trouve sous trois appellations différentes dans le commerce :

  • « Fine de ratte » pour les tubercules de 3 cm et moins ;
  • « ratte du Touquet classique » pour ceux mesurant 3 à 4,5 cm ;
  • et enfin, « ratte gourmande » pour les plus gros.

En ce qui concerne la peau, celle-ci est très fine et présente un joli jaune paille, tandis que la chair, ferme, est un peu plus claire.

La pomme de terre ‘Ratte’ en cuisine

Les qualités culinaires de la ‘Ratte’ sont ses meilleurs atouts. En effet, sa chair ferme lui permet d’être accommodée de nombreuses façons : en frites, en ragoût, à la vapeur, cuite à l’eau, à la poêle ou au four.

Mais ce qui la distingue vraiment des autres variétés est son goût incomparable, souvent associé à celui de la châtaigne.

À lire : La pomme de terre dans tous ses états : nos recettes de cuisine

pomme de terre ratte en cuisine

Plantation et culture de la ‘Ratte’

Comment planter la ‘Ratte’ ?

Pour la culture de la pomme de terre ‘Ratte’, la plantation se déroule en deux étapes :

L’amélioration du sol en automne

Étape importante pour la culture des pommes de terre, la préparation du sol consiste à amender celui-ci en :

  • l’enrichissant d’engrais végétal, comme du compost bien décomposé ;
  • ameublissant sa texture grâce à de la cendre de bois ou du sable ;
  • travaillant la terre en profondeur à l’aide d’une fourche-bêche ou une grelinette (évitez la bêche).

L’installation des tubercules au printemps

La plantation de la pomme de terre ‘Ratte’ s’étale de mars à juin. L’opération est simple et consiste à :

  • Créer une ligne d’une profondeur de 5 à 10 cm.
  • Déposer un plant tous les 30 cm, en veillant à ce que le germe soit placé en haut.
  • Couvrir le sillon de terre.

Pour la création de plusieurs rangs, et en prévention des maladies, espacez chacun d’entre eux d’au moins 60 cm.

Culture et entretien de la Ratte

Lorsque les tubercules sont plantés, attendez quelques semaines pour qu’ils atteignent une quinzaine de centimètres. À partir de ce moment, vous pourrez commencer à les butter régulièrement.

Pensez également à désherber les rangs de temps en temps, afin de limiter la concurrence des mauvaises herbes.

Enfin, en cas de sécheresse, arrosez vos plants en veillant à ne pas mouiller le feuillage.

Maladies et ravageurs

La pomme de terre ‘Ratte’ ne jouit pas d’une bonne réputation quant à sa résistance. En effet, elle se montre sensible à de nombreuses maladies :

  • le mildiou, qu’il s’agisse du feuillage ou des tubercules ;
  • la galle verruqueuse ;
  • et, dans une moindre mesure, la gale commune.

La ‘Ratte’ se montre néanmoins insensible aux différents virus de la pomme de terre.

Côté insectes, elle ne fait pas exception et pourra subir l’attaque des doryphores.

Récolte et conservation de la ‘Ratte’

Ratte du touquet cultureLa récolte intervient de juillet à septembre, en fonction de la date de plantation. Attendez que le feuillage commence à faner pour intervenir et prélevez les tubercules à l’aide d’une fourche à dents larges afin de ne pas les abîmer.

La conservation de la pomme de terre ‘Ratte’ est l’autre point noir de la variété. En effet, elle est à la fois sensible aux chocs et son repos végétatif est court. La durée de stockage des tubercules s’en trouve alors amoindri. Dans ces conditions, il est plus prudent de les consommer au fur et à mesure.

(Re)Découvrez :

Ça peut vous intéresser :


©PicturePartners, ©Grandbrothers, ©brandtbolding


Écrit par Christophe Dutertre | Diplômé en aménagement paysager et amoureux des jardins, Christophe vous accompagne dans cette passion qui nous réunit. Découvertes, conseils pratiques et écologie sont au programme.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *