coquillage au beurre de framboise

Voici une recette, à la fois gustative et fruitée de coquillages (coques, palourdes et praires) au beurre de framboise.

On peut aisément reproduire la recette avec un seul de ces coquillages ou en y mêlant d’autres.

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 1 kg de coquillages (coques, palourdes, praires, etc),
  • 50 g de beurre demi-sel
  • 1 échalote
  • 5 cl de jus de pomme
  • 100 g de framboises
  • Quelques fleurs de bégonia, poivre du moulin

Coquillages, beurre de framboises

– Gratter et laver les coquillages.

– Eplucher, laver et ciseler l’échalote.

– Dans une cocotte, faire fondre le beurre, y faire suer l’échalote.

– Verser le jus de pomme, les 3/4 des framboises et donner 2 tours de moulin à poivre.

– Cuire sur feux doux pendant 2 minutes en mélangeant .

– Porter à ébullition et déposer les coquillages. Mélanger, couvrir et cuire à feu moyen jusqu’à ce que les coquillages s’ouvrent.

– Servir accompagné du reste de framboises et des fleurs de bégonia.

B.A.ba du chef

Si vous n’avez pas de fleurs , préparer la recette juste avec les framboises. On peut également remplacer les framboises par d’autres fruits rouges comme les cassis, groseilles qui rendront votre plat plus acide. Vos coquillages peuvent s’accompagner d’un risotto ou d’une purée de petits légumes primeurs.

Le beurre / couleur de saison

La couleur des beurres varie du jaune pâle au jaune foncé. Ce n’est pas dû à l’ajout de colorants : la couleur dépend de l’alimentation des vaches qui diffère selon la saison, le climat et le terroir. L’intensité de la coloration dépend de la teneur en pigments (carotène et chlorophylle) du fourrage consommé par l’animal. Les beurres de printemps et d’été sont en général plus colorés que ceux d’hiver car l’herbe à la belle saison est riche en pigments.

Bien être et praire

La praire : De la famille des coquillages, la praire a une très grande qualité gustative, très appréciée des amateurs de fruits de mer. Les captures des praires ont lieu principalement sur la période d’automne et d’hiver. Elles sont riches en protéines, en fer et en cuivre.

Vous pouvez en manger à loisir car elles contiennent peu de calories.

Recette : A. Beauvais, Photo : A. Roche

Je souhaite poser une question sur le sujet

Poser ma question

Je souhaite apporter un commentaire

Laisser un commentaire

Il n’existe aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *