Très fragile et difficile à cultiver, le caladium fait le bonheur de nos maisons et appartements grâce à son grand pouvoir décoratif et son feuillage unique.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Caladium
Famille : Aracées
Type : Plante d’intérieur

Hauteur
: 0,8 à 1 m en intérieur, 4 m dans son environnement naturel
Exposition : Très lumineuse
Sol : Terreau

Feuillage
: Persistant

Plantation et rempotage du caladium :

Dès l’achat, si le pot est trop petit, n’hésitez pas à rempoter la plante afin qu’elle puisse se développer convenablement.

Ensuite, tous les 2 à 3 ans et de préférence au printemps, rempotez votre caladium dans un pot d’un diamètre légèrement supérieur.

  • Les racines du caladium redoutent les excès d’eau.
    Veilliez à ce que le pot soit bien percée au fond.
    Améliorez le drainage en mettant au fond du pot un lit de graviers ou de billes d’argiles afin de faciliter l’écoulement de l’eau.
  • Un bon terreau est nécessaire.
    Le caladium, lorsqu’il vit à l’intérieur, a besoin de terreau car lui seul lui apportera les éléments nutritifs dont elle a besoin.

Où installer le caladium ?

Le meilleur endroit pour installer votre caladium est près d’une fenêtre qui laisse bien passer la lumière mais sans soleil trop direct, surtout durant les heures les plus chaudes.

  • Il redoute l’excès de soleil s’il vient à assécher la plante.
    Au plus le caladium reçoit de lumière et au plus son feuillage est beau.
  • Évitez absolument la proximité d’une source de chaleur comme un radiateur car cette plante d’origine tropicale a besoin d’humidité.
    La température idéale se situe autour de 20-21°.

Taille et entretien du caladium :

A la fin de l’hiver, si votre caladium a perdu beaucoup de feuilles, n’hésitez pas à rabattre le feuillage, cela va stimuler l’arrivée de nouvelles pousses et va rajeunir votre plante.

Supprimer les feuilles abîmées au fur et à mesure en coupant à la base.

Arrosage du caladium :

Le caladium est une plante de serre et affectionne la chaleur et l’humidité. Un arrosage régulier mais modéré est donc nécessaire.

Tout au long de l’année et surtout l’été, brumisez le feuillage afin de recréer l’humidité de son milieu naturel.

Arrosage du caladium au printemps et en été :

Maintenez le terreau légèrement humide et vieillez à ce que l’écoulement de l’eau se fasse correctement.

Apportez de l’engrais liquide pour plantes vertes tous les 8 à 15 jours environ durant cette période de croissance

  • Vaporisez régulièrement le feuillage avec une eau de préférence non calcaire.

Arrosage du caladium l’automne et en hiver :

Réduisez l’arrosage de manière à attendre que le sol soit sec en surface entre 2 arrosages.
Stoppez tout apport d’engrais.

Maladies fréquentes des caladium :

On retrouve principalement les maladies courantes des plantes d’intérieur, l’araignée rouge, les pucerons et la cochenille.

A savoir sur le caladium :

Merveilleuse plante d’intérieur, le caladiumm est néanmoins toxique sur toute les parties de la plante que ce soit par absorption ou par contact

Elle doit être manipulée avec des gants pour éviter tout risque d’intoxication.

A lire aussi :

  • Lise Fortin a écrit le 21 juin 2015 à 15 h 26 min

    Je viens tout juste de me procurer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mon nouveau caladium a de la misère
Posté par poucevert le 11 mai 2012