oseille

L’oseille (Rumex acetosa) est une plante vivace d’origine asiatique et européenne que l’on trouve dans toutes les régions tempérées du globe.

Ce légume rustique à la saveur acidulée offre de nombreux bienfaits et vertus pour la santé.

L’oseille et ses bienfaits sur la santé

L’usage de l’oseille en cuisine est très ancien et les Romains et les Egyptien lui reconnaissaient déjà des vertus digestives. Cette plante potagère était également utilisée au Moyen Age pour prévenir le scorbut. Au Canada, les médecins s’en servent depuis un siècle dans le traitement du cancer du sein.

  • Riche en folates (vitamine B9), en vitamine C et en magnésium, l’oseille contribue au bon fonctionnement du système immunitaire et du système nerveux, et réduit la fatigue.
  • L’oseille est riche en composés phénoliques, au fort potentiel antioxydant et qui favoriseraient la santé cardiovasculaire.
  • L’oseille est aussi une bonne source de potassium, essentiel à la transmission des impulsions nerveuses, à la contraction musculaire, et au bon fonctionnement des reins et des glandes surrénales.
  • Grâce à ses vertus légèrement diurétiques et laxatives, utilisée sous forme d’infusion (20 à 30 g de feuilles par litre d’eau), l’oseille est dépurative.
  • En usage externe, les cataplasmes d’oseille permettent de faire mûrir les abcès et soignent les plaies.

Cultiver l’oseille pour ses bienfaits

  • L’oseille est une plante vivace qui nécessite une exposition mi-ombre ainsi qu’un sol fertile, frais, léger, humifère et plutôt acide. Ses feuilles se récoltent au fil des besoins, du printemps jusqu’aux gelées.
  • En pot, l’oseille se porte à merveille à condition de choisir un contenant de 30 cm de large et 30 cm de haut. Attention cependant aux pucerons, mouches et limaces, le pires ennemis de l’oseille !
  • Veillez à couper les fleurs lors de leur apparition afin que les feuilles puissent se développer davantage.

L’oseille en cuisine pour ses bienfaits

  • Si l’oseille s’avère délicieuse en potage, on peut l’utiliser également en sauce avec le poisson. Elle se marie très bien avec les œufs et la volaille.
  • Consommez immédiatement l’oseille fraîche car elle s’abîme rapidement. Pour la conserver (pas plus de deux jours), placez-la au réfrigérateur, dans une boîte hermétique. Vous ne la laverez qu’au moment de son utilisation et sans la laisser tremper.
  • Attention, une fois cuite, l’oseille ne se conserve pas.

Apports nutritionnels de l’oseille

25 kcal/100 g. L’oseille est riche en vitamines C, B1 et B2. Elle contient également du magnésium, du fer et du cuivre ainsi que de la provitamine A.