prostatite

La bonne santé du corps humain est synonyme d’un bon fonctionnement de tous les appareils qui le constituent.

Ces appareils sont eux-mêmes constitués d’organes qui ont chacun un rôle ou une fonction bien précise à remplir. Parmi ces appareils l’on peut citer l’appareil respiratoire, circulatoire, urinaire ou encore celui de la reproduction entre autres…

L’appareil de reproduction chez l’homme est constitué d’un organe dont le rôle est primordial : la prostate. Sa fonction est de sécréter les fluides et d’en contrôler leur écoulement. Elle secrète un liquide qui constitue 20% du sperme éjaculé par l’homme.

Mais il peut arriver et ceci chez 10 à 20% des hommes, dont l’âge est supérieur ou égal à 50 ans, que cet organe ne remplisse plus ses fonctions à la suite d’une infection ou d’une inflammation. On parle alors de prostatite infectieuse, une maladie qui n’est peut-être pas mortelle si elle est vite détectée mais qui peut devenir rapidement invalidante pour le patient, en raison des douleurs et des désagréments qu’elle provoque.

Comment s’y prendre ? Peut-on la soulager grâce aux plantes ?

Définition de la prostatite infectieuse :

La prostatite infectieuse est une inflammation de la glande de la prostate dont le développement ou l’évolution peut être très rapide.

La prostate se gonfle, s’irrite et entraîne de nombreux dysfonctionnements, notamment le flux de l’urine et la libido.

 

Symptômes de  la prostatite infectieuse :

Les symptômes de la prostatite infectieuse sont généralement :

  • De fausses envies d’uriner suivies de sensations de brûlures urinaires
  • Des fuites d’urine embarrassantes ou une certaine incontinence
  • des urines troubles avec des traces de sang
  • du sang dans le sperme
  • une douleur constante dans la région de la prostate, dans le bas du dos, le bassin ou le haut des cuisses
  • une éjaculation douloureuse avec une pauvre ou une faible qualité du sperme
  • une perte de libido
  • un dysfonctionnement érectile avec rétrécissement du pénis
  • des pseudo états grippaux couplés à de la fièvre

Causes

Les causes de la prostatite infectieuse ne sont pas clairement définies, mais certains professionnels de la santé affirment que des facteurs, notamment l’alimentation et des facteurs environnementaux peuvent être à l’origine de la prostatite.

D’autres estiment qu’un trouble sous-jacent du système nerveux ou immunitaire peut entraîner une inflammation de la glande de la prostate.

Pour d’autres, une blessure pourrait causer une inflammation de la prostate.

Dans tous les cas, il est impératif d’avoir une bonne hygiène de vie pour réduire les risques d’exposition à cette inflammation.

Les plantes qui soulagent la prostatite infectieuse :

Les nombreuses vertus des plantes sont souvent méconnues des patients qui se dirigent systématiquement vers un médecin dès les premiers signes. En réalité, il est possible de se soulager par les plantes lorsqu’on est atteint de prostatite infectieuse.

D’abord assurez-vous que dans votre alimentation, il existe beaucoup de fruits et légumes surtout :

> le brocoli, le choux fleur ou les épinards.

> Les pommes, les olives, les cerises noires, les baies, les agrumes et les raisins contribuent énormément à réduire les signes de la prostatite, car ces fruits sont riches en quercétine : un composé végétal anti-inflammatoire.

Pour ce qui concerne les plantes, les graines de courges ont fait leur preuve en rétablissant l’équilibre hormonal grâce à leur action sur la musculature de la vessie.

Les plantes de palmier nain en préparation réduisent les douleurs, tandis que le peuplier régule la prostate et la verge d’or régule les reins.

Les professionnels recommandent également l’ortie qui aide à traiter les dysfonctionnements de l’appareil urinaire : difficultés d’uriner, mauvais débit urinaire. Les racines et les feuilles d’ortie combinées aux fleurs d’opuntia et épilobe à petites fleurs facilitent la miction.

Les fleurs de foin ont également des effets positifs sur la prostate.

 

Posologie

Pour des résultats probants, il est souhaitable de se servir de ces plantes selon les conseils ci-après :

  • Une capsule de préparation à base de plantes de palmier nain par jour soulagerait énormément les douleurs
  • Faire cuire le brocoli pendant 5 minutes maximum et en consommer aux repas de midi et du soir. Conserver l’eau de cuisson du brocoli et la boire le lendemain matin à jeun. Ne prendre son petit déjeuner que 20 minutes après avoir bu cette eau.
  • Préparer une tisane d’épilobe à petites fleurs, de racines d’ortie, de feuilles d’ortie et de fleurs d’opuntia. Deux à trois tasses de thé de cette préparation, prises quotidiennement, aideront le patient à réguler et à faciliter sa miction.
  • Prendre 1 poignée de graines de courges chaque jour pour retrouver l’équilibre hormonal
  • Prélever les gouttes des plantes fraîches comme le palmier nain, le peuplier et la verge d’or, puis les mélanger avant de les prendre pour des effets sur la prostate et même les reins.
  • Réaliser des cataplasmes tièdes avec les fleurs de foin et s’en envelopper les hanches, puis en poser sur la vessie, faciliteraient l’évacuation des urines et la vidange de la vessie.

Bon à savoir à propos de la prostatite :

Les plantes soulagent la prostate et ses troubles, seulement lorsque l’infection ou inflammation est au début du premier stade. Il est impératif de consulter un spécialiste si les troubles persistent. Néanmoins une bonne hygiène de vie contribue à réduire l’exposition à une prostatite.

Il faudrait pour cela :

  • Boire au moins 1, 5 L d’eau chaque jour
  • Eviter particulièrement la bière et le café à grains, et en général l’alcool et les boissons à effet diurétique
  • Limiter la consommation de la viande et la remplacer par des produits à base de soja de préférence
  • Eviter les produits laitiers et les aliments épicés
  • Manger des légumes frais et naturels
  • Marcher au moins 30 minutes chaque jour
  • Uriner aussi souvent que vous en avez envie…
  • kilo rené a écrit le 21 mai 2018 à 21 h 24 min

    bonjour je crois que j’ai un problème de la prostate je cherche les médicamentent pour soigné naturellement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Questions à propos de betteraves, melon, choux fleur
Posté par Tando le 02 juillet 2018

Chou de Bruxelles et brocoli .Tailler , éclaicir ?
Posté par Floris le 30 juillet 2018

Choux-fleurs et brocolis .Identifier la bestiole qui les dévore
Posté par Madonet le 01 juin 2017

Les courges.Quelles conditions de conservation ?
Posté par Floris le 30 octobre 2018

Deux courgettes spaghettis : peau différente.Est-ce normal ?
Posté par Charriers le 27 juillet 2018

Problème courgettes jaunissent
Posté par percéflore le 22 juillet 2018

Courgettes. malgré beaucoup de fleurs aucun légume
Posté par Yo03 le 20 juillet 2018

Identification de tomate "cerise"
Posté par Floris le 04 novembre 2018

Cerises pourrissent en grappe.Que faut-il faire ?
Posté par oberline le 29 mai 2018

Olives piquées.Quel traitement préventif ?
Posté par Aeria le 14 décembre 2018

Pommes de terre produisent des tubercules de petit calibre.Pourquoi ?
Posté par penserini le 13 septembre 2017