Connexion
Accueil / Le Jardinage / Arbres et arbustes / Jouez la carte de l’originalité avec le sophora

Jouez la carte de l’originalité avec le sophora

Sophora arbre
0

Voici un arbre décoratif par son feuillage léger qui rappelle celui du robinier faux-acacia mais sans les épines ! Ce très bel arbre d’ombrage affiche de surcroît une floraison inhabituelle blanc crème voire jaune vif chez les espèces néo-zélandaises.

1- Sophora japonica, un bel arbre d’ombrage

Sophora Japonica - Styphnolobium japonicumLe saviez-vous  ? Le sophora du japon a fait l’objet d’un examen à la loupe de ses racines et porte désormais le nom de Styphnolobium japonicum ! En effet constat est fait que ses racines n’abritent pas le fameux champignon Rhizobium capable de fixer l’azote de l’air comme les autres Sophora et la plupart des membres de sa famille (Fabacées).
Décidément, un bien mal nommé car malgré son nom d’espèce, cet arbre provient de Chine. Fort heureusement, son appellation d’arbre des pagodes fait consensus pour sa valeur esthétique dans les sites exceptionnels.

Cet arbre vigoureux à croissance rapide, atteint 15 à 20 m de haut. Il possède une silhouette régulière arrondie, avec de jeunes rameaux facilement reconnaissables en hiver car l’écorce reste verte. Son feuillage composé, de 20 cm de long, vert moyen se pare de jaune d’or à l’automne. La floraison paraît en été en longues panicules légères blanc crème, parfois rosâtres. L’originalité vient aussi de ses gousses pendantes évoquant des colliers de perles.

Le sophora à forme pleureuse, idéal pour les petits jardins

Sophora japonica - Styphnolobium japonicumLa forme pleureuse du Sophora japonica ‘Pendula’ convient aux petits jardins car ses dimensions se limitent à 4-5 m de haut sur 3-4 m de diamètre. Greffé sur tige à 2,50 m de haut, sa ramure se développe en cascade de feuillage léger, capable de former un rideau jusqu’au sol.

  • Il est conseillé de palisser les branches à l’horizontal dans son jeune âge afin d’agrandir la tonnelle.
  • Taillez court plusieurs années de suite afin de renforcer la charpente qui demeure très décorative après la chute du feuillage.

Le Sophora japonica est parfaitement rustique et pousse en tout sol bien drainé, il est indifférent à l’exposition.

2- Sophora microphylla nous vient d’Océanie

Ce Sophora appelé kowhai en maori est la fleur nationale de la Nouvelle-Zélande. Il existe de nombreuses espèces dans cette région des mers du Sud et certains botanistes préfèrent ranger les Sophora de ce secteur du globe dans le genre Edwardsia.

  • Sophora microphyllaL’espèce S. microphylla ‘Hilsop’ SUNKING® est la plus courante. Elle forme un petit arbre persistant qui atteint seulement 3 m en 10 ans. L’arbre adopte un port pleureur très décoratif grâce à ses rameaux grêles et souples qui ont tendance à s’entrecroiser. Son feuillage composé de minuscules folioles disposées en arête de poisson rappelle les frondes des fougères.
  • ‘Little Baby’ : forme naine utilisé en bonsaï, avec rameaux en zig-gag.

De généreux bouquets de fleurs de pois jaune d’or ou orangées apparaissent très tôt dès les mois de février-mars et se prolongent jusqu’en début d’été. La taille des clochettes de fleurs, apporte une touche d’exotisme assez surprenante en cette saison et les abeilles se font un plaisir de les butiner. Les fruits en chapelets persistent sur l’arbre tout l’hiver.

Comment cultiver le sophora microphylla ?

Otez simplement les rameaux encombrants, après la floraison, en prenant soin de porter des gants car toute la plante est toxique. Cette espèce réclame un sol acide. Si vous la cultivez en pot, mettez une bonne terre de bruyère et placez-la à l’abri du froid (elle résiste à -15°C). Choisissez une exposition très ensoleillée qui favorise sa floraison. Ce sophora apprécie la fraîcheur du sol même si une sécheresse occasionnelle est tolérée. Il supporte aussi les vents forts.

Eva Deuffic

Pour aller plus loin :


©Nathan, ©SimonaPavan, ©AmyK


Écrit par Eva Deuffic | Eva est une passionnée de jardins et de jardinage et c'est avec sa plume qu'elle nous emporte et nous fait rêver.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *