En collaboration avec FRANCE ABRIS 

Il est beau, mon abri ! Oui, mais voilà : bien habillé, il le serait encore plus. En effet, si l’on propose des abris de jardin, des cabanons, des garages ou des pergolas de plus en plus esthétiques, leur pleine intégration dans votre jardin peut passer par une touche végétale. Quoi de mieux qu’une petite remise en bois qui se fond dans votre extérieur grâce à son chèvrefeuille ? Ou une élégante pergola fleurie de quelques clématites ?

Vous l’aurez deviné : la meilleure façon de réussir cet habillage, c’est d’opter pour une plante grimpante. Cette dernière, en courant sur les poteaux ou la façade du modèle choisi, lui offrira ou une précieuse discrétion, ou une ornementation le mettant en valeur.

Mais quelles plantes grimpantes faut-il planter au pied de son abri terrasse ou de sa cabane de jardin 

Tout dépend : 1/ de votre contexte ; 2/ de l’effet recherché ; 3/ de la structure envisagée.

Quel abri, quel cabanon et quelle orientation ?

Cela semble évident, mais vous ne choisirez pas la même plante grimpante pour couvrir un cabanon, masquer les poteaux de votre tonnelle ou recouvrir sa toiture.

De la même façon, il vous faudra tenir compte de l’orientation de votre abri au moment de choisir son décor végétal, tout en tenant compte de votre environnement météo : température, humidité, fréquence du gel en hiver… Le lierre, la glycine, le rosier ou le chèvrefeuille demeurent parmi les solutions les plus résistantes ; l’hortensia grimpant réclame, lui, une exposition au nord ; tout l’inverse du bougainvillier ou de la passiflore qui ne survivront pas à l’absence du soleil.

Penchez-vous enfin sur la question des matériaux : ne serait-ce que d’un point de vue esthétique, un abri métallique se mariera peut-être moins avec certaines plantes qu’une cabane en panneaux de bois naturel.

Plantes grimpantes pour abris de terrasse ou de jardin

Parmi les dizaines et dizaines de plantes grimpantes possibles, les différences sont parfois de taille. Mettons que votre souhait soit de masquer les parois d’un abri en acier galvanisé… Vous chercherez probablement une plante grimpante au feuillage fourni et persistant, un chèvrefeuille, par exemple, ou une clématite persistante qui présentera l’avantage d’une floraison abondante, voire un rosier de Banks si vous habitez sous des cieux doux et cléments.

Si votre objectif est principalement décoratif pour une structure d’abri ou tonnelle déjà séduisante, vous vous orienterez peut-être vers des espèces brillant par la qualité de leur floraison et de leur parfum. Un jasmin d’Espagne ou officinal, un wattakaka odorant, une glycine malgré sa floraison parfois capricieuse, une bignone et ses originales trompettes… Des choix délicats, mais très esthétiques !

Plantes grimpantes pour pergolas et cabanons

Enfin, il s’agit de vous intéresser aussi au support envisagé :

– Aucun, pour des plantes grimpantes dont les racines ou ventouses s’accrocheraient seules aux poteaux de votre pergola ou votre abri terrasse : vigne vierge, hortensia grimpant et bignone font partie de cette catégorie.

– Tuteurs ou fils pour ces autres qui sont contraintes d’enrouler leurs tiges afin de s’élever. Pensez au chèvrefeuille , à l’akébia ou à la clématite…

– Véritable treillage couvrant toute une façade d’abri, pour les vrilles des passiflores ou des pois de senteur.

Inévitablement, ce support est à moduler en fonction de l’abri à végétaliser. Si les poteaux d’une tonnelle s’accommodent bien des plantes autonomes, les parois d’un cabanon en bois ou PVC peuvent réclamer un grillage complet.

À moins que vous ne préfériez troquer ces plantes grimpantes contre du bambou ?

On connaît le bambou en pot exploité pour ses qualités de croissance et d’efficacité pour se cacher des regards indiscrets.

Mais quelques lattes de bambous installées sur le toit sauront aussi rapidement vous prémunir des rayons UV ou des gouttes de pluie.

Alors vous vous laissez tenter par des canisses de bambou pour votre pergola ?

Avec une résistance comparable à des bois exotiques bien plus onéreux, le bambou combat la moisissure et les attaques des insectes. Ces tiges sont aussi ornementales avec un aspect naturel logiquement apprécié. Foncez !

de se montrer quelque peu envahissants ! À vous de choisir, mais les solutions ne manquent pas !

Crédit photo : Côté Maison

Il n’existe aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La vigne en pergola : questions
Posté par goshin le 17 novembre 2016

plante grimpante pergola
Posté par mayanah le 02 mars 2014

Abricotier mort par maladie . En replanter un au même emplacement ?
Posté par looping62620 le 27 octobre 2017

Des abris pour les auxiliaires du jardinier
Posté par Madonet le 28 octobre 2016

Plante à fleurs grimpante balcon
Posté par Floris le 05 mai 2017

Plantes grimpantes : possibilité de plantation en terrain bâché ?
Posté par oberline le 07 août 2016

Clématite grimpante malade?
Posté par Floris le 04 juillet 2016