Connexion
Accueil / Plantes et Bien-Être / Les plantes qui stimulent la mémoire et la concentration

Les plantes qui stimulent la mémoire et la concentration

Les plantes qui stimulent la mémoire et la concentration
0

Certaines plantes sont capables de booster naturellement la mémoire et la concentration. Elles sont alors souvent plébiscitées par les étudiants à l’approche des examens, mais peuvent également être utilisées en prévention des problèmes de déficiences cognitives liés à l’âge.

Voici une sélection de plantes reconnues pour leur action bénéfique sur la mémoire et la concentration.

Le ginkgo biloba

Le ginkgo biloba, également appelé « arbre aux mille écus », est un arbre originaire d’Asie, depuis longtemps utilisé par la médecine traditionnelle chinoise.

L’extrait normalisé de feuilles de ginkgo est notamment reconnu par l’OMS pour son action sur les pertes de mémoire et les troubles de la concentration. Les extraits EGb761 et Li 1370 sont ici les plus recommandés.

Posologie

Le ginkgo peut être consommé à raison de 120 mg à 240 mg d’extrait de feuilles par jour, répartis en 2 ou 3 prises au moment des repas, et ce pendant au moins deux mois. Entamez de préférence votre cure à 60 mg par jour, et augmentez progressivement le dosage au fil du temps.

Contre-indication

Le ginkgo biloba est interdit aux personnes sous traitements anticoagulants, antiépileptiques, diurétiques, antidiabétiques, et à celles sous médicaments du reflux gastro-œsophagien, de l’hypertension et de l’angine de poitrine. La prise doit être stoppée trois à quatre jours avant toute intervention chirurgicale. Les femmes enceintes et allaitantes doivent éviter le ginkgo, tout comme les jeunes de moins de dix-huit ans. En cas de surdosage, le ginkgo peut engendrer maux de tête, troubles digestifs et allergies.

> Pour aller plus loin : Ginkgo : bienfaits et vertus

La sauge

Traditionnellement utilisée dans l’alimentation, mais aussi comme plante médicinale, la sauge est notamment réputée pour son action digestive, ses capacités à traiter les infections des muqueuses, mais aussi pour ses effets bénéfiques sur la mémoire.

En effet, on reconnaît à la sauge son action préventive sur les déficiences cognitives liées à l’âge. Elle est également reconnue pour son action spécifique sur la mémorisation des mots.

Posologie

Sous forme de capsules de feuilles séchées, le dosage préconisé va de 300 à 600 mg par jour.

Contre-indications

La consommation de sauge est fortement déconseillée aux femmes enceintes ou qui allaitent, ainsi qu’aux personnes épileptiques.

Attention : sous forme d’huile essentielle et d’extrait alcoolique, un usage prolongé de la sauge peut s’avérer toxique pour le système nerveux, avec un risque de convulsions.

Le bacopa

Bacopa bienfaitsLe bacopa est une plante grasse aquatique, communément appelée brahmi, utilisée depuis près de 3 000 ans dans la médecine ayurvédique, en particulier pour traiter les troubles cognitifs et les problèmes d’attention.

Le bacopa est notamment reconnu pour ses capacités à améliorer la mémoire à court terme.

Posologie

Les extraits des bacosides A et B peuvent être consommés à raison de 300 mg d’extraits par jour, à répartir en 1 à 3 prises.

Contre-indication

Le bacopa peut provoquer des crampes abdominales ou des nausées, et engendrer fatigue et sécheresse de la bouche. Il est contre-indiqué en cas d’hyperthyroïdie, durant la grossesse ou l’allaitement, et doit être évité en cas de prise de tranquillisants, de neuroleptiques ou d’antidépresseurs.

Le ginseng

poudre de Ginseng bienfaitsLe ginseng est une plante herbacée vivace issue de la famille des araliacées, reconnue pour sa capacité à améliorer la concentration. En effet, le ginseng est une plante stimulante et bénéfique pour les fonctions cognitives, et plus particulièrement pour la concentration intellectuelle. Ses bienfaits sur la mémoire sont en revanche moins nombreux.

Posologie

  • Sous forme de teinture mère ou de capsules, le dosage préconisé est de maximum 3 g par jour, répartis en trois prises.
  • Sous forme de décoction, comptez entre 1 g et 2 g de racines de ginseng pour 150 ml d’eau chaude, et laissez bouillir pendant 10 à 15 minutes.

Contre-indications

Le ginseng asiatique (P. ginseng) doit être évité en cas d’hypertension artérielle. Le ginseng est également déconseillé aux patientes à risque de cancer hormonodépendant. La prudence est de mise pour les femmes enceintes et celles qui allaitent. Le ginseng peut augmenter les propriétés stimulantes du café, du thé, du guarana, du chocolat, etc. Il peut également augmenter l’effet des plantes ou suppléments avec des propriétés hypoglycémiantes (psyllium, glucomannane, fenugrec…). Enfin, le ginseng peut interagir avec les anticoagulants, les médicaments hypoglycémiants, les stimulants du système nerveux central, et les antidépresseurs.

Photos : Anastasia Gepp, D_Theodora


Écrit par Solenne Ricard | Diplômée d'Art et passionnée de botanique, Solenne a choisi d'utiliser sa sensibilité aux questions environnementales pour écrire sur les plantes et le jardinage. Cette amatrice de bonne cuisine cultive son potager en permaculture et utilise ses récoltes pour concocter quotidiennement de petits plats bio et écolos. Rédactrice confirmée, boulimique de littérature et amoureuse du beau, elle dévore tous les livres à sa portée.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *