Charlotte au chocolat

Charlotte au chocolat

Dessert culte et incontournable, la charlotte au chocolat est un pur délice.

Ingrédients pour 4 personnes : 

  • 30 biscuits à la cuillère
  • 250 g de chocolat noir (64 % de cacao)
  • 75 g de beurre demi-sel
  • 6 oeufs
  • 30 g de sucre glace

Pour le sirop :

  • 20 cl d’eau
  • 50 g de sucre en poudre

Charlotte au chocolat

– Faire un sirop en chauffant l’eau et le sucre. Laisser refroidir.

– Plonger chaque boudoir quelques secondes dans le sirop (ne pas les faire tremper trop longtemps car ils doivent encore se tenir et être légèrement fermes) et tapisser, au fur et à mesure, les bords et le fond d’un moule à charlotte (d’environ 18 centimètres de diamètre).

– Couper 200 g de chocolat en morceaux, le faire fondre au bain-marie avec le beurre. Le mélange doit être onctueux. Réserver les 50 g restants, ils seront taillés en copeaux pour le décor.

– Casser les oeufs et séparer les blancs des jaunes.

– Transvaser le chocolat fondu dans un saladier, incorporer 4 jaunes d’oeufs.

Monter les 6 blancs d’oeufs en neige, ajouter le sucre glace et fouetter de nouveau jusqu’à ce qu’ils tiennent aux branches du fouet. Incorporer délicatement ces blancs en neige au contenu du saladier.

– Déposer la moitié de la mousse au chocolat dans le moule, couvrir de biscuits, déposer le reste de mousse et terminer par une couche de biscuits (les ingrédients doivent arriver presqu’à ras bords). Fermer hermétiquement la charlotte dans le moule (en y mettant son couvercle) et placer minimum 2 heures au réfrigérateur.

– Démouler délicatement la charlotte, la dresser sur un plat.

B.A.ba du chef

La charlotte, ce dessert très populaire en France, est un dessert anglais. Au tout début du XIXème siècle, la charlotte était un entremet crée pour la reine Charlotte, épouse du roi Georges III. Il s’agissait alors d’un gâteau préparé dans un moule haut, tapissé de pain beurré et rempli de compote de fruit.

C’est Antonin Carême, cuisinier à la cour du roi Georges IV, qui fait connaître la Charlotte en France. Il se réapproprie la recette anglaise en tapissant le moule de biscuits à la cuillère et en garnissant de crème bavaroise et la nomme Charlotte à la parisienne.