Sarriette commune : une délicieuse aromatique

Sarriette culture

La sarriette commune en résumé :

Nom latin : Satureja hortensis L.
Nom commun : Sarriette commune
Famille : Lamiacées
Type : condimentaire

Hauteur : de 20 cm à 40 cm
Distance de plantation : 30 cm

Exposition : ensoleillée
Sol : riche, léger, sec et drainant

Plantation : mai – Récolte : mai à octobre

Condimentaire, aromatique et médicinale, la sarriette commune (Satujera hortensis) est une plante herbacée annuelle que l’on rencontre à l’état sauvage dans le Midi. Elle produit des tiges pubescentes, et des feuilles étroites au goût poivré qui rappelle la saveur du thym. La sarriette produit également des fleurs mellifères de couleur blanche à rose, comestibles et utilisées en infusion.

Satureja profite de nombreuses vertus médicinales : ses feuilles et ses fleurs sont stimulantes, antispasmodiques, antiseptiques, fortifiantes et digestives.

Facile à cultiver en pot comme en pleine terre, la sarriette commune demande très peu d’entretiens une fois en place.

Semis de la sarriette commune

Le semis de la sarriette commune intervient à partir du mois de mars sous abri chauffé, en place dès le mois d’avril dans les régions méditerranéennes, et en mai dans le reste de l’hexagone.

Semis de sarriette en pot :

Sarriette semisLa sarriette peut être semée directement dans des pots offrant un diamètre de 40 à 50 cm, remplis à l’aide d’un terreau de semis propre et bien drainé.

Le pot est ensuite installé en situation lumineuse et à la chaleur (minimum 18°C). Arrosez les semis en pluie très fine et couvrez la surface du pot avec un paillis composé d’écorces décomposées.

Semis en pleine terre

Attention, la température de la terre doit atteindre 18°C pour que les semis de sarriette commune puissent germer.

À l’aide d’une binette, creusez des sillons peu profonds dans le sol, en veillant à les espacer de 40 cm entre eux.

Tassez ensuite le fond du sillon avec le dos de votre râteau et semez les graines de sarriette commune en ligne. Couvrez les semis d’une fine couche de terre et arrosez en pluie très fine.

Plantation de la sarriette commune

Repiquez les plants de sarriette commune en pleine terre au mois de mai, lorsque tout risque de gelée est écarté.

Optez alors pour un emplacement ensoleillé et chaud, et espacez les plants de minimum 30 cm en tous sens.

Sarriette plantationApportez du sable grossier ou des graviers au sol, si celui-ci est insuffisamment drainant, et plantez en légère butte. Arrosez à la plantation, puis seulement en cas de fortes chaleurs.

Culture et entretien

La sarriette commune est frileuse, contrairement à la sarriette vivace (Satureja montana). Elle doit donc être ressemée chaque printemps si elle est cultivée en pleine terre.

Cette plante aromatique apprécie les situations ensoleillées et chaudes, ainsi que les so
ls riches, légers, secs et bien drainés, voire même calcaires. Les sols argileux et compacts sont en revanche à éviter.

La sarriette commune peut facilement être conduite en bac, en pot ou en jardinière pour être installée au soleil sur un balcon ou une terrasse.

En pleine terre comme en pot, cette plante condimentaire ne demande aucun entretien particulier, hormis un arrosage régulier pour que ses feuilles restent bien tendres.

Maladies et ravageurs

La sarriette commune est une plante résistante aux maladies et aux ravageurs. Elle fait notamment fuir les principaux ravageurs du potager, en particulier les pucerons.

Récolte et conservation

Sarriette recolte conservationLes feuilles de sarriette se récoltent au fur et à mesure des besoins entre mai et octobre (en fonction de la date des semis). Pour un parfum préservé, préférez procéder à la récolte dans la matinée, et toujours avant la floraison.

Afin de profiter pleinement de ses saveurs, mieux vaut consommer la sarriette fraîchement cueillie. Pour une conservation plus longue (minimum 8 mois) faites sécher les feuilles sur des clayettes avant de les placer dans des bocaux hermétiquement fermés. Vous pouvez aussi congeler la sarriette dans un bac à glaçons. Ciselez alors très finement les feuilles et recouvrez-les d’huile d’olive avant de placer le tout au congélateur.

Comment cuisiner la sarriette ?

Les feuilles de sarriette permettent de relever le goût des crudités et légumes cuits, ainsi que la saveur des grillades, des marinades et des sauces.

Mais les feuilles de la sarriette peuvent aussi être utilisées dans les desserts, pour relever la saveur de vos compotes de pommes, ou ciselées et parsemées sur un crumble.

Attention cependant à ne pas trop ajouter de sarriette à vos plats, car son goût très prononcé peut facilement prendre le dessus.


©teine26, ©Hans, ©Lantapix