Mouche de la cerise : Lutte et traitement

Mouche de la cerise : Lutte et traitement

Ce que l’on appelle communément « la mouche de la cerise » est une petite mouche qui vient pondre sur les cerises qui commencent à mûrir.

En général, ce phénomène se produit vers fin mai-début juin et peut durer jusqu’au mois de juillet.

Retrouvez nos conseils pour lutter efficacement contre la mouche de la cerise, vous éviterez ainsi de voir votre récolte de cerises abîmée.




Symptômes de la mouche de la cerise :

  • Une petite partie de la cerise commence à brunir puis à flétrir.
  • Le fruit pourrit de l’intérieur et l’asticot issu de la ponte apparaît.

Quelles sont les variétés les plus touchées ?

Oui, les variétés à fructification tardive sont en général plus atteintes que les variétés à fructification précoce.

Quel est le moyen de traiter la mouche ?

  • Tout d’abord, la solution la plus efficace est de planter des variétés précoces comme le bigarreau, car le fruit arrive à maturité avant que la mouche ne soit arrivée à une grande activité.
  • Installer des pièges à base de sulfate d’ammonium pour attirer les mouches, appelés également pièges à phéromones.
  • Pulvérisez un insecticide sélectif 100% naturel => Le roténone

Conseil malin :

Ajoutez cette fiche à votre cabane afin de constituer le guide de tout ce qu’il faut savoir sur « votre » jardin (pour cela cliquer sur « ajouter à ma cabane » en bas à droite de cette fiche)


Retrouvez aussi :

  1. Bonjour,

    Possédant des cerisiers, je me permet de réagir sur cet article, au demeurant bien fait, mais comportant certaines erreurs :
    - La photo illustrant l’article montre des cerises attaquées par un oiseau. Le résultat présenté n’est en aucune manière celui résultant de la ponte de la mouche !

    - Symptômes de la mouche de la cerise :

    Une petite partie de la cerise commence à brunir puis à flétrir…. Oui, puis le fruit se dessèche et tombe au sol mais l’asticot n’est visible que lorsqu’on ouvre le fruit.
    L’une des particularité du fruit « piqué » est la « mollesse » de la chair sous la peau du fruit autour de la petite marque de piqure.

    Moralité : Si vous prenez en main une cerise et que vous sentiez une partie étrangement molle sous vos doigts, ne la mangez pas ! … Ou alors, acceptez les protéines qu’elle contient.

    Bon appétit.

  2. Surtout ne pas utiliser de roténone

    Voir:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Rot%C3%A9none

Afficher plus de commentaires

Laisser une réponse

Besoin d'autres informations ?

Recherchez d'autres fiches sur Jardiner Malin